Régulation UE : Simplecoin et Chopcoin ferment leurs portes

Chopcoin, une plateforme de jeu Bitcoin et Simplecoin, un pool de minage de cryptomonnaie, ont annoncé la fermeture de leurs portes. Les deux plateformes justifient leurs décisions respectives par l’imminence de l’application des nouvelles règles de la directive de l’UE contre le blanchiment d’argent.

Des règles anti-blanchiment d’argent qui ne passent pas

Après Bottle Pay la semaine dernière, deux autres plateformes de cryptomonnaie ont rendu publique leur décision de fermeture. Simplecoin et Chopcoin, une plateforme de jeu Bitcoin (BTC), cessent leurs activités à cause de la réglementation de l’Union européenne (5AMLD). Prévue pour entrer en vigueur le 10 janvier 2020, elle a renforcé les règles relatives à la lutte contre le blanchiment d’argent et prévoit de lutter contre la protection de la confidentialité des utilisateurs de cryptomonnaie.

La décision a été rendue publique sur le site Web de Simplecoin dans un message important. L’entrée en vigueur de cette réglementation oblige les plateformes de cryptomonnaie à exiger de leurs utilisateurs qu’ils s’identifient. Pour SimpleCoin, il est totalement inconcevable de compromettre la confidentialité de ses utilisateurs, car l’entreprise estime que « l’exploitation minière devrait être accessible à tous. »

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Deux entreprises florissantes à l’arrêt

Simplecoin et Chocoin ont été cofondées par Christian Grieger. Il a affirmé, dans une interview à The Block, que Simplecoin, cofondée avec Marvin Janssen en 2008, comptait 2 employés et 42 000 d’utilisateurs. Grâce à la plateforme, de nombreux utilisateurs ont réussi à économiser des hachages minés et à encaisser ces points numériques pour toutes les devises prises en compte. Quant à Chopcoin, elle a été cofondée par Grieger et Joshua Stoffels en septembre 2015. Forte de 2 employés, la plateforme comptait 305 000 utilisateurs.

La fermeture des deux plateformes est prévue pour le 1er janvier. Cependant, les utilisateurs de Simplecoin doivent se retirer de la plateforme au plus tard le 20 décembre et supprimer toutes les informations de leurs comptes d’ici le 23 décembre. Après cette date butoir, la plateforme se verra contrainte de fermer tous les portefeuilles.

Les deux entreprises ne sont pas les seules touchées par la réglementation de l’Union européenne. Bottle Pay, une start-up britannique a également annoncé pour le 31 décembre l’arrêt de ses activités 3 mois seulement après une levée de fonds de 2 millions de dollars. Aucune levée de fonds n’a été faite pour le compte Simplecoin et Chopcoin.

Grieger a déclaré à The Block avoir d’autres projets d’entreprises, sans en dire plus.

Bug de Bancor : Une ombre sur toute la DeFi (Finance Décentralisée) sur Ethereum

L’Ethereum (ETH) 2.0 pour donner un coup de boost à la DeFi : il faudrait déjà que les failles de l’ERC-20 soient colmatées pour assurer la sécurité des app basées sur la version originelle et actuelle d’ETH. Une faille dans l’écosystème ETH Selon les révélations de…

Dark Pool, Bitcoin et Institutionnels : SheeldMarket boucle une première Levée de fonds

SheeldMarket, qui a pour ambition d’être la plateforme de référence pour le trading institutionnel de Bitcoin et devises crypto, réalise une première levée de fonds de 1 million d’euros menée par Axeleo Capital et le fonds américain Draper Dragon, accompagnés par Kima Ventures, Acequia Capital…

ChainLink rejoint la super-Blockchain BSN Chinoise

Le BSN chinois (Blockchain Service Network) a récemment vu le jour à l’initiative du Centre d’information de l’État chinois en coopération avec China Mobile, China Unionpay mais aussi Red Date Technologies. Il a notamment pour objectif de construire une infrastructure qui abaissera progressivement les barrières…

BLOCK Interview : The Sandbox, le “Vidéo-Game Changer” sur Ethereum

Cela fait déjà un petit moment que The Sandbox est sorti du bac à sable de sa prime jeunesse. Et pourtant, alors même que les choses sérieuses ne font encore que commencer, le projet déclenche déjà les passions d'une communauté de plus en plus large.…

Fiscalité, Europe, “Blockchain Nation”…Jean-Michel Mis, Interview d’un Député gonflé à Block

Dans l'écosystème français blockchain et crypto, beaucoup admettent avoir peur de la vision du gouvernement sur des questions à la fois techniquement complexes, mais également à la réputation contrastée. Certaines erreurs commises par le passé, les occasion manquées, demeurent gravées dans la mémoire des anciens,…