Ripple veut booster l’adoption de XPR et injecte 20 millions dans MoneyGram

Ripple vient de finaliser un nouvel investissement de 20 millions de dollars dans MoneyGram afin de booster l’utilisation de XRP et va profiter pleinement de la fonctionnalité On-demand-Liquidity (ODL). Cette fonctionnalité sera principalement utilisée en Australie, en Europe et dans d’autres marchés importants.

Pub

Un investissement qui vient renforcer un partenariat déjà fructueux

La société Ripple, spécialisée dans la blockchain et basée aux États-Unis, a investi 20 millions de dollars dans le géant des transferts d’argent à l’international MoneyGram. Cet investissement donne désormais la possibilité à Ripple de détenir 15 % du géant MoneyGram, ce qui inclut des warrants sans droit de vote.

Il faut rappeler que cet investissement fait suite à un accord de partenariat stratégique signé entre les deux entreprises il y a quelques mois. Ce partenariat visait principalement à stimuler les échanges et les paiements grâce à l’utilisation de xRapid de Ripple.

Parlant de ce partenariat, le PDG de MoneyGram, Alex Holmes, avait déclaré :

« Grâce à xRapid, nous aurons la possibilité de régler de manière instantanée des paiements en dollars vers d’autres devises 24 h/24 et 7 j/7. Ce service va révolutionner nos opérations de transfert d’argent et rationaliser notre gestion globale de liquidités. »

Holmes a également fait un commentaire sur ce nouvel investissement de Ripple. Il a déclaré :

« Notre partenariat avec Ripple transforme le secteur du transfert d’argent traditionnel et des crypto-actifs. Pour la première fois, nous effectuons des règlements en devises en quelques secondes. Ce succès nous incite à accélérer l’expansion de l’utilisation du service ODL. »

Il convient de rappeler que cet investissement survient quelques mois après que certaines rumeurs aient annoncé que Ripple avait l’intention d’acheter MoneyGram.

Un partenariat qui profite à tous

La collaboration entre Ripple et MoneyGram avait déjà commencé en 2018 lorsque ce dernier avait lancé son programme pilote de test de jetons XRP dans le but de réduire ses coûts de transfert d’argent.

En juin 2019, Ripple avait déjà décidé d’acheter des actions de MoneyGram pour un montant de 30 millions de dollars. À cet effet, un partenariat dans lequel la société de transfert d’argent s’engageait à utiliser XRP pour les envois d’argent internationaux était signé pour deux ans.

Garlinghouse avait d’ailleurs déclaré que cet accord était une étape cruciale dans le domaine des cryptos, car il permettait à Ripple de prouver l’efficacité de la technologie blockchain. L’enjeu était encore plus crucial pour MoneyGram qui pourrait rester rentable même pendant une période de tourmentes.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

À la conquête de nouveaux marchés

Le partenariat Ripple MoneyGram est un réel succès au vue de la quantité de transactions que traite désormais le service ODL soit environ 10 %.

Il faut également signaler que l’indice de liquidités du XRP a dépassé la barre des 6 millions d’euros sur la plateforme d’exchange mexicaine Bitso.

Ce nouvel investissement va permettre à MoneyGram de poursuivre son
expansion sur les marchés européens et australiens et va booster l’utilisation de XRP. Le 23 novembre dernier, XRP a dépassé certaines cryptomonnaies majeures et a établi un record en termes de volume de transactions quotidiennes.

[XRP] Le secrétaire au Trésor US apporte un soutien indirect à Ripple. Bonheur de la communauté, indifference du cours

Applaudissements de la communauté Ripple (XRP) sur Twitter, @ThinkingCrypto1 a même tweeté “HODL XRP!!!” pour fêter l’évènement. Le PDG de Ripple Brad Garlinghouse a partagé sur son compte Twitter les propos du secrétaire au Trésor US Steven Mnuchin, apportant son soutien aux systèmes de paiements…

Hong Kong et Thaïlande testent un système de paiement transfrontalier blockchain, merci Ripple ?

Le continent asiatique est le laboratoire grandeur nature idéal pour la recherche et le développement de solutions financières et technologiques innovantes basées sur la blockchain. Au cours des mois précédents, deux institutions – l'Autorité Monétaire de Hong Kong et la Banque de Thaïlande – ont…

Ce leader de la cryptomonnaie a dépensé une fortune pour influencer le président Trump

Aux États-Unis, l'inexistence - ou l’insuffisance - d'un dispositif réglementaire fédéral autour des cryptomonnaies reste encore un frein pour que le pays devienne un acteur majeur des actifs numériques. Même si des initiatives sont remarquées en vue de transformer le cadre légal, elles sont insuffisantes.…

Ripple (XRP) est-il en passe d’être considéré comme un “security” ?

Les réserves de XRP détenues par Ripple ne sont pas encore à sec. Mais Ripple pourrait avoir prochainement des problèmes avec la SEC si l’autorité de régulation américaine conclut que le XRP est un titre non enregistré. Un document prouvant de manière concise que le…
Pour anticiper l'élan haussier du Bitcoin (BTC), faut-il conserver les yeux braqués sur Litecoin (LTC) ?

Litecoin (LTC) pourrait-il être le précurseur du prochain bull run de Bitcoin (BTC) ?

Au moins à Pampelune (Espagne), on sait que les taureaux seront lâchés dans les rues étroites de la ville à la fête de Saint Firmin. Ce n’est pas le cas dans la cryptosphère ! On cherche encore des signes pour savoir si le bull run…