Mercedes va utiliser la blockchain pour optimiser la gestion de sa supply chain

Mercedes-blockchain

Le célèbre fabricant de voitures allemandes a développé une plateforme blockchain afin d’augmenter la transparence et la responsabilité écologique dans un contexte de supply chain complexe à l’heure actuelle.

Afin de mener à bien ce projet, Mercedes et le groupe Daimler ont mis en place un partenariat avec la société américaine Icertis.

La plateforme blockchain a ainsi été développée conjointement. L’objectif de l’utilisation de cette technologie est de permettre un stockage transparent et sécurisé des différents documents et contrats communs entre les différentes entités tout au long de la chaîne de valeur des équipementiers jusqu’au véhicule mercedes assemblé.  

Alors que le projet entre maintenant dans une phase de test, Wilko Stark, un des membres de la direction de Mercedes, explique que la technologie blockchain pourrait bien toucher l’intégralité de la chaîne de valeur. Il ajoutait également : 

“La technologie blockchain a le potentiel de révolutionner l’intégralité de nos processus. Avec ce premier prototype de blockchain nous souhaitons étudier toutes les applications afin d’augmenter la transparence avec nos fournisseurs directs et indirects.” 

Mercedes n’est pas le seul fabricant automobile a tester des cas d’usage de la technologie blockchain afin d’optimiser ses processus de supply chain. 

En effet, précédemment, les équipes de Porsche avaient également annoncé augmenter leurs investissements dans des start-ups spécialisées dans le développement de technologies blockchain. Ceci afin de pouvoir accéder rapidement à la nouvelle tendance technologique et revoir son business model.” 

L’industrie automobile semble être au coeur de multiples cas d’usage de la technologie blockchain. En effet, le mois dernier nous évoquions déjà le développement d’une blockchain par le fabricant Honda, cette fois-ci, non pas pour optimiser un processus de supply chain mais pour optimiser la gestion de l’énergie électrique des véhicules. 

En revanche, on voit encore peu de fabricant français ne s’intéressents’intéresser à la blockchain, attention à ne pas se faire trop distancer d’un point de vue technologique. Les bénéfices d’une gestion blockchain peuvent permettre une optimisation des processus à l’origine de baisse de coûts mais également une amélioration de l’image de marque grâce à l’augmentation de la transparence avec les consommateurs. 

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

bank-of-america-cryptos-wallet

Bank of America cherche à breveter un portefeuille de cryptos

Bank of America cherche à breveter un système de sécurité « partitionné » pour les portefeuilles de monnaie numérique ce qui donnerait à différents utilisateurs différents niveaux d'accès aux fonds stockés.
Israël-regulations-finctech

L’organisme de réglementation israélien accélère le traitement de 2 000 demandes de licence Fintech !

L'organisme israélien de réglementation Fintech est en train de réorganiser son régime d'octroi de licences pour encourager la concurrence dans ce domaine.
levéedefond-CRM-blockchain

Le concurrent de Salesforce « Cere » lève 3,5 millions de dollars auprès de Binance Labs et d’autres partenaires

Le Cere Network, un logiciel de gestions des relations avec la clientèle (CRM) basé sur la blockchain vient de clôturer un tour de table « seed round » de 3,5 millions de dollars.
darkweb-trafic-cryptos

Un trafiquant de drogue du dark web perd des millions de dollars de gains cryptos illicites

Un homme a été condamné à San Diego, en Californie, pour de la vente de drogue contre des cryptos sur le dark web.