Rencontre prévue entre la SEC et les leaders de l’industrie de la blockchain aujourd’hui

SEC

Ce vendredi aura lieu un forum entre certains cadres de la SEC et des experts des domaines légaux et financiers afin de créer un cadre légal plus clair autour de la blockchain et des cryptomonnaies. L’idée serait d’apaiser les leaders de l’industrie dont l’attitude envers l’organisme fédéral américain est de plus en plus tendue.

Aux Etats-Unis la SEC (Securities and Exchange Commissions) régule la sécurité des échanges de capital sous toutes ses formes. Sa position en ce qui concerne les cryptocurrencies a souvent été jugée trop peu claire. La startup Circle a récemment accusé dans un communiqué de presse la législation de plus en plus restrictive mise en place comme à l’origine du licenciement de 30 de leurs employés.

D’autre part, Kik a proposé une campagne de crowdfunding afin d’aider les startups à se défendre légalement contre la SEC. Pour rappel, en novembre 2018 Kik avait reçu une lettre de la SEC leur informant que leur token sale à $98 millions aurait violé certains protocoles de sécurité. Kik affirme avoir depuis déjà dépensé $5M en frais légaux.

La balance entre laisser place à l’innovation et protéger le consommateur est toujours difficile à trouver. Un dialogue entre la SEC et les leaders de l’industrie pourrait faire beaucoup de bien si les deux approchent cette rencontre avec un esprit ouvert. Cependant, il n’est pas impossible que les désaccords et les attaques précédentes pèsent loud dans les esprits et empêchent de trouver un arrangement.

L’autre souci pourrait être que la SEC n’a pas de réel pouvoir légal de création de toutes nouvelles règles pour les technologies concernées. La startup Circle dans son communiqué de presse avait aussi souligné l’importance de classifier les biens digitaux tels que des cryptomonnaies comme un tout nouveau type d’outils financiers.

Le risque d’être dépassé par d’autres pays et que la pointe de la technologie blockchain passent des US à d’autres endroits du monde devrait être suffisant pour encourager un changement dans la législation. Cependant, la complexité du sujet et le passé des Etats-Unis en ce qui concerne l’encadrement légal de nouvelles technologie ne sont a priori pas très rassurants.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

bank-of-america-cryptos-wallet

Bank of America cherche à breveter un portefeuille de cryptos

Bank of America cherche à breveter un système de sécurité « partitionné » pour les portefeuilles de monnaie numérique ce qui donnerait à différents utilisateurs différents niveaux d'accès aux fonds stockés.
Israël-regulations-finctech

L’organisme de réglementation israélien accélère le traitement de 2 000 demandes de licence Fintech !

L'organisme israélien de réglementation Fintech est en train de réorganiser son régime d'octroi de licences pour encourager la concurrence dans ce domaine.
levéedefond-CRM-blockchain

Le concurrent de Salesforce « Cere » lève 3,5 millions de dollars auprès de Binance Labs et d’autres partenaires

Le Cere Network, un logiciel de gestions des relations avec la clientèle (CRM) basé sur la blockchain vient de clôturer un tour de table « seed round » de 3,5 millions de dollars.
darkweb-trafic-cryptos

Un trafiquant de drogue du dark web perd des millions de dollars de gains cryptos illicites

Un homme a été condamné à San Diego, en Californie, pour de la vente de drogue contre des cryptos sur le dark web.