Ripple (XRP) est-il en passe d’être considéré comme un “security” ?

Les réserves de XRP détenues par Ripple ne sont pas encore à sec. Mais Ripple pourrait avoir prochainement des problèmes avec la SEC si l’autorité de régulation américaine conclut que le XRP est un titre non enregistré. Un document prouvant de manière concise que le XRP pourrait effectivement être un titre, a refait surface sur internet. Ripple doit-il s’en inquiéter ?


Au mois de décembre 2019, le PDG de Ripple Brad Carlinghouse avait prédit que 99% des cryptos étaient vouées à disparaître. Bien évidemment, Carlinghouse ne parlait pas de XRP. Mais un bras de fer de Ripple avec la SEC pourrait quand même causer des ennuis au XRP. Demandez à Telegram qui a vu ses tokens GRAM être interdits à la vente suite à la procédure judiciaire lancée par la SEC à son encontre.

Les réponses d’abord, les questions ensuite

William Hinman, directeur de la Division of Corporation Finance de la SEC, a déclaré que le principal facteur permettant de déterminer si une crypto est un titre ou non, est de savoir si un « tiers est à l’origine du rendement attendu » et si les fonds sont utilisés pour « augmenter la valeur de l’entreprise.»

Résultat de recherche d'images pour "William Hinman"
William Hinman,

David Schwartz, directeur technique de Ripple, a en réalité déjà répondu à ces questions en 2018.

Schwartz avait admis que la principale source de revenus de la société était la vente de XRP et, que les fonds étaient utilisés pour augmenter la valeur de Ripple. Il avait avoué (et pas qu’à demi-mot) que la vente de XRP est de loin plus lucrative que la principale activité de la société qui est la vente de solutions de paiements transfrontaliers aux banques.

Cela ne sonnerait-il pas comme un aveu de culpabilité ou la loi est-elle tellement riche en subtilités qu’une interprétation stricte de celle-ci serait tout simplement erronée ?

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Ça finit toujours par remonter !

Un document prouvant que Ripple a créé le XRPce que Ripple a toujours nié arguant que le XRP est une techno open source existant indépendamment de la société – et, que l’entreprise vend des tokens XRP pour faire du profit, a refait surface sur internet.

Des investisseurs avaient déjà déposé une plainte contre Ripple au mois d’août 2019, pour dénoncer le fait que les tokens XRP sont en réalité des valeurs mobilières (securities), conformément au nouveau cadre de classification de la SEC.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Ryan Selkis, PDG de Messari, avait déclaré dans un article de blog publié au mois de décembre 2019, que le XRP était bien trop gros pour finir derrière les barreaux. Selkis pense que la SEC n’était pas de taille contre Ripple qui compte parmi ses conseillers des poids lourds comme Mary Jo White et Ben Lawsky, des anciens de la SEC et de la NYFDS. La loi est-elle vraiment la même pour tout le monde ou les gros poissons passent-ils plus facilement entre les mailles du filet ?

Les conditions pour un Bull Run de +1500% pour Ripple (XRP)

Ripple (XRP) : soit il incarnera parmi l’une des plus grandes déception de la jeune histoire crypto, ou comme l’une de ses plus grandes réussites. Les XRP boys jouent pour le moment à la roulette russe. Ripple a ses détracteurs mais également…

Au Japon, Ripple (XRP) est plébiscité face à Ethereum (ETH)

Sur le plan mondial, l'Ethereum connaît un franc succès le classant deuxième parmi les cryptomonnaies par capitalisation boursière. Toutefois, au sein de la population japonaise il n'occupe pas forcément la meilleure place. Un rapport a récemment révélé que les japonais…

Les détenteurs de Ripple ont payé leurs XRP 7 fois trop cher en moyenne

Lorsqu’on investit dans un actif, c’est naturellement dans l’espoir de réaliser des bénéfices une fois que celui-ci se négociera à meilleur prix. Cet espoir serait pourtant en train de s’envoler complètement du côté des investisseurs en XRP. À en croire…

Ripple prévoit de vendre des XRP pendant encore 21 ans

Ripple (XRP) serait donc là pour encore un bon bout de temps : 21 ans, pour du long terme, c’est du long terme. Liquider des dizaines de milliards de XRP, c’est loin d’être aussi facile même pour une grande société comme…

Le co-fondateur de Ripple se débarrasse de plus de 50 millions de XRP en avril

Token utilitaire : il faudrait peut-être que la XRP army fasse quelques recherches sur Google, pour bien comprendre ce terme. Le discours ambigu de Ripple (XRP) sur le statut de sa crypto, fait encore croire à ses détenteurs, que le XRP…