Minage de Bitcoin et cryptomonnaies : la différence CPU/GPU

Pub

Acheter du Bitcoin ou autre cryptomonnaie n’est pas la seule manière d’en posséder. Aujourd’hui, le minage de Bitcoin et de cryptomonnaie est devenu une activité à part entière. De grosses entreprises investissent des milliards pour miner des cryptomonnaies, tandis qu’une multitude de sociétés, et même des particuliers déploient aussi leurs équipements pour faire du minage, même s’ils ne minent pas forcément les mêmes cryptomonnaies. Ce qui est certain, c’est que la concurrence au sein de l’industrie est rude. Si rude que les mineurs ont dû essayer différentes techniques de minage au fil du temps pour accroître leurs chances. Parmi celles-ci, le minage CPU et le minage GPU. Pour ceux qui voudraient être incollable, nous décrirons ces deux systèmes de minage et montrerons ce qui les distingue l’un de l’autre.

Pour commencer, qu’est-ce que le minage de Bitcoin ou de cryptomonnaie ?

Le minage de Bitcoin ou de crypto consiste à calculer des hashs avec un ordinateur pour valider des blocs de transactions de cryptomonnaie. Le but est de trouver « le bon » hash, à partir des données d’un blocun ensemble de transactions effectuées pendant une période donnée – et de celles du bloc précédent.

Chaque fois qu’un hash est trouvé, un nouveau bloc s’ajoute au dernier bloc de la blockchain. Le mineur qui parvient à trouver en premier le hash correspondant à chaque nouveau bloc est récompensé avec des cryptos.

Et pour tenter de décrocher cette récompense, le nombre de mineurs n’a cessé de s’accroître depuis, rendant la concurrence toujours plus rude, ce qui a obligé à trouver des moyens plus sophistiqués pour miner.

Ainsi, aujourd’hui, il est possible de faire du minage en se servant de :

  • Une ferme de minage, qui est un grand ensemble d’ordinateurs spécialisés tels que les ASIC ou les mining rigs entreposés dans un entrepôt ;
  • Un ASIC (Application-Specific Integrated Circuit), qui est un ordinateur uniquement conçu pour miner des cryptomonnaies ;
  • Un mining rig ou une plateforme de minage composé d’ordinateurs constitués à partir de composants génériques spécifiquement pour le minage ;
  • Un plugin installé sur un navigateur web, permettant de faire le minage en arrière-plan ;
  • Un ordinateur personnel : dans ce cas, on utilise soit le processeur de l’ordinateur (on parle alors de minage CPU), soit sa carte graphique (on parle alors de minage GPU). Et c’est justement de ces deux procédés de minage que nous parlerons dans les sections suivantes.
Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Qu’est-ce que le minage CPU ?

Au tout début, le minage ne pouvait se faire qu’avec des CPU. Un CPU – Central Processing Unit – est un circuit intégré qui permet à un ordinateur d’exécuter les instructions des programmes informatiques. Pour sa simplicité d’utilisation et son faible coût, il permet de miner à partir d’un ordinateur personnel.

Malheureusement, à partir d’un certain moment et avec l’entrée de nouveaux mineurs dans l’industrie, les CPU ne parvenaient plus à produire le hashage nécessaire pour assurer la sécurité de la blockchain et donc pour miner, surtout pour les cryptomonnaies qui utilisent le modèle de consensus Proof of Work.

Pub

Ainsi, il n’est pas raisonnable de prétendre utiliser un CPU pour miner du Bitcoin par exemple. On ne peut s’en servir que pour miner des cryptomonnaies comme Dash, Neo, EOS, Decred, Qtum, etc. qui utilisent un consensus Proof of Stake et requièrent relativement moins de ressources informatiques.

Dans tous les cas, il vaut mieux choisir un processeur Core I5, un Core I7, un XEON, etc. pour accroître ses chances, si on veut faire du minage CPU.

Qu’est-ce que le minage GPU ?

Le minage CPU étant devenu peu rentable avec le temps, le passage au minage GPU s’est progressivement imposé. En fait, le principe du minage est d’essayer plusieurs hashages, jusqu’à trouver le bon hash. Le taux de hashage qui caractérise l’outil de minage détermine donc la probabilité que le mineur trouve le bon hash en premier et empoche la récompense avant des concurrents qui ont parfois des équipements plus sophistiqués.

Le GPU (Graphic Processing Unit) est un circuit intégré sur un processeur dont est équipée la carte graphique des ordinateurs. A l’origine, ces composants – qui n’effectuent que les calculs graphiques –  étaient uniquement fabriqués pour améliorer la qualité du graphisme des jeux vidéo. Mais ils ont été rapidement détournés pour le minage.

Curieusement, ils se sont révélés moins énergivores que les CPU pour le minage. De même, la transition CPU-GPU a permis de multiplier la puissance de calcul de hash par 50 voire 100. Entre autres, quelques-uns des GPU les plus appréciés pour faire du minage sont :

  • L’AMD RX480 ;
  • L’AMD RX VEGA 56 ;
  • L’AMD RX VEGA 64 ;
  • L’AMD RX580 ;
  • Le Nvidia GTX 1070 ;
  • Le Nvidia GTX 1080 Ti ;
  • Etc.

Minage de Bitcoin et crypto, CPU ou GPU ?

Au demeurant, si le minage GPU est plus rentable que le minage CPU, son coût énergétique moyen par hash est quand même plus élevé que celui des composants de minage modernes comme les ASICs par exemple. Mais tous les mineurs n’ont pas forcément les moyens de s’offrir un ASIC. D’ailleurs, certaines cryptomonnaies ne sont pas compatibles avec les ASICs. Donc, le minage GPU est toujours envisageable.

Pub

Bitcoin (BTC) à 20 000 $ “une formalité, l’Objectif est ailleurs” (Max Keyser)

Pas la peine de faire péter le champagne lorsque Bitcoin (BTC) aura atteint les 20 000 USD : le BTC peut mieux faire ! Et la chute du 2 août 2020, dites-vous ? Bof, une simple formalité avant un nouvel ATH historique, à en…

Faire de Bitcoin un jeu d’enfant – Blockchain, crypto et Gaming : la Symbiose Parfaite

Bienvenue dans la première édition d'une nouvelle rubrique sur TheCoinTribune : La Tribune du Gaming ! La thématique s'impose pour une raison simple : ces 10 dernières années, le secteur du jeu vidéo ne s'est pas contenté d'ajouter un secteur…

Le Flash-Crash de Bitcoin (BTC) à 1 milliard de Dollars

Le Black Thursday, le flash-crash : pour la prochaine grosse chute de Bitcoin (BTC), il faudra trouver un nom aussi cool que les précédents – The Dead Dump (DD) ; note à moi-même : pensez à déposer ce nom pour les droits d’auteur.…

BTC le 4 août 2020 – Bitcoin qui rit, Dollar qui pleure

Bitcoin (BTC) est-il coincé pour un bon moment entre les 11 000 USD et les 11 500 USD ? Le BTC se négocie à 11 221 USD aujourd’hui, 4 août 2020, au moment où nous rédigeons cet article. Le billet vert est en train…
Des traders japonais se réveillent pour acheter du Bitcoin

Au Japon, certains anciens Traders de Bitcoin (BTC) reprennent du service

La COVID-19 a poussé les japonais à accumuler du Bitcoin (BTC). Le virus aurait même fait plus ! Il a provoqué une crise économique mondiale profitable au Bitcoin (BTC), motivant ainsi certains traders BTC japonais qui ont déserté les marchés cryptos…