Passe d’armes entre Binance et Chainalysis sur fonds de respect des normes anti-blanchiment

Il avait su garder son calme face à un Vitalik Buterin qui ne ratait pas une occasion d’attaquer Binance sur le fait que celui-ci n’est un DEX que de nom. Mais le rapport de Chainalysis mettant en cause Binance dans des transactions illégales de 2,8 milliards de dollars en 2019, lui est resté en travers de la gorge.

Pub

Le PDG de Binance Changpeng Zhao a répondu sur Twitter à Chainalysis, une réponse moins soft que celle qu’il avait adressée à un Buterin qui, souhaitait pourtant voir les exchanges centralisés (comme Binance) « brûler en enfer ».

La colère de CZ

Le 15 janvier 2020, Chainalysis publie un extrait de son rapport 2020 sur la crypto-criminalité. Le rapport fait état de 2,8 milliards de dollars de transactions illégales en 2019.

Dans le contexte de son étude, Chainalysis accuse les crypto-exchanges – notamment Binance et Huobide blanchir des fonds illégaux appartenant majoritairement à des courtiers de gré à gré (courtiers OTC).

Dans le détail, le rapport estime que les procédures Know-Your-Customer (KYC) mises en place par les crypto-exchanges, ne sont pas suffisamment strictes lorsque ces derniers traitent avec des courtiers OTC. CZ a exprimé son désaccord sur ce point sur Twitter.

Un tweet du 17 janvier 2020 de @Arturo_P_A partageant un graphique contenu dans le rapport de Chainalysis, a fait sortir CZ de son silence et de ses gonds.

CZ estime que si Chainalysis ne facturait pas ses données et qu’il les rendait publiques, « ce problème n’existerait pas ».

Il ajoute que Binance est un client payant de Chainalysis.

« Je suppose qu’on ne paie pas assez. C’est un manque de courtoisie de leur part de faire ça. »

Histoire d’ajouter plus de sel à la conversation ou plus d’amertume aux tweets de CZ, @BitcoinVand3 y est allé d’un tweet provocateur en rappelant à CZ que Binance facturait également les projets qui souhaitent être listés sur son exchange.

La réponse de CZ : « Mauvaise analogie. Nous ne disons pas du mal des projets qui ne demandent pas à être listés, ou qui en font la demande mais qui ne sont pas listés ».

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Chainalysis calme le jeu

Chainalysis a voulu calmer le jeu. Il a précisé que leur rapport avait révélé un réseau criminel de courtiers OTC mais, ne visait aucunement Binance qui est un de leurs partenaires de longue date.

Chainalysis a également souligné que l’objectif de ses recherches était de dévoiler les activités illicites et de soutenir « le bon travail des forces de l’ordre et des exchanges comme Binance » pour rendre la cryptosphère plus sûre.

La réponse de CZ ? « Thank you! @chainalysis »

La réponse du berger à la bergère : CZ a dit ce qu’il avait à dire, Chainalysis tente d’arrondir les angles. D’autres crypto-exchanges mis en cause par ce dernier, pourraient également élever leur voix dans le futur. Chainalysis finira-t-il par céder à ces pressions, en faisant preuve de tact au risque de biaiser les données contenues dans ses rapports, pour éviter de se mettre à dos les crypto-exchanges ? A moins qu’il ne décide de changer de business model en mettant ses données à disposition du grand public gratuitement, une mutation nécessaire pour conserver son indépendance.

Pub

Le crypto-dollar occupe la scène politique et parlementaire US comme jamais

Le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, n'a pas été la seule voix à se faire entendre au Sénat américain cette semaine sur le sujet de l'avenir de la monnaie. Lors de son audition ce jeudi 13 février, Judy Shelton, la candidate de Donald Trump au…

L’Inde se rêve plus démocratique grâce à la blockchain

La Commission Électorale (CE) de l’Inde a donc voté pour le développement d’un système de vote utilisant la blockchain. Ce nouveau système devrait théoriquement permettre d’améliorer la pratique de la démocratie dans le pays. L’Inde devancera-t-elle les pays occidentaux, qui se voient en « champion de…

Japon : un yen numérique « sous 2 à 3 ans »

La course vers une version numérique de la monnaie nationale serait également lancée au Pays du Soleil Levant. Si aucune annonce officielle ne détaille pour l'heure des précisions autour de la question, de hauts responsables financiers du pays confirment la forte intention des autorités locales…

Les cryptomonnaies doivent trouver l’équilibre, entre transparence et confidentialité

En tant qu’une des principales sources de données sur les transactions cryptographiques pour des agences fédérales comme l'Internal Revenue Service et le FBI, on doit cet axiome à la société d'audit blockchain Chainalysis. Cette grande entreprise mondiale qui contribue à lutter contre les activités illicites…

Coinbase Custody passe haut la main 2 audits de sécurité

La plate-forme Coinbase Custody développant des services de stockage et de garde crypto se renforce grâce à l'obtention de 2 nouvelles certifications suite à des audits indépendants. Cette branche de Coinbase destinée à recevoir les placements et les investissements des utilisateurs institutionnels s'affirme davantage comme…