Sur 1 trillion de transactions en crypto, 1% est lié au crime

Auprès du public, de même qu’aux yeux des dirigeants de certains pays, les cryptomonnaies conservent une réputation sulfureuse. Lorsque le sujet de Bitcoin ou des crypto en général est ainsi évoqué, beaucoup font encore le lien avec des activités illicites, avec le Darkweb et avec le blanchiment d’argent. À en croire Chainalysis, sur le trillion de transactions réalisé en 2019, seule une infime portion de 1 % est pourtant associée à des motivations criminelles.

Pub

Illégalité n’est pas crypto

Les conclusions du rapport effectué par Chainalysis permettent de contredire un point de vue bien ancré associant les crytomonnaies et les activités illégales.

Depuis de nombreuses années, le fonctionnement de Bitcoin (BTC) et des crypto n’étant malheureusement pas assimilé par le grand public, rapidement la connexion entre ces nouvelles technologies et le monde de l’illégalité est vite fait d’être véhiculée.

Seul 1% des transactions cryptomonnaies sont connectées à des activités illégales

Pour ces personnes qui regardent de loin la cryptosphère et qui restent sur leur garde, les actifs numériques peuvent sembler en effet difficiles à appréhender, tant les arnaques et autres filouteries sont répandues ici et là.

Pourtant, au travers de son étude, Chainalysis met en lumière la véritable proportion des activités illégales par rapport à l’ensemble des transactions crypto.

Le blanchiment d’argent, les transactions associées à des activités illégales ainsi que toute autre opération pouvant être liée à des fins terroristes ont concerné uniquement 1,1 % de l’ensemble des échanges crypto réalisés en 2019 souligne Chainalysis. Les opérations effectuées quant à elles sont estimées sur l’année à environ 1,01 trillion de dollars, ce qui constitue un record historique.

La proportion des transactions suspectes et liées aux réseaux criminels est donc infime et la situation devrait inciter les sceptiques à tirer un trait sur leurs méfiances et leurs craintes envers les crypto. À leur apparition, les cryptomonnaies avaient beaucoup fasciné les criminels, qui sont toujours en quête de stratagème pour contourner les réglementations.

Pub

Au fur et à mesure de leur adoption par le plus grand nombre, les crypto font cependant de plus en plus l’objet de cadres réglementaires, ce qui diminue la marge de manœuvre des personnes malintentionnées. Aujourd’hui, les exhanges, les entreprises de cybersécurité et les autorités gouvernementales travaillent ainsi de manière commune, pour lutter contre les pirates informatiques, les activités illégales et le blanchiment d’argent dans l’industrie.

Dans les années à venir, alors que les activités crypto vont davantage se déployer sur la planète, les transactions liées aux opérations illégales se réduiront. Les protocoles stricts du type KYC et AML freineront en effet les personnes avec des motivations obscures.

Block.one investit 150 millions dans le réseau social VOICE

Après avoir passé 9 mois sous les ailes de la société Block.one, sa société mère, la plateforme de réseau social Voice va enfin pouvoir voler de ses propres ailes. Block.one y a injecté un investissement en capital de 150 millions de dollars, dont 100 millions…

BINANCE se lance à l’assaut du peer-to-peer en Amérique latine

Accessible à de nombreux utilisateurs en Amérique Latine, l'exchange Binance entend développer ses actions dans la région. Le géant mondial des crypto vient ainsi d'annoncer le lancement du trading peer-to-peer (P2P) pour 5 monnaies fiat en Amérique du Sud. Binance espère accélérer davantage cette forme…

Lutte anti-inflation : 132 millions $ d’EOS ont été détruits

Le réseau EOS a subi un nouveau burn de jetons - le deuxième - le 25 février dernier. Cette fois-ci, 34 millions de jetons EOS – ce qui équivalait au cours du moment à 132 millions de dollars - ont dû être brûlés, dans le…

Bitcoin, cryptoactifs et impôts, Crypto.com vous facilite la vie

Bonne nouvelle pour la cryptosphère ! Enfin, bonne nouvelle... La plateforme va faciliter la vie de ses client, mais également combler le fisc de joie. En effet, Crypto.com, vient d’annoncer un partenariat avec trois fournisseurs de services fiscaux. L’annonce arrive à point nommé dans un…

L’enfant prodige ChainLink passe sous 2 $, malgré son listing sur Poloniex

Chainlink (LINK) a désormais sa place sur Poloniex : et alors ? Ce coup marketing n’a pas réussi à faire repartir son cours vers le haut. Il aura fallu un coup de pouce des mesures gouvernementales, pour que le LINK refranchisse la barre des 2 USD. Chainlink :…