Trading de Bitcoin (BTC) : les Émotions, pires Ennemies du Trader

un trader émotif devant son écran

La semaine dernière, nous avons vu ensemble le trading avec leviers, avec ses avantages et ses inconvénients.  Aujourd’hui, nous allons faire un focus non pas sur le trading… mais sur le trader ! En effet, nous allons voir ensemble les émotions qui entrent en jeu lorsque nous tradons… Et il est important de les comprendre afin de mieux les accepter, les gérer, et de ne pas se laisser influencer par ses dernières. Allez, installez-vous confortablement, avec une boisson à base de coca (je vous laisse le choix de votre marque favorite), et c’est parti !


Préambule

Ah les émotions… Depuis que j’ai commencé cette Tribune du Trading, je sais que je vous embête (voire que je vous saoule, soyons francs) avec cette notion !

Mais Cryptodidacte… Ce qu’on veut savoir, c’est qu’est-ce qu’il faut acheter, et quand, afin de devenir riche !

Je sais bien… Malheureusement, cela n’est pas aussi simple.

En effet, les émotions sont des éléments indissociables de votre personnalité, de qui vous êtes.

Et d’ailleurs, je profite de ce passage pour mentionner que cet article va aborder des notions générales… Mais qui ne sont pas forcément applicables à la lettre à chacun.

Chaque personne aura un rapport différent à chaque émotion. De plus, il se peut que la pratique du trading induise certaines émotions chez les uns, et pas les mêmes chez d’autres personnes.

Il sera donc nécessaire de faire un travail d’apprentissage sur vous-même, afin de mieux comprendre ce que vous ressentez, et d’agir en conséquence. Pour votre information, nous sommes à la frontière d’une discipline nommée “le développement personnel”.

Image représentant le développement personnel, une des disciplines à envisager pour trader Bitcoin et les cryptomonnaies

Cette discipline est étroitement liée au trading, puisque, comme vu dans un précédent chapitre, plus de 50% de la réussite sera due à une part psychologique.

Je vous invite donc à vous y intéresser plus en détail si vous souhaitez plonger de manière sérieuse et assidue dans le monde du trading !

Les différentes émotions

Dans ce chapitre, je vais différencier deux types d’émotions :

  • Celles qui vont impacter vos décisions au moment de l’achat, de la vente, bref du passage d’un ordre de trading ;
  • Celles qui vont impacter vos décisions générales.

Et nous allons voir que ce ne sont pas forcément les mêmes émotions qui entrent dans jeux dans chacune de ces situations.

Au moment de lancer un trade

Peur & Excitation. Les premières émotions qui interviendront dans votre trading sont probablement les plus connues : la peur et l’excitation !

En effet, ces dernières sont les émotions impliquées dans les phénomènes de FOMO et de FUD. Et je pense que vous les avez déjà tous ressenties…

Et pourtant, ce sont probablement deux des plus dangereuses émotions qui soient. En effet, que ce soit la peur ou l’excitation, ces deux émotions vous pousseront à agir contre votre réflexion et votre stratégie.

Par exemple, c’est la peur de manquer une opportunité qui pourrait vous pousser à acheter une cryptomonnaie qui a déjà fait un +60% sur les derniers jours.

À tête reposée, vous savez qu’il est dangereux de rentrer dans un trade avec de telles conditions. Néanmoins, ici, la peur a dicté votre choix.

Les émotions ont pris le dessus sur la lucidité froide et stricte que vous avez habituellement.

La peur en trading de Bitcoin

Colère. Parmi les autres émotions qui peuvent avoir des impacts directs sur votre trading, il y a la colère.

Cette dernière se manifestera notamment après des trades qui auront échoué. Dans ces conditions, vous pourriez développer une envie de vengeance, associée à une émotion simple : la colère.

En effet, après un trade perdant, il sera facile de vouloir rejeter la faute sur n’importe qui, n’importe quoi, sauf sur vous-même. Et cette “malchance” (j’espère que vous aurez bien noté la présence des guillemets) vous poussera à vouloir rattraper votre perte par un trade meilleur… et plus dangereux !

C’est ici la colère qui parle et qui, malheureusement, va vous jouer des tours… Dans d’autres jeux, et notamment dans le poker, il existe une expression pour cela : le tilt.

Le tilt est à l’origine un terme de poker désignant un état de confusion ou de frustration mentale ou émotionnelle dans lequel un joueur adopte une stratégie moins qu’optimale, ce qui entraîne généralement un joueur trop agressif.

Wikipédia – Tilt (Poker)

Une fois “tilté”, vous aurez alors tendance à enchaîner les échecs… Vous enfonçant un peu plus dans la colère. Et un cercle vicieux dangereux pour votre capital !

Représentation imagée de la colère en trading
Copyright Disney/Pixar

Déception. La déception est une émotion qui peut apparaître dans les mêmes conditions que pour la colère vue ci-dessus.

Néanmoins, les conséquences qui suivent la déception ne sont pas les mêmes que pour la colère. Elles auront même tendance à être opposées.

En effet, la déception d’un trade qui aura échoué peut se transformer en déception de vous-même. Et c’est à ce moment que vous pouvez perdre confiance en vous. Et même si l’abus de confiance en soi est dangereux, ne pas en avoir l’est tout autant !

Vous risque alors de ne plus trader de la même manière, avec bien plus de prudence mais aussi avec une boule au ventre.

Et vous vous en doutez, ce n’est pas sain pour votre trading sur le long terme !

Pub

Le Personnage de TRISTESSE dans Vice Versa - YouTube
Copyright Disney/Pixar

En dehors de vos trades

Savoir gérer et contrôler vos émotions ne vous sera pas uniquement utile à l’occasion de vos trades.

En effet, votre émotivité en dehors de la prise de décision aura aussi des impacts sur vos résultats.

Désir & Joie. Après avoir suivi assidûment les différents chapitres de cette Tribune du Trading, vous vous lancez dans le trading. Enfin ! Depuis le temps que vous vous y intéressez…

Vous faites un trade, deux trades, trois trades ! Tout se passe bien, vous avez du succès, et vous voyez votre capital progressez petit à petit. Bref, que demander de plus ?

Et bien, dans ces conditions, il se peut que vous deveniez addict ! Et ce n’est pas un euphémisme que j’emploie ici. Si jamais cela vous intéresse, je pourrais dédier un article à comment j’ai personnellement développé une addiction au trading, et comment j’ai vécu cet épisode (note du Rédac’Chef : tu sais où est mon bureau).

Mais d’où vient cette addiction ? Dans la plupart des cas, l’addiction vient par le besoin de ressentir cette montée d’adrénaline ressentie lorsque vous effectuez un trade.

La joie et le désir se mélangent alors dans un cocktail émotionnel particulièrement dangereux. En effet, en trading, une des règles importante dit : « ne pas avoir de positions en cours, c’est trader ». Et c’est une leçon importante.

L'émotion de la joie dans le trading
Copyright Disney/Pixar

Comment gérer ses émotions ?

Maintenant que nous avons vu les principales émotions qui peuvent surgir lors de la pratique du trading, nous allons essayer d’énumérer les actions possibles.

Apprendre à contrôler ses émotions

Avoir conscience de ses émotions, c’est une première étape pour pouvoir ensuite agir en conséquence.

Il existe de nombreux moyens afin d’améliorer le contrôle de vos émotions. Je vais ici vous présenter des idées mais, évidemment, il en existe d’autre. De la même manière, certaines idées vous conviendront, d’autres pas. À vous de faire selon… vous !

  • Journal de trading. Nous en avons déjà parlé un peu dans les précédents chapitres. Mais le journal de trading est vraiment une arme efficace pour apprendre à gérer vos émotions.

Pourquoi ? Car dans votre journal, vous allez compiler toutes vos opérations, vos trades, vos réflexions… Bref, tout ce qui touche de près ou de loin à votre trading !

Et l’avantage, c’est que toutes ces informations compilées représentent une excellente source d’apprentissage. Il ne faut donc pas hésiter à relire votre journal de temps en temps afin d’en tirer toutes les leçons.

  • Routine et hygiène de vie. En plus de votre journal de bord, il n’est pas inutile de mettre en place des routines et de travailler votre hygiène de vie. En effet, le cerveau a plus de facilité à contrôler son émotivité dans des conditions qu’il maîtrise. Il est donc important de construire des habitudes sur la durée.

Parmi les routines intéressantes, il y a le “Morning Miracle” qui est une routine consistant à se lever plus tôt tous les matins afin d’y insérer des éléments à suivre. Par exemple, faire du sport, un peu d’écriture, de la lecture, etc.

Vous n’êtes en aucun cas obligé de suivre une telle routine, qui peut se révéler contraignante, mais rien ne vous empêche de prendre seulement quelques éléments qui vous conviennent.

  • La méditation est aussi une pratique qui, dès lors qu’elle est réalisée régulièrement, peut vous aider à contrôler et gérer vos émotions dans diverses situations, dont le trading.
  • Travail sur soi. Lorsqu’on parle d’investissement, on pense immédiatement à des placements financiers. Pourtant, il est aussi possible d’investir autrement… D’investir sur vous !

Non, ce n’est pas seulement une façon de parler. Le développement personnel est une vraie discipline importante. En effet, en trading comme dans d’autres domaines de la vie, votre confiance a un réel impact. On appelle aussi cela le “mindset”.

Pour travailler dans ce domaine, je ne peux que vous conseiller de vous documenter encore, encore et encore ! Les ressources sont multiples et peuvent prendre plusieurs formes :

  • Livres ;
  • Podcasts ;
  • Vidéos.

Avec toutes ces possibilités, vous ne pouvez que trouver votre bonheur !

La gestion de ces émotions, une notion importante en trading

Accepter et assouvir ses pulsions autrement

Une autre manière de gérer vos émotions… c’est de les accepter pleinement et, si ces émotions sont liées à des pulsions, de les assouvir autre part que dans votre trading !

Je m’explique. Certaines personnes aiment ressentir de l’adrénaline. Le Risque, avec un grand R, devient alors particulièrement tentant, bien qu’il soit l’ennemi du trader.

Dans ces cas-là, il est important d’en avoir conscience. Mais aussi de l’accepter. Rien ne sert de se voiler la face, vis-à-vis des autres mais, surtout, vis-à-vis de soi-même. Le trading est avant tout une expérience que vous menez seul. Vous n’avez rien à prouver à personne.

Il peut être alors intéressant de trouver des activités annexes vous permettant d’assouvir vos pulsions. Par exemple, vous aimez le risque et vous avez besoin d’adrénaline ? Avez-vous songé à pratiquer du poker en loisir avec des sommes très petites ? Une autre possibilité est de consacrer une petite partie de votre capital (1% à 2%) à des trades “risqués”.

Cela veut dire que sur cette petite part de capital, vous acceptez de ne pas écouter vos règles, et de prendre des risques.

Bien souvent, le fait de prendre des risques, même sur une part réduite de votre capital, suffit à assouvir la pulsion. Vous pouvez donc gérer froidement et sans émotion vos 98% restants en capital !

Jouer au poker pour être meilleur en trading ?

Conclusion

Cette treizième Tribune du Trading se termine ici ! J’espère qu’elle vous aura toujours autant plu.

Les émotions en trading sont souvent ignorées, parfois par méconnaissances, parfois volontairement. Dans tous les cas, ces dernières ont un impact réel sur vos résultats, et il me paraissait donc important d’y consacrer un chapitre entier !

Dans tous les cas, j’espère que vous prenez du plaisir à lire tout cela, et que vous suivrez attentivement cette Tribune jusqu’au bout !

Pub

À très vite !

Les précédents chapitres de la Tribune du Trading :

Bitcoin (BTC) le 5 août 2020 – L’Or est la Clef

C’est reparti pour une course, les taureaux remettent ça avec les 12 000 USD dans le viseur de Bitcoin (BTC). Les points pivots pour un Bitcoin proche des 20 000 USD commencent à se préciser – découvrez les raisons pour lesquelles les…

Ere Glaciaire sur l’Economie, Canicule sur Bitcoin : la Météo de ZEBITEX

Sur fonds de canicule, c'est l'ensemble de l'économie mondiale qui se liquéfie, et la France ne fait pas exception. En parallèle, il souffle comme un air de printemps sur le secteur Bitcoin et crypto. Cette fraîcheur bienvenue sur fonds d'explosion…
Faille de sécurité chez Ledger pour vos bitcoins

Ledger : une nouvelle Faille de Sécurité met en Danger vos Bitcoins (BTC) !

Nouveau coup dur pour l'entreprise française Ledger. En effet, après un hack de certaines données personnelles la semaine dernière, une nouvelle faille de sécurité fait son apparition. Et celle-ci est plus importante encore, puisque nous parlons ici d'une possibilité de…

Polkadot (DOT) se divise par 100 à la demande de sa communauté

Le 13 juillet, la communauté Polkadot était conviée à un vote sur la proposition d’une nouvelle dénomination du jeton natif de sa plateforme, le DOT, qui devrait voir son offre augmenter. Quatre options étaient disponibles et chaque détenteur de compte…

Bitcoin (BTC) à 20 000 $ “une formalité, l’Objectif est ailleurs” (Max Keyser)

Pas la peine de faire péter le champagne lorsque Bitcoin (BTC) aura atteint les 20 000 USD : le BTC peut mieux faire ! Et la chute du 2 août 2020, dites-vous ? Bof, une simple formalité avant un nouvel ATH historique, à en…