Nestlé annonce une nouvelle initiative sur la blockchain !

certification-alimentaire-projet-blockchain

La plus grande entreprise alimentaire en termes de chiffre d’affaires a annoncé le lancement d’un programme pilote pour suivre ses chaînes d’approvisionnement à l’aide d’une blockchain, selon une déclaration de la société.

Le cabinet s’est associé à OpenSC, une plate-forme de blockchain, pour développer le système de registres distribués qui sera séparé et distinct de la participation actuelle de Nestlé dans la blockchain IBM Food Trust.

Le pilote durera six mois et le succès sera déterminé par « la faisabilité, la viabilité et l’évolutivité du système » ainsi que par la qualité de vérification des données, selon un représentant Nestlé. Une fois déployé, le service pourrait impliquer un QR code, une application mobile et un portail Web.

« Pour nous, il est essentiel que l’accès à l’information soit aussi transparent et facile que possible afin d’obtenir la participation et l’adhésion des parties prenantes et des consommateurs » a déclaré le porte-parole.

L’entreprise souhaite avec cette initiative pousser le marché vers la transparence en fournissant aux consommateurs du conglomérat des données vérifiables, de manière indépendante. Le mécanisme améliorerait également la salubrité et le contrôle de la qualité des aliments.

« Nous voulons que nos consommateurs prennent une décision éclairée quant à leur choix de produits – qu’ils choisissent des produits fabriqués de façon responsable. Une blockchain ouverte pourrait nous permettre de partager des informations fiables avec les consommateurs d’une manière accessible » a déclaré Magdi Batato, Directeur général de Nestlé dans un communiqué.

Dans un premier temps, le programme suivra le lait des fermes néo-zélandaises jusqu’aux installations de Nestlé au Moyen-Orient, puis s’étendra à la production d’huile de palme. L’entreprise déterminera ensuite dans quelle mesure l’application est évolutive, en notant que l’intégration de certains produits de retail prendra du temps.

Les données seront collectées à chaque étape de la chaîne de valeur et enregistrées sur une plate-forme ouverte. Il se peut que l’entreprise envisage d’inclure des données provenant d’autres systèmes de surveillance, comme l’imagerie satellite des exploitations agricoles.

« Nous voulons offrir aux consommateurs ce qu’ils veulent. Ils sont de plus en plus exigeants en matière d’information sur leur alimentation. Ils souhaitent comprendre d’où viennent les ingrédients, s’ils ont été obtenus de façon responsable et comment ils sont fabriqués. La blockchain aide à fournir des données fiables collectées tout au long de la chaîne de valeur » ajouta le porte-parole.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

bank-of-america-cryptos-wallet

Bank of America cherche à breveter un portefeuille de cryptos

Bank of America cherche à breveter un système de sécurité « partitionné » pour les portefeuilles de monnaie numérique ce qui donnerait à différents utilisateurs différents niveaux d'accès aux fonds stockés.
Israël-regulations-finctech

L’organisme de réglementation israélien accélère le traitement de 2 000 demandes de licence Fintech !

L'organisme israélien de réglementation Fintech est en train de réorganiser son régime d'octroi de licences pour encourager la concurrence dans ce domaine.
levéedefond-CRM-blockchain

Le concurrent de Salesforce « Cere » lève 3,5 millions de dollars auprès de Binance Labs et d’autres partenaires

Le Cere Network, un logiciel de gestions des relations avec la clientèle (CRM) basé sur la blockchain vient de clôturer un tour de table « seed round » de 3,5 millions de dollars.
darkweb-trafic-cryptos

Un trafiquant de drogue du dark web perd des millions de dollars de gains cryptos illicites

Un homme a été condamné à San Diego, en Californie, pour de la vente de drogue contre des cryptos sur le dark web.