Partenariat entre le Luxe et la Blockchain

Le propriétaire de Louis Vuitton et de Dior dévoile la plate-forme Blockchain pour la vérification des produits de luxe

ConsenSys, une société de technologie logicielle blockchain, s’est associé à LVMH et à Microsoft pour créer une plate-forme propulsée par la blockchain permettant aux consommateurs de vérifier l’authenticité des produits de luxe, selon un communiqué de presse publié le 16 mai.

La collaboration entre ces différents acteurs indique que le système, qui s’appellera Aura, est conçu pour «fournir à l’ensemble de l’industrie du luxe des services de suivi et de traçage des produits de luxe».

Les marques de LVMH, dont Louis Vuitton et Christian Dior, sont déjà impliquées dans le projet. Des discussions sont en cours pour développer Aura dans la plupart des marques du groupe. Le communiqué de presse a ajouté:

«Aura permet aux consommateurs d’accéder à l’historique du produit et à la preuve de l’authenticité des produits de luxe, du choix des matières premières jusqu’au point de vente, en passant aussi par les marchés de seconde main.»

Cette technologie sera capable de détecter des informations uniques sur chaque produit stocké dans une grande base de données. Les clients peuvent ensuite utiliser l’application officielle d’une marque pour obtenir un certificat fournissant des détails sur sa provenance et son authenticité.

Selon le groupe, Aura, basé sur la blockchain Ethereum et utilisant Microsoft Azure, offrira également des informations éthiques et environnementales, des instructions pour l’entretien des produits et des services de garantie.

L’équipe de Aura a pour finalité d’étendre sa technologie à un maximum de marques de luxe, leur permettant ainsi d’offrir un service sur mesure ou de renforcer la fidélité de leurs clients. Ken Timsit, directeur général de ConsenSys Solutions, a ajouté:

«Aura est une innovation révolutionnaire pour l’industrie du luxe. ConsenSys est fier de contribuer et de collaborer avec LVMH à une initiative qui servira l’ensemble du secteur du luxe, tout en protégeant les intérêts, l’intégrité et la confidentialité de chaque marque.»

Les marques haut de gamme se tournent de plus en plus vers la blockchain pour confirmer la provenance de leurs produits.

Des rapports ont récemment suggéré que la marque haut de gamme de spiritueux “Ailsa Bay” envisageait de commercialiser un whisky écossais suivi par un système basé sur la blockchain.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

ibm-blockchain

IBM brevète un browser web blockchain

Le géant américain de l'informatique IBM a récemment fait breveter son nouveau projet, un browser web de type Chrome ou Safari, seulement celui-ci serait basé sur la technologie blockchain. D'après le brevet, sa particularité serait d'enregistrer les données des recherches sur la blockchain.
Blockchain-Auto

Siemens teste actuellement une blockchain pour une solution d’auto-partage

La société allemande Siemens qui fabrique notamment des produits électroniques est actuellement en train de tester de nombreux cas d’usages pour utiliser la technologie blockchain, dont l’un d’eux est de l’auto-partage.
india-crypto

La Cour Suprême indienne pourrait juger illégale l’interdiction des cryptomonnaies

Le 14 août, la Cour Suprême indienne entendait les arguments de l'Internet and Mobile Association of India (IMAI) contre la Reserve Bank of India (RBI). L'IMAI aurait plaidé que la RBI a dépassé son domaine de juridiction en proposant une interdiction générale des cryptomonnaies en…
Copyrights-Blockchain

Comment fonctionnent les copyrights sur la blockchain ?

La technologie blockchain ne fait pas actuellement partie d’une réglementation propre en terme de copyright, observons comment cela pourrait évoluer.
barclays-coinbase

Barclays met fin à son partenariat avec Coinbase

La banque mondiale britannique Barclays aurait arrêté de travailler avec Coinbase cette semaine d'après des sources proches de l'échange. Coinbase aurait cependant lancé un nouveau partenariat avec la startup ClearBank mais le cachet de Barclays, fameuse institution bancaire britannique, va certainement manquer à la plus…