Tracer les aliments grâce à la blockchain et à l’IA: une nouvelle initiative de la FDA

La Food and Drug Administration (FDA) américaine va tenir une assemblée publique pour discuter d’une nouvelle initiative appelée “A New Era of Smarter Food Safety”.

Dans une annonce faite le 17 septembre, la FDA a indiqué que la consultation avec les intervenants internationaux – conçue pour débattre des défis de santé publique et de la mise en œuvre de la Loi sur la modernisation de la salubrité des aliments – aura lieu le 21 octobre.

Plus spécifiquement, la FDA a l’intention d’établir “un système plus numérique, plus traçable et plus sûr” pour protéger les consommateurs des aliments contaminés.

Un système basé sur différentes technologies

L’initiative propose de déployer des technologies telles que la blockchain, l’intelligence artificielle, l’Internet des objets et les capteurs pour développer un système numérique permettant aux utilisateurs de tracer la source des produits alimentaires et d’évaluer les risques associés.

Au départ, la nouvelle approche a été annoncée par le Dr Ned Sharpless, commissaire par intérim de la FDA, et Frank Yiannas, commissaire adjoint chargé de la politique alimentaire et de la réponse, à la fin avril. Selon l’annonce, les nouvelles technologies pourraient réduire considérablement le temps nécessaire pour retracer l’origine des aliments contaminés et réagir aux risques pour la santé publique.

Le succès de la blockchain

Au vu des nombreux détaillants et producteurs qui commencent à l’appliquer, la technologie de la blockchain a le potentiel de transformer et d’améliorer l’industrie alimentaire. Tout récemment, Nestlé a déclaré que pour poursuivre son projet de blockchain ambitieux, elle devait adopter une “mentalité de startup”.

Le développement d’un système d’assurance de durabilité basé sur la chaîne d’approvisionnement en miel a été révélé cet été par le géant technologique Oracle et le projet World Bee. BeeMark prévoit également d’utiliser la science des données pour surveiller les facteurs environnementaux liés à l’environnement des abeilles, en plus de la technologie de la blockchain.

Selon une étude récente menée par l’University College London, le secteur de l’alimentation est actuellement responsable de près de la moitié de tous les projets de chaîne d’approvisionnement fondés sur la technologie des registres distribués.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

Nasdaq-indice-cryptos

Le Nasdaq liste les 100 meilleurs acteurs du marché crypto sur la base d’un indice IA

La bourse du Nasdaq propose un indice des 100 premières cryptos, aux côtés des indices les plus connus sur le marché comme le S&P 500 et le Dow.
libra-projet-lancement

Le Libra fait face aux problèmes mais anticipe toujours 100 membres au lancement

L'Association du Libra prévoit toujours un lancement avec les 100 membres initialement prévus dans son annonce de juin, y compris de nouveaux partenaires financiers et bancaires.
fraude-one-coin-menace

Une Britannique fait face à des menaces de mort après avoir dénoncé l’arnaque derrière OneCoin

Une victime britannique du probable système de Ponzi derrière OneCoin dit qu'elle a reçu des menaces de mort pour s'être prononcée contre le projet.
or-blockchain-suisse

CoinShares lance un réseau de tokens basés sur l’or sur une sidechain Bitcoin

Le gestionnaire d'actifs numériques CoinShares met de l'or sur la blockchain bitcoin.
projet-Libra-secoue-banques-centrales

Le Libra est un coup de fouet pour les banques centrales

Selon le chef de la banque centrale de Suède, le projet de cryptos Libra est en train de secouer les banques centrales.