Siemens teste actuellement une blockchain pour une solution d’auto-partage

Blockchain-Auto

La société allemande Siemens qui fabrique notamment des produits électroniques est actuellement en train de tester de nombreux cas d’usages pour utiliser la technologie blockchain, dont l’un d’eux est de l’auto-partage. Siemens suit ainsi la tendance des nombreuses grandes entreprises internationales qui testent actuellement la technologie blockchain afin d’en découvrir le potentiel. 

Andreas Kind, le chef de la technologie et de la cybersécurité de Siemens explique : 

“Nous sommes à un moment où nous souhaitons développer les applications de la technologie blockchain dans l’industrie, nous nous inscrivons dans le cadre du développement de la blockchain pour les entreprises.” 

Lorsque les entreprises souhaitent utiliser une nouvelle technologie comme la blockchain, elles mettent en place des périodes de découverte et de test de nombreux cas d’usages. Actuellement, Siemens a effectué cette période de découverte et va se focaliser sur certaines applications qui sont en lien direct avec les activités de Siemens. 

Technologie blockchain pour le secteur de la mobilité : le secteur de la mobilité présente un potentiel intéressant pour utiliser la blockchain. A noter que Siemens dispose d’une branche dédiée à ce secteur : Siemens Mobility. Son activité consiste à offrir des solutions pour le transport de personnes et de marchandises. 

L’autopartage est également une application que souhaite développer Siemens. 

Plutôt que d’assumer les responsabilités liées à la propriété d’une voiture, les nouvelles générations se tournent de plus en plus vers des solutions d’auto-partage, solutions qui permettent de louer une voiture pour une période donnée afin de se déplacer d’un point A à un point B sans se préoccuper des problématiques d’entretien, d’assurance etc… 

Pub

Andreas Kind déclarait ainsi : 

“Il y a une grande transformation dans le secteur de la mobilité aujourd’hui. Dans le futur il y aura beaucoup plus de solutions permettant de se déplacer d’un point A à B sans avoir à posséder un véhicule.” 

Afin d’apporter des solutions clés en main, il faut mettre en place des cartes prépayées pour inclure l’essence dans la location de la voiture, il faut également inclure des places de parking réservées. Or aujourd’hui, on remarque que les cartes essence se font voler, la technologie blockchain pourrait ainsi apporter plus de confiance entre les différents acteurs pour éviter ce genre de pratiques. 

Une initiative concrète est actuellement en train d’être menée en partenariat avec la société Bosch.

Cette initiative se nomme “Blockchain based smart parking”. Cette solution utilise la blockchain Ethereum et un contrat intelligent relié à un IOT. La solution permet d’ouvrir automatiquement les barrières des parkings réservés aux sociétés d’autopartage. La barrière pourrait ainsi reconnaître le signal envoyé par l’IOT intégré sur le véhicule, envoyer une demande de transaction sur Ethereum, en maximum 7 secondes la barrière pourra être ouverte si le véhicule a bien les accès pour entrer dans le parking.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Pub

Le token GRAM est-il Mort avant même d’être Né ?

Si certains jetons peinent sur les marchés cryptographiques, d’autres ne sont même pas encore vraiment lancées que déjà, ils doivent faire face à de sérieuses difficultés. C’est le cas du jeton GRAM de Telegram qui, depuis quelques jours, doit faire face aux entraves de la…

Le logo VISA disparaît discrètement de la carte Binance

On vous annonçait en début de semaine le prochain lancement de Binance Card, la carte de payement de Binance. Conçue pour faciliter les transactions des utilisateurs de la plateforme, elle devait être émise par Visa. Toutefois, les dernières actualités sur ce partenariat suggèrent un changement…

Gemini lance une Place de Marché pour les NFT (Non Fungible Token)

Bonne nouvelle pour les utilisateurs de NF Tokens (NFT), l'exchange Gemini vient de lancer Nifty Marketplace 2.0 pour acheter, vendre ou stocker des NFT. Suite à ce lancement, fruit de la récente acquisition de Nifty Gateway, Gemini espère conquérir encore plus d'utilisateurs et séduire davantage.…

L’histoire de la Blockchain s’écrira aussi au Nigeria et au Kenya

L’Afrique profitera-t-elle de la quatrième révolution industrielle ou sera-t-elle (encore une fois) laissée pour compte ? Le continent serait un terrain favorable au développement des projets blockchain, avec un Nigéria et un Kenya qui semblent aujourd’hui se démarquer positivement. Une révolution en marche en Afrique Le…

Chair de Poulpe : Kraken part à la conquête du marché crypto en Inde

Kraken étend encore plus ses tentacules après la décision favorable aux cryptos, de la Cour Suprême de l’Inde. Changpeng Zhao lui, n’a pas attendu ce déblocage pour continuer son développement dans le pays. La crypto-industrie indienne va donc normalement retrouver une certaine dynamique, après que…