Qu’est ce que le navigateur internet Brave ?

brave_logo_

Brave a été créé par Brendan Eich qui est aussi le co-fondateur de Mozilla FireFox et le créateur du JavaScript. Brave est un navigateur web qui a pour objectif de protéger la vie privée des utilisateurs par divers moyens tels que le blocage des publicités, des cookies (les cookies enregistrent vos habitudes de navigation), et Brave empêche aux sites malveillants de récupérer vos informations personnelles pour les revendre à des tiers. L’intérêt en plus de Brave est qu’il rémunère ses utilisateurs en BasicAttentionTokens (BAT) pour le visionnage de publicités.

Pourquoi utiliser Brave ?

L’un des atouts majeurs de Brave est qu’il permet de charger les pages plus rapidement que Chrome ou Firefox. Le fait de ne pas inclure de publicités et de cookies facilite grandement la rapidité de Brave. Les publicités sont bien évidemment toujours présentes sur le moteur de recherche, mais elles ne sont plus sur les sites que vous visitez car Brave vous en débarrasse.
Brave vous permet également de diminuer votre consommation internet, ce qui est utile pour les forfaits mobiles qui ne proposent pas la 4G illimitée car Brave permet de ne pas télécharger des pubs.

Brave travaille aussi sur le respect de la vie privée de ses utilisateurs, aucune publicité n’est affichée à l’insu des utilisateurs du navigateur. Les serveurs de Brave ne stockent pas les données personnelles de navigations, elles restent privées sur vos appareils jusqu’à ce que vous décidiez de les supprimer. Par conséquent, aucune de vos données ne sont vendues à des tiers, puisque personne d’autre que vous ne peut y avoir accès.

Brave Shields

Avec Brave Shields (le bouclier du navigateur) vous restez maître des informations que vous communiquez. Il vous indique le nombre de publicités, de trackers et de scripts bloqués.
C’est vous qui décidez ce que vous souhaitez bloquer ou non. Ainsi, il ne sera plus possible de vous identifier, vous ne serez plus ciblé, suivi et reconnu sur Brave.

Le browser Brave met automatiquement à jour les sites non sécurisés “http” pour qu’ils se transforment en sites sécurisés “https” quand cela est possible. Brave permet d’encrypter les communications là où un autre navigateur ne le ferait pas.

Brave Rewards

Le second intérêt, très intéressant de Brave est sa fonctionnalité “Brave Rewards” qui permet à ses utilisateurs de recevoir des récompenses: des BasicAttentionTokens (BAT) basés sur la blockchain, pour le temps passé sur le navigateur et les publicités regardées. Le créateur du logiciel propose un nouveau modèle économique pour la distribution des revenus publicitaires, Brave bloque les publicités sur le navigateur mais si l’utilisateur en décide autrement, il peut remplacer les publicités bloquées par d’autres plus pertinentes et se voit reverser une partie des revenus de la publicité.

Brave Payments

Brave possède également un système de soutien, Brave Payments, qui permet à ses utilisateurs de soutenir leurs sites préférés en leur reversant des BasicAttentionTokens (BAT) sous forme de dons. Il est donc possible de soutenir des créateurs de contenus que l’on affectionne en choisissant le montant à verser à ces derniers. Les fonds sont distribués aux sites de manière anonyme. Déjà plus de 10 000 sites se sont enregistrés pour percevoir des soutiens grâce à Brave.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

ibm-blockchain

IBM brevète un browser web blockchain

Le géant américain de l'informatique IBM a récemment fait breveter son nouveau projet, un browser web de type Chrome ou Safari, seulement celui-ci serait basé sur la technologie blockchain. D'après le brevet, sa particularité serait d'enregistrer les données des recherches sur la blockchain.
Blockchain-Auto

Siemens teste actuellement une blockchain pour une solution d’auto-partage

La société allemande Siemens qui fabrique notamment des produits électroniques est actuellement en train de tester de nombreux cas d’usages pour utiliser la technologie blockchain, dont l’un d’eux est de l’auto-partage.

Le Bitcoin (BTC) maintenant une forme légale de paiement en Nouvelle-Zélande

Le ministère des finances néo-zélandais a annoncé dans son rapport d'Aout que les cryptomonnaies étaient maintenant une forme légale et taxable de paiements. Ce même rapport donne aussi un cadre légal qui permet aux entreprises de payer leurs employés en cryptomonnaie.
india-crypto

La Cour Suprême indienne pourrait juger illégale l’interdiction des cryptomonnaies

Le 14 août, la Cour Suprême indienne entendait les arguments de l'Internet and Mobile Association of India (IMAI) contre la Reserve Bank of India (RBI). L'IMAI aurait plaidé que la RBI a dépassé son domaine de juridiction en proposant une interdiction générale des cryptomonnaies en…
Copyrights-Blockchain

Comment fonctionnent les copyrights sur la blockchain ?

La technologie blockchain ne fait pas actuellement partie d’une réglementation propre en terme de copyright, observons comment cela pourrait évoluer.