NY: un résident mis en examen pour escroquerie cryptographique accusé de fraude électronique

Les services d’immigration et de douane des États-Unis et les procureurs du district sud de New York ont inculpé un homme pour sa participation présumée à un complot cryptographique dénommé Igobit.

Selon une annonce faite le 6 novembre, Asa Saint Clair a été accusé de fraude électronique, qui, en cas de condamnation, est passible d’une peine maximale de 20 ans d’emprisonnement.

Le document indique que, de 2017 à septembre 2019, Saint Clair a sollicité des investisseurs pour faire partie d’Igobit de World Sports Alliance, une prétendue organisation intergouvernementale axée sur la promotion du développement international par le sport, tout en leur promettant faussement des rendements garantis et des participations dans cette organisation.

[adsforwp-group id=”4236″]

[adsforwp-group id=”4237″]

Des fonds utilisés à des fins personnelles

Saint Clair n’aurait pas dédié les fonds des investisseurs à Igobit, mais les aurait utilisés pour payer ses dépenses personnelles, comme des dîners dans des restaurants de Manhattan, des billets d’avion et des achats en ligne. Il aurait également détourné des fonds vers d’autres sociétés contrôlées par lui et des membres de sa famille. Peter Fitzhugh, agent spécial responsable, a commenté :

“Saint Claire aurait vanté son entreprise comme promouvant les valeurs du sport et de la paix pour un monde meilleur, tout en fraudant tous ceux qui ont investi dans son entreprise fictive. Comme il est allégué, Sainte Claire a utilisé l’argent qu’il avait gagné par la tromperie pour financer un mode de vie somptueux pour lui et sa famille. Grâce au groupe de travail HSI New York El Dorado Task Force et à ses solides partenariats, Saint Claire risque de passer un certain temps derrière les barreaux, et ce ne sera pas dans le luxe ou le confort auquel il s’est habitué.”

En octobre, les procureurs américains ont inculpé un homme de Singapour pour avoir utilisé des identités volées afin d’utiliser illégalement la puissance du cloud computing d’Amazon Web Services pour extraire des cryptos. L’homme aurait volé plusieurs identités et comptes, y compris ceux d’un développeur de jeux sans nom basé à Los Angeles. Il a ensuite utilisé l’ingénierie sociale pour accéder aux privilèges d’administration et à de grandes quantités de puissance de cloud computing sur Amazon Web Services. Les procureurs ont en outre affirmé que l’homme avait accédé illégalement à des machines virtuelles pour extraire des cryptomonnaies telles que Bitcoin (BTC), Litecoin (LTC) et Ethereum (ETH) afin d’amasser un total de 5 millions de dollars.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

En 2019, Bitcoin (BTC) a fait mieux que 85% des altcoins

Alors que, croyez-le ou pas, l’avenir du Bitcoin (BTC) s’annonce sous les meilleurs auspices, 2019 a également été, dans l’ensemble, une bonne année pour la doyenne des cryptos. “Le BTC a surperformé 85% des 50 premiers altcoins”, dixit le crypto data analyst Ceteris Paribus, dans…

Comprendre Bitcoin en 10 mns : Le minage et les mineurs

Le minage de bitcoins est une activité particulièrement controversée dans les médias traditionnels qui l'attaquent volontier sous l'angle de sa monstrueuse empreinte carbone supposée. Pour autant, ce secteur fascine également, y compris au sein de la communauté, en partie en raison d'une certaine opacité. Qui…

Un projet blockchain à 40 milliards pour la lutte contre le changement climatique

Les arguments des détracteurs du Bitcoin (BTC) et des cryptos en général sous l'angle de la menace environnementale, sont mis à mal ces derniers temps. Philip Gladwel, Économiste en Chef de Chainalysis, avait blanchi (en partie) le BTC de son image de Bad Coin. Récemment,…

Et si votre smart TV pouvait voler vos Bitcoin (BTC) ?

Aux États-Unis, l'antenne du Federal Bureau of Investigation opérant dans l’État de l'Oregon a lancé un avis très sérieux aux utilisateurs de téléviseurs intelligents. Selon ce service fédéral, les propriétaires de smart TV doivent s'habituer à prendre diverses précautions, au risque de subir des attaques…

Pour investir, les millennials sont plus Bitcoin (BTC) que Disney ou Netflix

Aux États-Unis, les préférences en matière d'investissement diffèrent selon l'âge. À la différence des baby-boomers et des personnes de la génération X, les millenials sont davantage intéressés à faire des placements dans les nouvelles technologies financières. Un rapport émis par la maison de courtage en…