Siemens teste actuellement une blockchain pour une solution d’auto-partage

Blockchain-Auto

La société allemande Siemens qui fabrique notamment des produits électroniques est actuellement en train de tester de nombreux cas d’usages pour utiliser la technologie blockchain, dont l’un d’eux est de l’auto-partage. Siemens suit ainsi la tendance des nombreuses grandes entreprises internationales qui testent actuellement la technologie blockchain afin d’en découvrir le potentiel. 

Andreas Kind, le chef de la technologie et de la cybersécurité de Siemens explique : 

“Nous sommes à un moment où nous souhaitons développer les applications de la technologie blockchain dans l’industrie, nous nous inscrivons dans le cadre du développement de la blockchain pour les entreprises.” 

Lorsque les entreprises souhaitent utiliser une nouvelle technologie comme la blockchain, elles mettent en place des périodes de découverte et de test de nombreux cas d’usages. Actuellement, Siemens a effectué cette période de découverte et va se focaliser sur certaines applications qui sont en lien direct avec les activités de Siemens. 

Technologie blockchain pour le secteur de la mobilité : le secteur de la mobilité présente un potentiel intéressant pour utiliser la blockchain. A noter que Siemens dispose d’une branche dédiée à ce secteur : Siemens Mobility. Son activité consiste à offrir des solutions pour le transport de personnes et de marchandises. 

L’autopartage est également une application que souhaite développer Siemens. 

Plutôt que d’assumer les responsabilités liées à la propriété d’une voiture, les nouvelles générations se tournent de plus en plus vers des solutions d’auto-partage, solutions qui permettent de louer une voiture pour une période donnée afin de se déplacer d’un point A à un point B sans se préoccuper des problématiques d’entretien, d’assurance etc… 

Andreas Kind déclarait ainsi : 

“Il y a une grande transformation dans le secteur de la mobilité aujourd’hui. Dans le futur il y aura beaucoup plus de solutions permettant de se déplacer d’un point A à B sans avoir à posséder un véhicule.” 

Afin d’apporter des solutions clés en main, il faut mettre en place des cartes prépayées pour inclure l’essence dans la location de la voiture, il faut également inclure des places de parking réservées. Or aujourd’hui, on remarque que les cartes essence se font voler, la technologie blockchain pourrait ainsi apporter plus de confiance entre les différents acteurs pour éviter ce genre de pratiques. 

Une initiative concrète est actuellement en train d’être menée en partenariat avec la société Bosch.

Cette initiative se nomme “Blockchain based smart parking”. Cette solution utilise la blockchain Ethereum et un contrat intelligent relié à un IOT. La solution permet d’ouvrir automatiquement les barrières des parkings réservés aux sociétés d’autopartage. La barrière pourrait ainsi reconnaître le signal envoyé par l’IOT intégré sur le véhicule, envoyer une demande de transaction sur Ethereum, en maximum 7 secondes la barrière pourra être ouverte si le véhicule a bien les accès pour entrer dans le parking.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Luxembourg : Création d’un hub d’excellence blockchain

Dans un communiqué commun, plusieurs leaders luxembourgeois du secteur ont annoncé l'émergence d'un hub d'excellence pour la blockchain. L’objectif est à la fois ambitieux et limpide : que le Luxembourg se mette dès maintenant en ordre de bataille pour prendre sa place dans la révolution…

Fraude alimentaire : 31 milliards d’économie sur 5 ans grâce à la blockchain (étude)

Le 21 octobre 2019, la Food And Drug Administration (FDA) américaine a organisé une consultation avec des intervenants internationaux, en vue d’établir un système de suivi utilisant la blockchain et l’IA pour mieux tracer les aliments. Une étude du 25 novembre 2019 réalisée par le…

HUOBI Russia lance de nouveaux services crypto et accepte les roubles

Exchange de cryptomonnaies basé à Singapour, Huobi vient d'annoncer le développement de nouveaux services mis à disposition par sa récente franchise Huobi Russie. Le dépôt de roubles russes est désormais possible et le lancement prochainement d’une plate-forme IEO est confirmé, rapporte le site spécialisé d’informations…

HSBC va transférer 20 milliards de dollars du papier vers la blockchain

Le groupe bancaire international HSBC explore les fonctionnalités des chaînes de bloc et les atouts de leur utilisation, selon les récentes révélations de l'organe de presse Reuters. À court terme, une plate-forme dénommée Digital Vault basée sur la blockchain sera opérationnelle pour suivre des placements…

Dépenser ses bitcoins au Japon devient encore plus simple grâce à SoftBank et sa nouvelle carte bancaire crypto

Dans un communiqué de presse publié début décembre 2019, SoftBank annonce le lancement d'une nouvelle carte bancaire intégrant un portefeuille de cryptomonnaie. À cette occasion, la société financière japonaise ayant également des activités majeures dans le domaine des télécommunications a présenté la carte SBC Wallet.…