Selon l’organisme mondial de normalisation comptable, les cryptos sont des immobilisations incorporelles !

accounting-cryptos

Un organisme de normalisation comptable mondial influent considère les avoirs en cryptomonnaie non pas comme de la trésorerie ni des actifs financiers, mais comme une immobilisation incorporelle.

Le Korea Times a déclaré dans un rapport que selon l’Institut comptable coréen, l’International Financial Reporting Interpretations Committee (IFRIC) a pris cette décision après une réunion à Londres en juin dernier.

L’IFRIC définit les normes internationales des rapports financiers (IFRS). Les motifs évoqués pour ce choix sont « qu’elles peuvent être séparés du porteur et vendus ou transférés individuellement ; et elles ne donnent pas à celui-ci un droit à un nombre fixe ou déterminable de pièces de monnaie ».

Les actifs incorporels sont définis par le comité comme des actifs non monétaires sans substance physique. Ils ont également avancé que les cryptos ne sont pas de l’equity et ne donnent pas à son détenteur des droits contractuels d’échange. Ils ont déterminé que les cryptos diffèrent de l’argent comptant parce qu’elles ne sont pas, à des fins pratiques, un moyen d’échange.

Une fois que le comité a établi une norme elle fait généralement référence car les IFRS sont utilisées dans environ 144 juridictions et sont exigées pour les sociétés ouvertes à Singapour, en Corée du Sud et dans presque toute l’Europe bien que les États-Unis n’utilisent que le cadre des principes comptables généralement acceptés (GAAP).

Le traitement comptable des cryptos fait l’objet de nombreuses discussions depuis 2016, avec beaucoup d’exposés et de rapports soumis. L’IFRIC a récemment reçu 23 lettres d’avis de la part d’un large éventail d’acteurs, dont le Hong Kong Institute of Certified Public Accountants (HKICPA), le Financial Accounting Standards Board indonésien, le Korea Accounting Standards Board (KASB) et le Accounting Standards Board of Japan (ASBJ).

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

Découverte d’un site de pédopornographie permettant des paiements en bitcoin

Un grand jury fédéral américain a inculpé un citoyen sud-coréen pour avoir dirigé le plus grand site pédopornographique de la toile, où les visiteurs ont dépensé des millions de dollars en bitcoin (BTC) pour payer le contenu illégal.

Chute du Bitcoin sous les 8.000$ – et si ce n’était que le début ?

Bitcoin fait face à la plus forte pression à la vente depuis février et a le potentiel de tomber sous les récents creux de près de 7 750 $. Alors que la principale cryptomonnaie vient de passer sous le seuil des 8.000$, les analystes craignent…

6 ans après Bitcoin, satoshi rentre dans le dictionnaire d’Oxford

Le satoshi, la plus petite unité de compte composant un bitcoin (BTC), vient d'être accueilli dans la prestigieuse enceinte du Oxford English Dictionary, référence académique mondiale en terme de langage. Il rejoint ainsi le mot  « Bitcoin », ajouté pour sa part en 2013.  100…
or-blockchain-suisse

CoinShares lance un réseau de tokens basés sur l’or sur une sidechain Bitcoin

Le gestionnaire d'actifs numériques CoinShares met de l'or sur la blockchain bitcoin.

D’après le Congrès, Facebook devrait intégrer Bitcoin plutôt que développer Libra

Warren Davidson, un membre du Congrès Américain a annoncé que l'ajout de Bitcoin au portefeuille Calibra que développe Facebook serait une bien meilleure idée que le développement de sa propre monnaie.