Dans une publication sur son blog, la fondation IOTA a fait le bilan de 2019 et aborde les perspectives pour la nouvelle année. Selon le rapport, le bilan de l’année écoulée est source de fierté, fort de nombreux progrès réalisés sur le plan technologique.


Une exhortation à l’amélioration

La fondation IOTA a publié un tweet dans laquelle elle a déclaré : « En conclusion de l’année avec de bons progrès en tant que fondation et technologie pour permettre la MachineEconomy, nous présentons fièrement notre revue de l’année 2019 et nos perspectives pour l’année à venir ».

C’est sur une exhortation que la fondation IOTA clôture son bilan pour l’année 2019 et la présentation de ses perspectives pour 2020 : elle invite tous les membres de sa communauté ainsi que les nouveaux adhérents à participer à l’écriture de meilleurs chapitres pour 2020.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

La paralysie de IOTA suite à un bug, bilan lourd à assumer

L’un des événements ayant marqués l’année 2019 au sein de la fondation a été l’arrêt du système suite à un bug. En dépit de ce dernier, les utilisateurs avaient encore accès à l’historique des transactions et les transferts de données se poursuivaient.

Bien que l’un des cofondateurs de l’IOTA, David Sonstebo, ait alors parlé à l’époque de ‘bug mineur’, il aura tout de même fallu 15 heures pour que le problème soit identifié, le 11 décembre 2019 à 11 heures. La fondation avait révélé qu’une mise à niveau nommée Coordicide était responsable du bug :

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

« Le correctif de bogue signalait que «la mise en œuvre de la référence IOTA» ne tenait pas compte d’une transaction partagée entre deux ensembles distincts. Une fois qu’il l’a marqué comme «compté» dans un bundle, il a été ignoré pour le bundle suivant. Cela a conduit à un état de registre corrompu. »

IOTA promet des améliorations de son réseau de nœuds pour 2020

Sonstebo a tenté de rassurer les membres de la communauté IOTA, les exhortant à ne pas paniquer. Au vu de l’ampleur du problème, la qualification de « bug mineur » utilisée ne semble pas satisfaire les utilisateurs qui évoquent un sérieux problème de leadership à la tête de la fondation.

IOTA est fondé sur un DAG, contrairement à l’usage courant d’une blockchain. Par conséquent, les défis liés à l’utilisation de la blockchain sont totalement différents de ceux du DAG. Pour que les transactions soient confirmées, deux autres transactions sont nécessaires. En ce qui concerne la validation des offres, le système a recours à un nœud centralisé qui est contrôlé par la fondation et qui a été appelé Coordicide.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

La fondation a assuré qu’elle travaille à intégrer des améliorations dans le système, au niveau de ce nœud centralisé ; un travail supposé être achevé cette année