Pendant que les dollars se multiplient, le Bitcoin est de plus en plus rare

Pendant que le monde s’enfonce dans une crise économique née de la propagation rapide du coronavirus à travers le monde, la Réserve Fédérale se targue de pouvoir imprimer du dollar à volonté. C’est d’ailleurs ce qu’elle fait avec son plan de $6T censé soutenir l’économie Américaine. Cette profusion de dollar Américain qui ne cesse d’en diminuer la valeur met en lumière la rareté du Bitcoin dont l’offre maximale restera figée à 21 millions quoi qu’il advienne. Difficile de le nier, l’heure est grave actuellement. Le monde se retrouve au milieu d’une pandémie à l’amplitude plus connue depuis des décennies. Ainsi, plus de deux milliards d’humains sont confinés chez eux afin de limiter la propagation du coronavirus.

Cette mise à l’arrêt forcée de la plupart des économies mondiales a des conséquences importantes au niveau économique. C’est un mal nécessaire, mais le fait est que l’après crise du coronavirus promet déjà d’être très délicat avec une récession probable dans la plupart des grandes puissances économiques mondiales.

La crise économique démarre sous nos yeux

Dans ce contexte de crise, l’économie Américaine ne va pas bien. Les marchés financiers s’écroulent littéralement depuis le début du mois de Mars, et les derniers chiffres du chômage font craindre le pire. Au cours de la dernière semaine, un nombre record de 3.3 millions de personnes ont déposé des demandes pour faire valoir leurs droits au chômage aux Etats-Unis.

Le corovirus ringardise le dollar et raréfie le Bitcoin

Une crise du chômage catastrophique est en train de démarrer. Dans les semaines à venir, elle ne peut malheureusement que s’amplifier. Beaucoup commencent même à craindre que les chiffres du chômage atteignent les niveaux records de ceux de la Grande Dépression qui frappèrent les Etats-Unis au début des années 30.

Pour tenter de répondre au mieux à cette crise économique qui démarre, la Réserve Fédérale et le gouvernement Américain ont pris des mesures extraordinaires. Ce dernier a ainsi passé un accord avec le Sénat Américain pour un package censé stimuler l’économie Américaine. Au cœur de ce package se trouve notamment un chèque de $1,200 qui sera envoyé à chaque Américain.

Le but est de booster la consommation afin de soutenir in fine les entreprises Américaines qui sont frappées de plein fouet par le ralentissement de la consommation.

Du côté de la Réserve Fédérale, différentes mesures ont été prises. Tout avait commencé le 3 Mars 2020 avec une baisse déjà historique de 50 points de base des taux d’intérêts. Devant l’accélération de la chute de Wall Street, la Réserve Fédérale avait ensuite décidé de baisser carrément les taux d’intérêts de 100 points de base afin de mettre la cible entre 0 et 0.25%.

Le tabou des taux d’intérêts à zéro venait d’être brisé par la Fed.

Quelques jours après, le 15 Mars 2020, la Réserve Fédérale annonçait un programme de Quantitative Easing de $700 milliards assorti d’un abaissement à zéro de l’exigence de taux de réserve pour les banques.

Ces mesures – déjà hors-normes – ne suffirent pas cependant à rassurer Wall Street avec un Dow Jones qui alla même jusqu’à passer en-dessous du seuil des 19,000 points. Les circuit-breakers devinrent la norme durant plusieurs séances consécutives.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

La Réserve Fédérale passe du bazooka à l’arme nucléaire

Le 23 Mars 2020, la Fed décida donc de passer du bazooka à l’arme nucléaire. Fini la limitation dans l’injection de liquidités, la Fed vota à l’unanimité l’application immédiate d’un programme de quantitative easing illimité. Le signal envoyé est clair :

Le message est clair : le système monétaire et financier actuel doit être sauvé quoi qu’il en coûte.

Suite à cette annonce, Neel Kashkari, le président de la Réserve Fédérale Bank de Minneapolis, fut interviewé dans le cadre de l’émission “60 Minutes” sur CBS. Il fit alors une déclaration encore plus incroyable :

“Il y a une quantité infinie de liquidités dans la Réserve fédérale. Nous ferons tout ce qu’il faut pour nous assurer qu’il y ait suffisamment de liquidités dans le système bancaire.”

 Neel Kashkari

Vous avez bien lu. Neel Kashkari se vante du fait que la Réserve Fédérale peut imprimer une quantité infinie de dollars Américains.

Quoi qu’il en coûte, le système fiat sera sauvé.

Il ne précise pas malheureusement que cette capacité à produire du cash à l’infini de la Réserve Fédérale se fait au détriment de ce que possède les citoyens Américains.

Actuellement, la masse monétaire en circulation, représentée par l’index M2 Money Stock, est déjà de près de $16T. De 2010 à 2020, cette masse monétaire a presque doublé. Cette forte augmentation en seulement dix ans a évidemment impliqué une forte dévaluation monétaire du dollar Américain.

Le pouvoir d’achat des Américains a donc baissé depuis dix ans. Et c’est exactement la même chose en Europe.

Beaucoup estiment que pour faire face à cette crise économique, la Fed devra injecter au moins $6,000,000,000,000 dans le système. Si dix ans avaient été nécessaires au M2 Money Stock pour augmenter de $8T, il ne faudra que quelques semaines pour qu’il augmente de $6T cette fois-ci.

A ce rythme-là, les $30T seront largement dépassés bien avant 2030.

La rareté du Bitcoin est mise en lumière par cette quantité infinie de dollar à disposition

Pendant que la Réserve Fédérale se vante de disposer d’un montant de dollar Américain infini, le Bitcoin continue de voir son offre maximale fixée à 21 millions ce qui lui confère une incroyable rareté. Mieux encore, cette offre maximale était déjà de 21 millions en 2010, et elle le sera encore en 2030, et même en 2050 :

Rareté du Bitcoin mise en évidence avec l'augmentation constante du M2 Money Stock

Le Bitcoin a une politique monétaire claire et nette qui ne dépend d’aucune décision humaine arbitraire.

La politique monétaire du Bitcoin est définie au sein du code source du Bitcoin. Elle est automatique et prédictible. Quoi qu’il arrive, il n’y aura que 21 millions de Bitcoins disponibles au maximum. De la même façon, la création de nouveaux Bitcoins va continuer à se réduire tous les 210,000 blocs de transactions validés.

Quoi qu’il se passe, le troisième Halving du Bitcoin aura lieu après le bloc 630,000 ce qui augmentera sa rareté.

Le plus incroyable est de constater que cet événement attendu de longue date arrive au moment même où l’offre en dollar Américain est clairement décrite comme infinie par la Réserve Fédérale. Ainsi, alors que le Bitcoin va subir un véritable choc d’offre en Mai 2020 qui jouera sur sa rareté, le dollar Américain va continuer à être dévalué.

Au meilleur des moments, la différence entre le système fiat et le système Bitcoin va sauter aux yeux du monde entier.

Ce scénario est tellement parfait pour Bitcoin qu’on pourrait presque croire que quelqu’un l’a écrit à l’avance afin de faire la promotion de la création de Satoshi Nakamoto. Sa rareté va se renforcer encore plus aux yeux du monde entier grâce à la dévaluation de la valeur du dollar Américain dont l’offre est devenu infinie.

Le Bitcoin va donc grandement profiter de cette exposition dans les mois à venir pour montrer que sa rareté est une force absolue. Je reste toujours très optimiste pour un très fort marché haussier qui prendra place comme prévu dans les 18 mois qui suivront son troisième Halving.

Les mois à venir s’annoncent passionnants pour le Bitcoin. Outre son traditionnel rôle de valeur refuge, le Bitcoin endossera également celui de rempart contre la dévaluation monétaire. Et comme si les choses étaient écrites à l’avance, il n’a jamais été plus évident que Bitcoin a été crée pour la situation que nous allons vivre.

Bitcoin le 1er juin 2020 – Le Point Rouge qui va affoler les Taureaux

Bitcoin (BTC) de retour à ses niveaux d’avant le Black Thursday : fait ! Bitcoin clôturant le mois de mai 2020 durant lequel a eu lieu le halving, avec un fort risque de capitulation des mineurs, sans oublier les rumeurs d’un Satoshi Nakamoto déplaçant ses BTC et,…

Ebang, un géant du minage de Bitcoin aux pieds d’argile ?

Bitcoin (BTC) sur les marchés financiers traditionnels classiques : sacrilège ? Une autre société de production de matériels de minage de BTC veut faire son entrée en bourse sur le Nasdaq. Une autre, car elle n’est pas la première et, peut-être ou probablement pas la dernière à…

Fiscalité Bitcoin et Crypto – Le Guide Facile pour remplir sa déclaration fiscale

Comment déclarer ses cessions imposables de Bitcoin et de cryptomonnaies pour la déclaration de revenus 2019 en ligne Impôt.Gouv ? Dans votre Tribune Droit et Fiscalité de Bitcoin et des cryptoactifs, après avoir étudié quoi déclarer aux impôts, il est temps d'apprendre à comment s'y…

1 Bitcoin sur 10 est immobile … définitivement ?

Combien de Bitcoins avez-vous aujourd’hui dans vos wallets ? Bitcoin (BTC) se fait de plus en rare et, ceux qui en ont ne sont pas toujours enclins à les céder. Si vous êtes un adepte du « wait and see », prenez garde à ne pas « waiter » pas…

Bitcoin le 31 mai 2020 – Le retour du fameux BTC à 1 million de dollars

Bitcoin (BTC) a attaqué les 9 700 USD aujourd’hui, 31 mai 2020 ; trop tôt pour une échappée, ce ne fut qu’une brève incursion. La pression à la vente a vite fait de faire redescendre Bitcoin au niveau des 9 460 USD, au moment où nous rédigeons cet…
Pub