Quand le Pentagone anticipe une Guerre contre la Génération Bitcoin en 2025

war games, le film d'une génération.

Daesh débarquant sur la côte Est des Etats-Unis ? Trop évident. L’axe Sino-Russe uni dans une crypto-alliance sacrée contre le Dieu-Dollar ? bof. Une attaque zombie générale ? séduisant…mais non. Pour sa simulation de War Game, soit la génération d’un modèle virtuel afin de tester tout aussi virtuellement les capacités de Défense à une menace donnée, le Pentagone a décidé de se créer un ennemi à sa mesure : une guerre civile à l’échelle globale à l’horizon 2025, menée par des trentenaires énervés munis d’une arme étonnante….Bitcoin.

World of Wargame

C’est un document tout aussi amusant que dérangeant que le média US The Intercept s’est procuré, via le dispositif du Freedom of Information Act (cadre réglementaire qui autorise n’importe quel citoyen américain à accéder à de la documentation gouvernementale non classifiée) : un Wargame (jeu de guerre) coordonné par le Pentagone (le Ministre de la Defense US), baptisé 2018 Joint Land, Air and Sea Strategic Special Program, ou JLASS.

Que les administrations en général, et les militaires en particulier procèdent à des simulations virtuelles sur fonds de scénarios de crises ou de conflits potentiels n’est en rien étonnant. Ces simulations prennent pour l’essentiel la forme de scénarios sur bases documentaires et font parfois appel à des supercalculateurs et à de l’IA (lorsque celle-ci n’est pas en train de s’arracher les cheveux virtuels sur des recherches de rentabilité impossibles sur des masternodes).

L’objectif : déterminer des séries statistiques s’agissant des conséquences d’une décision tactique sur le terrain ou de celles produites par l’appui inopiné par un certain Commander in Chief à la mèche blond vénitien sur un certain gros bouton rouge habituellement conservé sous clefs.

Bref, pour les stratèges, il s’agit de l’occasion parfaite d’envisager “pour de faux” n’importe quelle configuration à laquelle les Forces du Monde Libre – qui représenteront nécessairement le camp du bien of course – pourraient avoir à faire face.

Et le scénario sur lequel est tombé The Intercept même s’il relève du “pour de faux” donc – , laisse songeur : comment la première puissance mondiale gérerait un soulèvement global de la génération des trentenaires, en mode guerre civile anarchique, le tout avec Bitcoin pour tout armement ?

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Pire que les Zombies : La génération Z armée de Bitcoin

La voila ainsi la prochaine superpuissance à laquelle les Etats-Unis pourraient avoir à faire face : la génération Z, soit celle constituée de ceux qui, nés après 1997, ont déjà aujourd’hui le sentiment diffus mais persistant qu’on leur a un peu sur-vendu le projet. Crise économique, 11 septembre, terrorisme global, désastre écologique….difficile de le nier, au grand tirage au sort générationnel la tranche de 15-25 ans pourrait avoir quelques motifs de réclamation.

Méfiez-vous de l’ado qui dort

Les stratèges américains anticipent ainsi que des millions de jeunes, désenchantés, puis furieux contre “le Système” pourraient passer facilement en mode Berserk Greta Thunberg et sombrer dans l’anarchie, puis la lutte armée. Les ricains qui adorent donner une coloration badass à tout et n’importe quoi ont même un nom pour le phénomène : la Zbellion.

Le scénario est ainsi introduit :

« De nombreux membres de la Génération Z – psychologiquement marqués dans leur jeunesse par le 11 septembre et la Grande Récession, écrasés par les dettes de leurs études et désenchantés concernant leur possibilités d’emploi – ont renoncé à leurs espoirs d’une vie meilleure et croient que le système est truqué contre eux.

Au début de l’année 2025, un groupe de ces “Zoomers” mécontents lance un mouvement de protestation. Commençant dans “les parcs, les rassemblements, les protestations et les cafés” – d’abord à Seattle, puis à New York, à Washington, à Los Angeles, à Las Vegas et à Austin – un groupe connu sous le nom de Zbellion lance une “cyber-campagne mondiale” pour dénoncer l’injustice et la corruption et soutenir les causes qu’il juge bénéfiques »

Si l’ensemble ressemble à une mauvaise intro de série Z (ce qui n’est pas si étonnant dans la mesure où Hollywood a originellement été pensé en tant qu’outils de propagande de guerre), la suite fera vibrer votre petit cœur de maximaliste : Lors de leur recrutement, les nouveaux membres des Zoomers sont incités à aller sur le Dark Web pour y télécharger des outils de guerre cyber afin de mener des attaques contre les grandes firmes et l'”Establishment“.

A ce stade, vous l’avez compris, c’est bien le Bitcoin qui selon les scénaristes du jour, sert à alimenter toute cette mécanique subversive.

Bitcoin sert ainsi non seulement à rétribuer les membres des groupes d’hacktivistes, mais également à collecter une “taxe” mise en place à l’encontre des majors du capitalisme mondial, en contrepartie d’une relative tranquillité.

Conclusion-War

Je tiens tout d’abord à faire part de ma compassion à ceux que l’on a pourtant coutume de désigner comme la “Ripple Army” : Il semble que le Pentagone ait écarté le XRP de ses simulations, probablement en raison de sa trop grande docilité face au système actuel.

Plus largement – et même si ce genre de simulation est de l’ordre du simple jeu intellectuel (saviez vous que le Pentagone a VRAIMENT un plan en cas d’attaque Zombie ? si, si) – difficile de ne pas y discerner un inquiétant réalisme s’agissant de la dégradation générationnelle décrite. La Génération Z sera t-elle celle qui disruptera le capitalisme et l’ordre actuel du Monde ? On en reparle en 2025 sur le Dark Web.

Bitcoin (BTC) le 1er Juillet 2020 – L’heure du (très bon) Bilan

Juin est parti et, on est (déjà) à la moitié de l’année 2020 : Bitcoin (BTC) a fait son chemin durant les 6 premiers mois, traversant les moments forts de la crise et, surprenant plus d’un par sa résilience. Début du mois de juillet : l’heure est…

Minage Bitcoin et Crypto : Aujourd’hui tout change en France pour l’Investisseur

Miner du Bitcoin en France en 2020 pour un particulier semble devenu une douce utopie depuis que les grands acteurs industriels sont rentrés dans la ronde. Quant au minage d'autres devises crypto (les fameuses altcoins), l’écosystème ressemble souvent plus à une jungle impénétrable qu'à un…

Bitcoin Cash permet dorénavant l’envoi de BCH…par email

Des transactions de Bitcoin Cash (BCH) pour quasiment le prix d’envoi d’un e-mail : ce n’est pas gratuit mais, on frôle le niveau 0. Le cousin de Bitcoin (BTC) propose désormais un nouveau service qui devrait théoriquement booster son taux d’adoption : quand votre compte e-mail vous…

L’Etat islamique abandonne Bitcoin pour Monero pour ses récoltes de dons

Nous devons mobiliser tous les moyens dont nous disposons pour éradiquer ce fléau terroriste que sont les cryptomonnaies, qui portent aujourd’hui atteinte à la sécurité de notre pays, à la sécurité de l’humanité : ah ! Ce discours que certains chefs d’institution étatique de rêvent de prononcer…

Bitcoin le 30 juin 2020 – La Surprise Imminente

Bitcoin (BTC) est au niveau des 9 169 USD aujourd’hui, 30 juin 2020, au moment où nous rédigeons cet article : les marchés nous servent quasiment les mêmes plats depuis des jours, avec juste des sauces légèrement différentes. Certains pensent que ce calme, cette routine pourrait bientôt…