Rencontre prévue entre la SEC et les leaders de l’industrie de la blockchain aujourd’hui

SEC

Ce vendredi aura lieu un forum entre certains cadres de la SEC et des experts des domaines légaux et financiers afin de créer un cadre légal plus clair autour de la blockchain et des cryptomonnaies. L’idée serait d’apaiser les leaders de l’industrie dont l’attitude envers l’organisme fédéral américain est de plus en plus tendue.

Pub

Aux Etats-Unis la SEC (Securities and Exchange Commissions) régule la sécurité des échanges de capital sous toutes ses formes. Sa position en ce qui concerne les cryptocurrencies a souvent été jugée trop peu claire. La startup Circle a récemment accusé dans un communiqué de presse la législation de plus en plus restrictive mise en place comme à l’origine du licenciement de 30 de leurs employés.

D’autre part, Kik a proposé une campagne de crowdfunding afin d’aider les startups à se défendre légalement contre la SEC. Pour rappel, en novembre 2018 Kik avait reçu une lettre de la SEC leur informant que leur token sale à $98 millions aurait violé certains protocoles de sécurité. Kik affirme avoir depuis déjà dépensé $5M en frais légaux.

La balance entre laisser place à l’innovation et protéger le consommateur est toujours difficile à trouver. Un dialogue entre la SEC et les leaders de l’industrie pourrait faire beaucoup de bien si les deux approchent cette rencontre avec un esprit ouvert. Cependant, il n’est pas impossible que les désaccords et les attaques précédentes pèsent loud dans les esprits et empêchent de trouver un arrangement.

L’autre souci pourrait être que la SEC n’a pas de réel pouvoir légal de création de toutes nouvelles règles pour les technologies concernées. La startup Circle dans son communiqué de presse avait aussi souligné l’importance de classifier les biens digitaux tels que des cryptomonnaies comme un tout nouveau type d’outils financiers.

Le risque d’être dépassé par d’autres pays et que la pointe de la technologie blockchain passent des US à d’autres endroits du monde devrait être suffisant pour encourager un changement dans la législation. Cependant, la complexité du sujet et le passé des Etats-Unis en ce qui concerne l’encadrement légal de nouvelles technologie ne sont a priori pas très rassurants.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Pub

Akon choisit une blockchain “interstellaire” pour lancer sa cryptomonnaie

C’est officiel. La cryptomonnaie baptisée « Akoin » du rappeur Akon va être lancée sur la blockchain du réseau Stellar cette année. Beaucoup ont été pris de court, car la plupart pronostiquaient sur d’autres blockchains qui semblaient plus aptes à porter la cryptomonnaie du rappeur…

Block.one investit 150 millions dans le réseau social VOICE

Après avoir passé 9 mois sous les ailes de la société Block.one, sa société mère, la plateforme de réseau social Voice va enfin pouvoir voler de ses propres ailes. Block.one y a injecté un investissement en capital de 150 millions de dollars, dont 100 millions…

BINANCE se lance à l’assaut du peer-to-peer en Amérique latine

Accessible à de nombreux utilisateurs en Amérique Latine, l'exchange Binance entend développer ses actions dans la région. Le géant mondial des crypto vient ainsi d'annoncer le lancement du trading peer-to-peer (P2P) pour 5 monnaies fiat en Amérique du Sud. Binance espère accélérer davantage cette forme…

Lutte anti-inflation : 132 millions $ d’EOS ont été détruits

Le réseau EOS a subi un nouveau burn de jetons - le deuxième - le 25 février dernier. Cette fois-ci, 34 millions de jetons EOS – ce qui équivalait au cours du moment à 132 millions de dollars - ont dû être brûlés, dans le…

Bitcoin, cryptoactifs et impôts, Crypto.com vous facilite la vie

Bonne nouvelle pour la cryptosphère ! Enfin, bonne nouvelle... La plateforme va faciliter la vie de ses client, mais également combler le fisc de joie. En effet, Crypto.com, vient d’annoncer un partenariat avec trois fournisseurs de services fiscaux. L’annonce arrive à point nommé dans un…