Partenariat entre le Luxe et la Blockchain

Le propriétaire de Louis Vuitton et de Dior dévoile la plate-forme Blockchain pour la vérification des produits de luxe

ConsenSys, une société de technologie logicielle blockchain, s’est associé à LVMH et à Microsoft pour créer une plate-forme propulsée par la blockchain permettant aux consommateurs de vérifier l’authenticité des produits de luxe, selon un communiqué de presse publié le 16 mai.


La collaboration entre ces différents acteurs indique que le système, qui s’appellera Aura, est conçu pour «fournir à l’ensemble de l’industrie du luxe des services de suivi et de traçage des produits de luxe».

Les marques de LVMH, dont Louis Vuitton et Christian Dior, sont déjà impliquées dans le projet. Des discussions sont en cours pour développer Aura dans la plupart des marques du groupe. Le communiqué de presse a ajouté:

«Aura permet aux consommateurs d’accéder à l’historique du produit et à la preuve de l’authenticité des produits de luxe, du choix des matières premières jusqu’au point de vente, en passant aussi par les marchés de seconde main.»

Cette technologie sera capable de détecter des informations uniques sur chaque produit stocké dans une grande base de données. Les clients peuvent ensuite utiliser l’application officielle d’une marque pour obtenir un certificat fournissant des détails sur sa provenance et son authenticité.

Selon le groupe, Aura, basé sur la blockchain Ethereum et utilisant Microsoft Azure, offrira également des informations éthiques et environnementales, des instructions pour l’entretien des produits et des services de garantie.

L’équipe de Aura a pour finalité d’étendre sa technologie à un maximum de marques de luxe, leur permettant ainsi d’offrir un service sur mesure ou de renforcer la fidélité de leurs clients. Ken Timsit, directeur général de ConsenSys Solutions, a ajouté:

«Aura est une innovation révolutionnaire pour l’industrie du luxe. ConsenSys est fier de contribuer et de collaborer avec LVMH à une initiative qui servira l’ensemble du secteur du luxe, tout en protégeant les intérêts, l’intégrité et la confidentialité de chaque marque.»

Les marques haut de gamme se tournent de plus en plus vers la blockchain pour confirmer la provenance de leurs produits.

Pub

Des rapports ont récemment suggéré que la marque haut de gamme de spiritueux “Ailsa Bay” envisageait de commercialiser un whisky écossais suivi par un système basé sur la blockchain.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Une convergence Binance-Hyundai sur fond d’Internet des Objets et de Trilemme des Blockchains

Les partenariats d’envergure ne cessent de voir le jour chez les sociétés proposant des services basés sur la blockchain, en témoigne le dernier accord conclut par Hdac. La société soutenue par le géant de l’automobile Hyundai vient en effet de finaliser son partenariat avec Certik.…

Le GhostCoin de McAfee va hanter Hong Kong

Après un lancement controversé, le Ghost Coin de l'inénarrable John Macafee vient de franchir un grand pas dans le processus de son adoption. En effet, il sera désormais possible de l’utiliser comme solution de payement dans certains distributeurs automatiques de Hong Kong. L’altcoin a notamment…

L’Union Européenne sort la carte de la Régulation pour les Stablecoins.

Le Vice-président de la commission européenne invite les Etats membres à une réglementation plus stricte pour encadrer l’industrie des cryptomonnaies. Vladis Dombrovskis recommande de conserver un regard pointilleux sur les stablecoins mondiaux. L’Union Européenne préconise une réglementation appropriée dans le secteur de la Finance Numérique…

Assistons-nous (enfin) à l’essor de la “Alt Season” ?

Avec la domination sans partage du bitcoin sur le marché des cryptomonnaies depuis quelques années, les altcoins font de leur mieux pour exister. Il semblerait désormais que l’Altcoin Season tant attendue au sein de l'écosystème soit enfin de retour selon certains analystes. Si la percée…
Stellar Lumens met à jour son protocole

La communauté Stellar Lumens (XLM) appelée à se prononcer sur le futur

Le 18 juin dernier, les validateurs du réseau Stellar (XLM) étaient appelés à se prononcer sur la dernière version de son protocole de base. Ce vote devrait notamment permettre d'exercer une plus grande surveillance réglementaire au sein de l’écosystème. Baptisé "Protocole 13", ce nouvel ensemble…