Selon un responsable de la Banque de Corée, les pays développés ont peu besoin des CBDC

CBDC-banque-Corée-monnaie numérique

La Banque de Corée a de nouveau remis en cause l’idée d’adopter une monnaie numérique de banque centrale (CBDC).

Le directeur du règlement financier à la banque centrale Hong Kyung-sik a affirmé qu’en Corée comme dans la plupart des économies développées, il est peu utile d’avoir une CBDC.

« En Corée, nous disposons déjà d’une infrastructure de paiement et de règlement avancée. En outre, le degré d’ouverture est également élevé au niveau international » a-t-il déclaré, selon les notes de la conférence publiées sur le site Internet de la banque centrale.

L’argent peut être transféré rapidement, à peu de frais et en toute sécurité dans le pays en utilisant des applications et par virement bancaire. Les achats peuvent être réglés efficacement avec des cartes de crédit, a ajouté Hong. L’open banking est également en cours de développement en Corée, avec des API permettant des connexions transparentes vers et entre les institutions financières.

« La possibilité que l’émission de CBDC devienne bientôt une réalité dans les pays les plus développés est encore faible » a noté Hong.

Cela dit, le représentant de la banque centrale a admis qu’une CBDC pourrait être utile dans les pays développés pour atteindre quelques objectifs très spécifiques. Par exemple, les systèmes en cours de construction en Scandinavie pour éviter les monopoles et pour maintenir la résilience de l’infrastructure.

D’un autre côté, les pays en développement dont l’infrastructure est déficiente pourraient trouver une CBDC utile pour améliorer l’inclusion et réduire les coûts associés à la manipulation du cash, a-t-il dit. Pour la Chine, une monnaie numérique de la banque centrale pourrait soutenir la politique monétaire et aider à promouvoir l’internationalisation du renminbi, a ajouté Hong.

Il a déclaré que la banque centrale continuera d’examiner les technologies blockchain et suivra l’évolution des CBDC à l’échelle mondiale, mais que l’institution ferait preuve de prudence en adoptant de nouvelles solutions.

« La Banque de Corée devrait promouvoir et soutenir l’innovation en matière de paiement et de règlement. Tous les efforts doivent être faits pour atteindre un équilibre entre l’efficacité et la sécurité » a-t-il conclu.

La Banque de Corée est depuis longtemps sceptique à l’égard des CBDC et, par le passé, s’est dite préoccupée par l’évolution de ces devises. Dans un document publié par la banque en février, il a été suggéré qu’une CBDC pourrait évincer les banques commerciales et les vider de leurs fonds, déstabilisant ainsi le système bancaire.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Paiements, Trading, Immobilier… Le chinois Alibaba dépose un brevet Blockchain…au Brésil

Alibaba, le géant Chinois du e-commerce, fait parler de lui dans la dernière édition du Magazine de la Propriété Industrielle. La société fondée par le milliardaire Jack Ma a récemment fait état d'un dépôt de brevet pour une architecture blockchain atypique : le « Ant Unicorn ». Selon…

Accident, Conflit ou Consensus, qu’est-ce qu’un Fork de la blockchain ?

Généralement considérés comme la résultante d’une divergence d’objectifs et de points de vue au sein de la communauté d’une cryptomonnaie, les forks font partie intégrante du développement des blockchains et des cryptomonnaies. « Fork » en français veut dire « embranchement » ou « division en plusieurs branches ». Et vous…

De Shenzhen à Ziongan, la Cryptomonnaie Chinoise déployée dans 4 villes

Ce n’est pas un virus, aussi contagieux ou mortel soit-il, qui arrêtera apparemment la révolution nationale crypto au pays de Xi Jinping. On passe maintenant au test, à l’expérimentation de la monnaie numérique nationale dans 4 villes. La chine est-elle en train d’écrire une page…

Les compagnies d’Assurances continuent à explorer le potentiel de la Blockchain

La blockchain révolutionne de nombreux secteurs de services, allant de la finance avec les entreprises dans la DeFi, en passant par la logistique avec les systèmes de tracking optimisés, jusqu’aux assurances. L’assurance décentralisée permet d’améliorer l’expérience client, en rendant possible par exemple le remboursement quasi-instantané…

18% de tous les Tezos (XTZ) sont sur 5 plateformes. Et c’est un problème

Jusqu’où ira Tezos (XTZ) ? Il est déjà aux coins de 10 000 rues en France. Il a même surperformé Bitcoin (BTC). Pour autant, une menace guette : Sa gouvernance est aujourd’hui mise en péril par des Baleines qui naviguent dans l’Océan Tezos et, qui pourrait faire…
Pub