Singapour : Vers une autorisation des produits dérivés Bitcoin ?

Le régulateur financier de Singapour ainsi que la Banque centrale du pays ont décidé d’ouvrir la voie vers une réglementation du commerce des dérivés du Bitcoin. Cette décision intervient, selon les deux institutions, pour apporter une réponse favorable à la demande du marché.


Bientôt une autorisation de la Banque centrale de Singapour

En accord avec le régulateur financier, la banque centrale de Singapour pourrait très prochainement décider d’accorder une autorisation pour les échanges de devises cryptographiques. Elle fait notamment référence à la négociation de produits dérivés du Bitcoin (BTC) et de l’Ethereum (ETH)

Selon l’Autorité monétaire de Singapour, cette décision de passage à la licence de dérivés cryptographiques a été motivée par la demande en produits dérivés, mais bien régulés. D’ores et déjà, un document de consultation sur les dérivés du Bitcoin a été publié par l’Autorité qui sollicite l’opinion de toutes les parties prenantes.

Il a été prévu que les jetons de paiement constituent la base des dérivés cryptographiques, même si l’initiative est celle de la Banque centrale. Ainsi, avant que soit délivrée une licence de dérivé de jeton de paiement, il faut que l’actif cryptographique soit répertorié et négocié par la Bourse de Singapour.

Image result for Central Bank singapore
Locaux du Gendarme Financier de Singapour
Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Une exclusion des investisseurs de détails ?

Dans sa communication, la Banque centrale de Singapour a affirmé que tous les Singapouriens pourraient ne pas avoir accès aux dérivés cryptographiques. Cette décision s’inspire de la tendance mise en place par la plupart des régulateurs financiers.

On rappellera qu’au Royaume-Uni, la Financial Conduct Authority avait décidé, il y a un peu plus d’un an,d’envisager une interdiction de la commercialisation des dérivés de cryptomonnaies, en faisant référence aux investisseurs de détails. Selon la FCA, ces derniers manquaient en effet de la sophistication nécessaire.

C’est pourquoi le document de consultation a également fait part de doutes concernant l’autorisation qui pourrait être accordée aux investisseurs particuliers afin qu’ils effectuent des opérations de négoce de dérivés de jetons de paiement.

Pub

Les raisons évoquées pour une possible restriction sont la grande volatilité des monnaies cryptographiques ainsi que les risques de pertes conséquentes qu’encourt le marché si les investisseurs de détail étaient autorisés à ouvrir des positions hautement endettées.  À cela s’ajoute le fait que les cryptomonnaies et token sont des plus difficiles à évaluer, surtout le Bitcoin.

Bitcoin et le Kremlin, future histoire d’amour ? Vladimir Poutine ne dit pas “Niet”

Une Russie qui s’est débarrassée de 96% de ses dollars ou qui fait la chasse aux mineurs de Bitcoin (BTC) illégaux, tout en investissant massivement dans les blockchains – le pays accueillera 5 000 distributeurs de billets sur blockchain : le gouvernement…

Bitcoin (BTC) le 2 août 2020 – Une Chute et 2 Hypothèses

Bitcoin (BTC) est en train de subir la correction tant attendue ou tant redoutée – c’est selon. La grosse bougie quotidienne d’aujourd’hui 2 août 2020, est porteuse de leçons – pas forcément de mauvaises nouvelles, sans verser non plus dans…

Bitcoin (BTC) : Le Club Privé, St Graal de l’investissement crypto ?

Angle un peu particulier aujourd'hui pour l'article du dimanche matin, habituellement farouchement occupé par Cryptodidacte et sa Tribune du Trading. Notre jeune ami a eu un petit empêchement et reviendra dès la semaine prochaine, il vous embrasse, bien évidemment. A…

Bitcoin le 1er août 2020 – La route des 100 000$ parfaitement balisée

Les taureaux ont encore brisé quelques résistances à coup de cornes ; le prix du Bitcoin (BTC) a atterri dans une zone stratégique où le BTC devrait livrer une dernière bataille pour pouvoir prétendre à de nouveaux sommets historiques. La situation…

La Rupture entre Bitcoin (BTC) et le Venezuela est consommée

Depuis son avènement, le Bitcoin n’a pas seulement fait des émules. Il a connu aussi son lot de farouches détracteurs. L’un des premiers noms qui viennent à l’esprit quand on évoque cette catégorie, c’est Nicolas Maduro. Les signes avant-coureurs d’un…