MONERO pénalise les mineurs GPU et ASIC par des mises à jour aléatoires

Monero (XMR) a fait une mise à jour avec succès le 30 novembre dernier. L’algorithme de minage RandomX a notamment été introduit afin de paralyser les machines ASIC et d’améliorer l’efficacité des processeurs.


Une guerre d’idéologie entre fabricants de GPU et fans de Monero

Le fabricants de matériel de minage spécialisé ont toujours été un sujet de débat. Les critiques soutiennent qu’ils sont très centralisés, car peu d’entreprises dans le monde ont des compétences pour fabriquer des ASIC. D’un autre côté, certains suggèrent que les réseaux qui utilisent ASIC sont moins vulnérables aux attaques. Monero se positionne fermement dans le camp des critiques. L’équipe de projet s’est engagé à toujours maintenir le XMR résistant aux matériels spécialisés, même au prix de la modification de l’algorithme de minage.

RamdomX est le résultat de cette décision. L’algorithme Proof-of-Work (PoW) utilise une exécution aléatoire du code et des techniques gourmandes en mémoire pour décourager le développement des ASIC. Son introduction rend obsolètes tous les ASIC CryptoNight existants tandis que la complexité accrue a pour objectif de rendre le développement de nouvelles machines coûteuses et inefficaces.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Redonner les pleins pouvoirs aux processeurs

Les mineurs ASIC ne sont toutefois pas les seuls concernés par cette mise à jour. Le nouvel algorithme est spécialement optimisé pour les processeurs pénalisant considérablement les utilisateurs de GPU qui souhaitent miner le Monero.

Une brève comparaison montre que le taux de transfert des unités centrales a presque décuplé. Inversement, les GPU Nvidia ont conservé ou légèrement amélioré leurs performances initiales. Pour les cartes AMD, l’image est encore plus sombre, car la plupart d’entre elles sont environ deux fois moins performantes qu’avant. Les développeurs de Monero pensent que le réseau deviendra ainsi plus décentralisé et plus égalitaire dans la distribution des récompenses par blocs.

Cependant, cela peut être une épée à double tranchant. Historiquement, Monero a toujours été plus convivial que toute autre pièce majeure fonctionnant sous PoW. Cette célébrité a entraîné la propagation des logiciels de minage malveillants, natifs et basés sur des navigateurs. Les développeurs de Monero s’attendent à ce que RandomX devienne plus visible pour les administrateurs en raison de son approche difficile en matière de mémoire. Cependant, le potentiel de gain plus élevé pourrait entraîner une nouvelle ruée vers la distribution de programmes malveillants.

Pub

Néanmoins, cette unicité est positive du point de vue de la sécurité du réseau. Il existe peu de batteries de serveurs de minage à base de CPU pouvant être réaffectées pour attaquer Monero.

MATIC Network lance un Incubateur à 5 millions pour propulser des projets DeFi (Finance Décentralisée)

Lorsqu’on évoque les différents projets de la Finance Décentralisée, ces derniers se trouvent immédiatement associés à la plateforme Ethereum. Cette dernière a en effet vu naître un nombre impressionnant d’initiatives DeFi avec des histoires de records toujours plus grands les…

100% des adresses Chainlink (LINK) sont en Profit

Une crypto profitable pour tous ses investisseurs : j’aurais accordé 2 secondes d’attention au maximum si j’avais lu une telle publication sur Facebook. On est pourtant bien loin des scams cryptos sur les réseaux sociaux ; Chainlink (LINK) vient de gâter toux…

La Blockchain est-elle immunisée à la crise du COVID (Binance “Off The Charts”) ?

Si vous nous lisez fréquemment chers lecteurs, c’est bien que vous avez su saisir l’importance de la blockchain et des cryptomonnaies. Le développement des actifs digitaux est un sujet important de notre secteur et dans le contexte trouble actuel, il…

Le géant chinois Huawei toujours plus engagé sur la Blockchain

Ce n’est désormais plus un secret pour personne : la Chine entend se positionner dans un avenir proche comme le leader mondial de la blockchain. À cette fin, plusieurs entreprises du pays s’activent pour mettre au point des applications innovantes…

Emmener Bitcoin en vacance – Où s’arrêtera Travala (AVA) ?

Les partenariats, ça le connait : Travala (AVA) a noué récemment un partenariat avec Cardano (ADA). Le géant voit ses bénéfices s’envoler alors que le secteur s’effondre à cause de la pandémie de la COVID-19. Travala continue son développement en augmentant…