Thaïlande : 5 millions de VISA seront traités grâce à la blockchain

La Thaïlande met en place des VISA sur blockchain

La Thaïlande mettra prochainement en place un nouveau système de Visa Électronique à l’Arrivée – Electronic Visa On Arrival (eVOA) – basé sur la blockchain.

Cet eVoA devrait permettre d’éliminer les frictions existantes dans la procédure actuelle d’octroi de visa, tout en sécurisant et en fiabilisant le système de demande de visa électronique. 

5 millions de visiteurs provenant de 20 pays différents devraient bénéficier à terme de ce nouveau système. Toutefois, la Thaïlande commencera par tester son service d’eVOA pour les visiteurs venant de Chine ou d’Inde.

Un visa pour la Thaïlande s’il vous plaît !

1 heure en moyenne pour obtenir un visa à l’arrivée, sans compter la quantité de documents papiers qu’il faut trimballer avec soi (copies de billets d’avion, scans de pièces d’identité, confirmation d’hébergement et photos) : On ne peut pas dire que l’expérience soit agréable pour les touristes qui viennent visiter la Terre de l’Éléphant Blanc.

La Thaïlande a décidé de tester un eVOA utilisant la blockchain pour alléger et accélérer la procédure de demande de visa électronique, tout en sécurisant et en fiabilisant la procédure.

L’eVOA est actuellement en phase de test et seuls les visiteurs venant de Chine ou d’Inde bénéficient de ce nouveau système. La durée de ce test n’a pas pour le moment été dévoilée.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Le cocktail OCR et blockchain

L’eVOA est le fruit d’une collaboration entre ShareRing, une agence de voyage australienne, et Gateway Services qui détient la licence eVOA pour la Thaïlande.

ShareRing fournit la technologie d’identité auto-souveraine OneID à Gateway Services. Cette technologie permet la reconnaissance optique de caractères en utilisant un programme OCR, et protège les données en cryptant toutes les informations dans un seul fichier sur la blockchain, explique Tim Bos, PDG et Fondateur de ShareRing.

Bos précise que la combinaison de la blockchain et de l’OCR réduit le temps nécessaire à la vérification des informations fournies par les demandeurs de visa.

La blockchain excelle dans l’élimination des frictions, dans la sécurisation et la fiabilisation des procédures administratives. ShareRing envisage d’étendre son système de demande de visa basé sur la blockchain dans le monde entier. « Nous voyons cela comme un modèle pour une éventuelle extension à d’autres pays », déclare Tim Bos.

“Believers Reward Offering” (BRO), Tozex.io présente la relève des ICO (Interview Remy Ozcan)

« Les ICO, incarnant un système imparfait, véritable vecteur de spéculation sont mortes et appartiennent désormais au passé ». Cette phrase, vous l’avez sûrement déjà entendue, mais pendant que certains jubilent sur la mort des ICO, d’autres conscients de leurs lacunes, mais surtout de leur…

Les réservations pour les Masternodes Elrond (ERD) explosent sur Just Mining

La société française spécialisée dans le minage Bitcoin et crypto bien connue Just Mining a connu un week-end particulièrement animé suite à une annonce qui n'est pas passée inaperçue : l'ouverture à ses clients des réservations permettant de participer au réseau Masternodes de Elrond (ERD).…

Record en vue pour le Cours du XAUD – Ne ratez-pas le Train de l’Or avec VeraOne

Bienvenue dans cette nouvelle édition de la Tribune de l'Investissement Alternatif sur TheCoinTribune. Même débutant, l'investisseur n'ignore pas l'importance stratégique de disposer d'or physique au sein de son patrimoine. Inaltérable, éternel, précieux et rare, le roi des métaux incarne à lui seul le concept de…

Pour ce Business Angel, 99% des projets de cryptomonnaies sont bons à jeter

Malgré toutes les prouesses réalisées depuis leurs avènements ces dix dernières années, les cryptomonnaies continuent de faire réagir les détracteurs. Cette fois-ci, c’est le Business Angel Jason Calacanis qui s’est adonné à l’exercice de la critique sur l’ensemble des projets de cryptomonnaies. Il a en…

Compound (COMP) dépasse 1 milliard USD. Trop vite, trop Haut ?

Il y a quelques jours, on vous annonçait l’incroyable démarrage du jeton COMP qui avait boosté les chiffres de la capitalisation boursière de la finance décentralisée. Il semble maintenant évident que le Compound domine le secteur puisqu’il occupe désormais la première place du volume des…