Rain devient la première plateforme d’échange de crypto du Moyen-Orient à obtenir une licence d’une banque centrale

Rain, une plateforme d’échange de crypto basée au Bahreïn est devenue la première du Moyen-Orient à recevoir une licence réglementaire.


Dans un article du 31 juillet, Rain a révélé qu’ils avaient obtenu une licence Crypto-Asset Module (CRA) de la Banque centrale du Bahreïn.

La licence est arrivée la même semaine que l’annonce de Rain de la clôture effective d’un cycle de financement de 2,5 millions de dollars soutenu par des partenaires, y compris la branche V.C. du géant des dérivés cryptographiques BitMEX ainsi que le fonds koweïtien Blockwater. L’article du blog se lit comme suit :

“Avec cette licence, Rain est devenue la première plateforme de trading de devises cryptées au Moyen-Orient à être entièrement agréée par une entité réglementaire et à rejoindre une gamme limitée de plateformes de trading de devises reconnues internationalement”

Le marché du Moyen-Orient s’est traditionnellement avéré être un environnement difficile pour les sociétés de crypto, en particulier celles qui sont engagées dans le trading, comme le rapporte Cointelegraph.

Les réglementations bancaires islamiques interdisent certains types d’opérations, les universitaires de différents pays ayant des avis divergents quant à la conformité des cryptomonnaies telles que le Bitcoin (BTC) aux normes désapprouvant la spéculation et les prêts d’intérêt.

Rain n’a pas mentionné le problème, mais a souligné son rôle en tant que fournisseur de services financiers pleinement conforme et sa capacité d’établir des liens importants avec les banques locales. L’article du blog continue :

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

“Grâce à cette licence, nous avons démontré notre engagement à l’égard des modalités de l’unité des actifs chiffrés en ce qui a trait à la suffisance du capital, à la cybersécurité, aux assurances, aux rapports, à la gouvernance et à d’autres questions qui nous permettent d’être prêts à fournir nos services aux clients institutionnels et individuels”

En juillet, les activités de cryptomonnaies dans le golfe Arabo-Persique en Iran ont également été reconnues, le gouvernement ayant pris des mesures pour tolérer officiellement l’exploitation minière de bitcoins après une période de discussion au sein de différents ministères gouvernementaux.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies
Bitcoins

Bitcoin (BTC) le 24 novembre 2020 – Musique de suspense avant les 20 000 USD

Bitcoin (BTC) a franchi la ligne des 19 000 USD aujourd’hui, 24 novembre 2020. Les indicateurs confirment encore une fois un rallye soutenu par les investisseurs institutionnels. A moins de 1 000 USD des 20 000 USD tant attendus, on commence à se…
selective focus of colorful push pins connected with strings on grey, network concept

Le marché de la DeFi doit se connecter au monde réel selon cet analyste

Avec plus de 13 milliards de dollars de valeur totale bloquée, la DeFi a su s’imposer dans l’espace cryptographique en dépit de toutes les critiques. Il est aujourd’hui un fait que le concept qu’elle met en avant présente de meilleurs…

Le guide ultime pour acheter du Bitcoin (BTC) sur SwissBorg !

Pour tout savoir sur la plateforme Swissborg, nous l'avons testé pour vous ainsi que toutes ses fonctionalités innovantes !
KuCoin Shares (KCS) Abstract Cryptocurrency. With a dark background and a world map. Graphic concept for your design.

Les projets cryptos mécontents de la gestion du hack de Kucoin (KCS)

Dans sa dernière sortie relative au piratage qu’elle a subi, Kucoin a affirmé avoir récupéré 84% des actifs dérobés. Une nouvelle qui apparait comme une victoire, mais qui ne réjouit pas pour autant tous les clients de l’exchange. Une partie…
Tula, Russia 17. 06 2019 Bitpay on the laptop display.

BitPay développe de nouvelles fonctionnalités pour aider le paiement en crypto

SI les cryptomonnaies apparaissent clairement aujourd’hui comme des alternatives de paiement crédibles, certains hésitent encore à franchir le pas. En effet, le fait de devoir détenir l’actif avant d’effectuer la transaction représente encore un risque aux yeux d’une catégorie de…