Qu’est-ce qu’une DAPP ? Focus sur les applications décentralisées Ethereum (ETH)

DAPP-Ethereum

La décentralisation est un aspect clé sur lequel reposent de nombreux projets blockchain et cryptomonnaies. Cette caractéristique était notamment présente dans le livre blanc de Satoshi Nakamoto qui y a décrit les principes de fonctionnement de Bitcoin. La décentralisation du réseau doit permettre de réinventer les rapports de confiance entre les acteurs. Alors qu’auparavant nous étions dans un système où la confiance passait obligatoirement par un tiers de confiance, qui prend la forme d’une banque par exemple, aujourd’hui et depuis la création de Bitcoin, cette confiance peut reposer sur un réseau décentralisé qui permet d’assurer la sécurité dans des transactions réalisées de pair à pair. 

Dans la continuité de Bitcoin, des projets Dapps (Decentralized apps) ont vu le jour.

Cette apparition des Dapps s’explique notamment par la création d’Ethereum en 2015. Ethereum, a été créé par un jeune développeur, Vitalik Buterin qui a souhaité développé une blockchain décentralisée et une cryptomonnaie, l’Éther, qui permet de faire fonctionner le réseau de manière autonome. L’infrastructure Ethereum permet notamment aux développeurs de créer des Dapps. 

Qu’est-ce qu’une Dapp exactement ?

Et en quoi celles-ci sont différentes des applications classiques ? La différence principale est que les Dapp reposent sur des infrastructures techniques décentralisées, alors que les App classiques reposent sur des serveurs centralisés. Avec les App, un seul problème de serveur peut donc engendré un bug de l’application. Les Dapps, elles, sont inscrites de manière cryptographique sur l’infrastructure blockchain, elles ne peuvent donc pas être défaillantes comme avec un système centralisé. Il est encore assez difficile de définir les Dapps, tant elles peuvent prendre des formes différentes et être utilisées pour réaliser des tâches complètements différentes.

La fondation Ethereum a néanmoins publié une catégorisation possible des différentes Dapps : 

1- Les Dapps qui gèrent de l’argent :

Ces applications décentralisées permettent de réaliser des transferts monétaires sans tiers de confiance grâce à la technologie blockchain. Bitcoin est un parfait exemple de ce type d’applications décentralisées. 

2 – Les Dapps qui gèrent des transferts financiers en lien avec des évènements  intervenant dans le monde réel :

ces Dapps, en utilisant une technologie de contrats intelligents permettent d’automatiser des transferts financiers en fonction de la réalisation d’événements dans le monde réel. Par exemple, un fournisseur pourrait recevoir de manière automatique son paiement lorsque les produits sont arrivés à destination chez le client. Un traceur envoie alors un signal sur la blockchain, celui-ci déclenchant le déblocage des fonds pour payer le fournisseur. 

3- Organisation autonome et décentralisée (DAO) :

Expliquées simplement, les DAO sont des organisations qui fonctionnent de manière décentralisée sans organe de gestion centralisée. Ces organisations reposent sur des règles techniques qui expliquent comment chaque participant peut voter afin de prendre les décisions inhérentes à l’organisation. 

Les principaux avantages des Dapps sont dans un premier temps la sécurité de la technologie blockchain, la facilité d’intégrer une cryptomonnaie dans le processus afin d’inciter les mineurs et les développeurs à innover constamment et enfin ces Dapps sont par nature autonomes, elles reposent sur des règles techniques et technologiques et ne peuvent pas être influencées par des acteurs extérieurs. Nous en sommes encore au début des Dapps, alors que de nombreux projets concurrencent le monopole d’Ethereum au niveau de l’infrastructure des Dapps, il sera intéressant d’observer l’apparition de potentielles “Killer Dapps”. 

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Après Istanbul, Ethereum (ETH) pourrait gagner 100% contre Bitcoin (BTC) !

Le déploiement du hard fork Istanbul a occupé toutes les discussions ces derniers jours. Il s'agit d'un étape importante pour le projet Ethereum et d'un pas crucial qui pourrait permettre à terme au dauphin de Bitcoin (BTC) d'évoluer d'un consensus de Preuve de Travail (Proof…

En forte hausse, Tezos dépasse Cardano (ADA) et Tron (TRX). Stellar (XLM) dans le viseur ?

Mais jusqu'où ira Tezos ? Porté par une multitude de bonnes nouvelles et avec des indicateurs au vert, Tezos (XTZ) surperforme ces dernières semaines, de manière d'autant plus flamboyante que le marché peine à reprendre des couleurs Dans les valeurs du TOP20, Tezos fait ainsi…

Nouriel Ronbini pessimiste pour l’avenir d’Ethereum (ETH)

La valeur de l’Ethereum (ETH) a chuté de 90% en deçà de son pic historique de 1 400 USD. Nouriel Roubini alias Dr Doom n’a pas manqué de publier un tweet pour l’occasion. Pour Roubini, l’ETH est encore loin d’avoir atteint sa vraie valeur intrinsèque…

Moins cher, plus sûr et plus scalable, le Hard Fork d’Ethereum fera t-il exploser la valeur de l’ETH ?

C’est une année plutôt mitigée que connaît Ethereum (ETH) en termes de progrès. Le prix du jeton ETH n’a vraiment pas explosé après l'hiver crypto prolongé. Bien que le prix ait atteint un sommet annuel de 350 dollars, les gains ont néanmoins fondus comme neige au…

Virgil Griffith (Ethereum) sera poursuivi pour complot au profit de la Corée du Nord

Quelques jours à peine après son interpellation à l'aéroport international de Los Angeles, le scientifique œuvrant pour Ethereum, Virgil Griffith est passé devant un juge qui devait statuer sur de futures poursuites et son éventuel maintien en détention. Décision contrastée pour notre crypto-touriste de l'extrême…