Quelle serait la véritable cause du report du lunch de Justin Sun avec Warren Buffett?

Quelques heures après que Justin Sun ait reporté son déjeuner très attendu avec Warren Buffett à cause d’un problème de santé, une source d’information chinoise a soulevé des allégations contre lui, laissant entendre que l’affaire n’était peut-être pas aussi simple.

Collecte illégale de fonds?

Le 21st Century Business Herald a publié un article mardi, accusant Sun de collecter illégalement des fonds via son projet de cryptomonnaie Tron. Il a également allégué que le réseau Tron exploitait des services de jeux d’argent illégaux accessibles aux résidents chinois et s’en est pris à la startup initiale de Sun, Peiwo, une application de réseau social, l’accusant d’être impliquée dans le commerce illicite de la pornographie.

Le média a déclaré que diverses sources avaient confirmé que Justin Sun se trouve actuellement en Chine continentale.

“Sans une réponse claire à ces questions soulevées, Justin sera-t-il en mesure d’obtenir ce repas à 4 millions de dollars ? a remis en question l’article, laissant entendre que Sun pourrait ne pas être en mesure de quitter le pays sans régler les problèmes allégués.

Sun nie les accusations

Plus tôt aujourd’hui, Sun et la fondation Tron ont annoncé qu’ils avaient dû reporter le déjeuner avec l’investisseur milliardaire Warren Buffett, car Sun souffrait actuellement de calculs rénaux et ne pouvait pas être présent pour la date prévue, qui était le 25 juillet.

Sun a depuis répondu par l’intermédiaire de son compte Weibo pour nier les allégations formulées par le 21st Century Business Herald.

“L’accusation de collecte de fonds illégale est fausse. Tron s’est conformé aux organismes de réglementation et a remboursé les investisseurs le 20 septembre 2017, immédiatement après l’ordre [d’une interdiction sur les initial coin offerings] de sept ministères en Chine “, a écrit Sun, ajoutant :

“La fondation Tron est basée à Singapour en conformité avec les lois et règlements locaux. … et n’implique aucun flux de capitaux, ni crypto, ni de monnaie fiduciaire.”

Cependant, la réponse de Sun ne comporte aucune précision quant à l’endroit où il se trouvait.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

bank-of-america-cryptos-wallet

Bank of America cherche à breveter un portefeuille de cryptos

Bank of America cherche à breveter un système de sécurité « partitionné » pour les portefeuilles de monnaie numérique ce qui donnerait à différents utilisateurs différents niveaux d'accès aux fonds stockés.
Israël-regulations-finctech

L’organisme de réglementation israélien accélère le traitement de 2 000 demandes de licence Fintech !

L'organisme israélien de réglementation Fintech est en train de réorganiser son régime d'octroi de licences pour encourager la concurrence dans ce domaine.
levéedefond-CRM-blockchain

Le concurrent de Salesforce « Cere » lève 3,5 millions de dollars auprès de Binance Labs et d’autres partenaires

Le Cere Network, un logiciel de gestions des relations avec la clientèle (CRM) basé sur la blockchain vient de clôturer un tour de table « seed round » de 3,5 millions de dollars.
darkweb-trafic-cryptos

Un trafiquant de drogue du dark web perd des millions de dollars de gains cryptos illicites

Un homme a été condamné à San Diego, en Californie, pour de la vente de drogue contre des cryptos sur le dark web.