Premier billet d’avion sur la blockchain : L’Allemagne s’impose

Acheter ses billets d’avion grâce à la chaîne de bloc ? C’est désormais possible auprès de la compagnie allemande Hahn Air, qui a annoncé avoir émis les premiers billets électroniques basés sur la technologie de la blockchain. Cette grande première est le fruit d’un partenariat avec l’entreprise suisse Winding Tree.

Pub

Hahn Air, pionnier de l’émission de billets d’avion par blockchain

Les paiements et réservations numériques de billets d’avion sont monnaie courante depuis le milieu des années 2000. Les billets d’avion émis à travers la blockchain constituent néanmoins une grande innovation. Et c’est la compagnie allemande Hahn Air, dont les vols charter et réguliers desservent toute l’Europe, qui est la première à franchir le pas. L’entreprise en a fait l’annonce lors d’une conférence de presse organisée le 18 novembre dernier.

Le même jour, les premiers passagers ayant utilisé la technologie ont pris place à bord d’un vol reliant Düsseldorf à Luxembourg.

Leurs noms pourraient rester gravés dans l’histoire : il s’agit notamment de Frederick Nowotny, chef de l’ingénierie des ventes à Hahn Air, Davide Montali et Maksim Izmaylov, respectivement CIO et fondateur de Winding Tree. Cette dernière est la start-up qui fournit à Hahn Air la technologie de blockchain derrière ces billets d’un nouveau genre.

Image result for Winding Tree

La plateforme Winding Tree permet à Hahn Air d’enregistrer et de gérer les demandes de réservation émises via la blockchain, puis d’encaisser les paiements en cryptos. La compagnie accepte les règlements avec le token natif Winding Tree (LIF) ou en Ethers (ETH). Après la révélation du système de billets par blockchain, le cours du LIF a gagné 30 % en une journée.

Quand la blockchain s’immisce dans le transport aérien

L’exemple de Hahn Air et de Winding Tree illustre le rôle toujours croissant de la blockchain dans le secteur du voyage, notamment du transport aérien.

Winding Tree annonce également avoir conclu d’autres partenariats avec des compagnies majeures, comme Lufthansa, Air Canada et Air France-KLM. La start-up fournit à ces enseignes une technologie de pointe qui optimise la gestion des itinéraires de voyage, des stocks et des bagages. Maksim Izmaylov, fondateur de Winding Tree, estime que le potentiel de la blockchain n’est pas encore pleinement exploité. Son entreprise s’efforce ainsi de développer des technologies qui profiteront aux industriels du voyage et aux autres secteurs de l’économie dans les prochaines décennies.

Outre Hahn Air, d’autres compagnies ont aussi fait le choix d’intégrer la blockchain dans leurs activités. Début novembre, Alternatives Airlines a, par exemple, conclu un accord avec Utrust pour faciliter les paiements par Bitcoin (BTC), DigiByte (DGB) ou Ether. Le système d’administration automatique de la sécurité des aéroports, conçu par Zamna, intéresse aussi plusieurs compagnies, dont Emirates Airlines et International Airlines Group. L’entreprise a levé plus de 5 millions de dollars en octobre, pour poursuivre le développement de sa technologie basée sur la blockchain et la biométrie.

Les billets d’avion émis par blockchain de Hahn Air, en partenariat avec Winding Tree, apportent un vent de changement dans le secteur du transport aérien. Cette innovation – et celles d’autres entreprises, dont Utrust et Zamna – prouve que la technologie de la chaîne de bloc changera très prochainement le visage de l’industrie du voyage.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

L’Inde mise sur la blockchain pour améliorer l’école publique

Selon l’agence de presse Press Trust of India, Ravi Shankar Prasad, Ministre Indien des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) aurait demandé à la National Informatics Center (NIC) de concevoir des solutions basées sur la technologie de la blockchain pour améliorer la qualité…

Passe d’armes entre Binance et Chainalysis sur fonds de respect des normes anti-blanchiment

Il avait su garder son calme face à un Vitalik Buterin qui ne ratait pas une occasion d’attaquer Binance sur le fait que celui-ci n’est un DEX que de nom. Mais le rapport de Chainalysis mettant en cause Binance dans des transactions illégales de 2,8…

Maduro, Petro et Casino, le tiercé gagnant ?

Nicolas Maduro joue-t-il avec l’avenir de son pays ? Le Président du Venezuela a annoncé l’ouverture d’un casino international à l'hôtel Humboldt de Caracas, un crypto-casino où tous les paris devront être placés en Petro (PTR). Maduro est en effet prêt à tout pour faire adopter…

Interdiction des exchanges crypto : La Banque Centrale Indienne se défend maladroitement

En 2018, la Banque Centrale Indienne (BCI) a récemment diffusé un avis demandant à toutes les banques du pays de cesser de fournir leurs services aux exchanges cryptographiques et aux entreprises du secteur. Cette décision avait alors entraîné la fermeture de tous les exchanges ou…

Binance qui modifie discrètement le fonctionnement du token BNB, on en parle ?

Jusqu'à récemment, Binance appliquait scrupuleusement le plan prévu selon lequel la société utiliserait chaque trimestre 20% de ses bénéfices pour acheter, sur le marché, des jetons BNB, dans le but de les détruire (les "brûler") jusqu'à ce qu’il ne reste en circulation plus que la…