Trading de Bitcoin – Support et Résistance : comprendre les seuils psychologiques

La semaine dernière, nous avions vu ensemble comment lire des chandeliers japonais et comment ils reflétaient la psychologie de marché. Aujourd’hui, nous allons aborder une notion importante en trading : Celle de résistance et de support. Qu’est-ce que cela représente exactement ? Est-ce une science exacte ? Pourquoi est-il aussi important de les comprendre ? Nous allons répondre à toutes ces questions dans cette Tribune ! Cette semaine, pour votre lecture, je vous conseille un petit Hot Toddy, cocktail chaud à base de whisky, de cannelle et de citronnelle ! Et oui, ça change du chocolat chaud habituel (l’alcool est comme le trading sans formation : à consommer avec modération).


Concept de support et de résistance

En trading, il existe de nombreux concepts. La plupart d’entre eux sont facultatifs et seront utilisés selon votre affinité avec ces derniers.

Par exemple, durant cette Tribune du Trading, j’ai prévu de vous parler de différents indicateurs. Ces derniers ont tous leur utilité, leur façon d’être interprétés.

Néanmoins, vous vous rendrez rapidement compte que vous aurez des préférences pour un indicateur plutôt qu’un autre. Et cela n’aura rien de mal. Chaque trader a son propre système de trading.

Pour les supports et les résistances… c’est pas du tout le même chose ! En effet, ces derniers sont obligatoires à tout trader. Vraiment. Et je vais tâcher de vous en faire prendre conscience tout du long de cet article.

Définition de ces concepts

Avant de rentrer dans les détails de l’utilisation des supports et résistances… Il serait peut-être utile de nous mettre d’accord sur ce que nous visualisons derrière ces termes.

Graphique simplifié représentant des supports et des résistances

Cette illustration simple permet de représenter parfaitement les notions de support et de résistance.

Une résistance est un niveau sur lequel le prix va buter, sans réussir à aller plus haut. Au contraire, un support représente un niveau où le prix aura tendance à rebondir.

Finalement, si on regarde bien, les termes de résistance et de support représentent tous deux la même chose : un niveau sur lequel le prix réagira, que ce soit à la hausse, ou à la baisse.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Définir une résistance ou un support

Pour définir un support ou une résistance, rien de compliqué. Il suffit de surveiller les prix.

Dès que le prix semble buter ou rebondir, vous pouvez en déduire qu’il y a un niveau psychologique fort à cet endroit.

Néanmoins, les gens ont souvent tendance à voir cela comme une ligne magique.

Le trading n'a rien à voir avec la magie

Et pourtant… cette vision est :

  • complètement fausse
  • dangereuse pour votre capital

En effet, nous parlons plutôt de zone de support et zone de résistance. Et oui, désolé, mais le premier graphique que je vous ai montré était une représentation simplifiée de la réalité. Mea culpa.

Représentation des zones de support et de résistance comme on peut les trouver sur Bitcoin

Le graphique ci-dessus est bien plus représentatif de ce qu’est un support ou d’une résistance.

Prenons par exemple, à tout hasard, le Bitcoin. Nous savons qu’un cours de 10 000$ représente un seuil psychologique important. Néanmoins cela ne veut pas dire que le prix butera sur 10 000$ exactement.

Ce dernier pourrait réagir à 9 980$ ou à 10 170$ et dans ces deux cas, nous parlerons de la même résistance : celle des 10 000$.

Les différents types de support et de résistance

Récents plus hauts et plus bas

Le premier type de support et de résistance qui existe, c’est le suivi des récents plus hauts et plus bas.

Par exemple, si le prix du Bitcoin chute à 6000$, remonte jusqu’à 8000$, puis rechute, nous pourrons surveiller à nouveau les 6000$ comme zone support, ou les 8000$ comme zone de résistance.

Indicateurs

Les indicateurs techniques sont souvent de très bons éléments pour pouvoir tracer des zones de support et de résistance.

Dans cette catégorie, nous pouvons notamment citer les moyennes mobiles qui sont souvent surveillées par les traders pour cette particularité. Qu’est-ce qu’une moyenne mobile ?

Nous le verrons de manière plus approfondie dans les chapitres à venir, mais pour faire simple, c’est un indicateur qui se calcule à partir du prix d’un actif.

L’objectif est de faire la moyenne des différents prix des derniers jours, et de tracer une droite représentant la moyenne de ces prix. Plus une moyenne mobile prend en compte un nombre de jours importants, plus cette moyenne est vue comme étant un support ou une résistance solide.

Image du S&P 500 et de sa moyenne mobile qui sert de support ainsi que de résistance

Sur ce graphique, par exemple, nous pouvons voir que la moyenne mobile sur le S&P 500 a représenté tantôt un parfait support et tantôt une résistance !

Mais d’autres indicateurs peuvent aussi permettre de déterminer ces fameuses zones.

Représentation graphique de Ichimoku

Le nuage de Ichimoku est aussi un indicateur souvent utilisé pour trouver des zones importantes. Par exemple, sur l’image ci-dessus, vous pouvez voir que le prix a buté contre le nuage, et que ce dernier a formé une résistance.

Lignes de tendance

Nous parlons de ligne de tendance pour représenter des lignes (ou zone, vous avez compris la chanson) sur lesquelles le prix va réagir.

Représentation d'une résistance et d'un support en ligne de tendance

Par exemple, ici, nous pouvons observer que le prix est clairement en tendance haussière. Et cette tendance est appuyée par ce canal ascendant. Le haut du canal représente alors une résistance, et le bas un support.

Les lignes de tendance peuvent être tracées dans de nombreuses conditions. La seule règle pour qu’une ligne de tendance soit considérée comme valide, c’est que le prix soit venu tester trois fois cette ligne.

Utiliser au mieux les supports et résistances

Positionner ses ordres selon une résistance ou un support

Savoir que les supports et les résistances existent, c’est bien, mais les employer en conséquence, c’est mieux !

Tout d’abord, j’aimerai insister sur un point crucial à mon sens. En trading, rien n’est jamais acquis. Rien !

Pub

Il faut donc bien avoir bien conscience que les supports et les résistances ne sont pas des sciences exactes. Mais, même si cela parait évident, il faut aussi comprendre qu’un support ou une résistance finira un jour ou l’autre par céder.

Utilisation d'une résistance et d'un support pour trader

Sur ce graphique, une résistance et un support ont été tracés. Mais à quoi cela nous sert désormais ?

Et bien, par exemple, nous savons qu’actuellement le cours n’est pas à un prix intéressant à trader. Pourquoi ? Car il se situe entre un support et une résistance, il est donc complexe de savoir sa prochaine direction.

Par contre, il peut être intéressant de positionner des ordres d’achats à l’approche de la ligne de support, et des ordres de ventes à l’approche de la ligne de résistance.

Un support ou une résistance peut s’inverser

Un autre point intéressant à connaître, c’est qu’une résistance, comme un support, représente une zone d’intérêts pour les traders.

Et cela amène une particularité importante : une résistance qui cède a des chances de devenir un futur support. Et à l’inverse, un support qui cède peut devenir résistance par la suite.

Illustration d'une résistance passant support

Sur Bitcoin aussi nous connaissons ce phénomène. Sur le graphique ci-dessous (habilement analysé par votre serviteur), vous pouvez voir que la zone entre 5600$ et 5800$ a servi de résistance cinq fois au Bitcoin.

Analyse technique réalisée par Cryptodidacte sur Bitcoin pour montrer qu'une résistance peut devenir support

Suite au franchissement de cette résistance par le haut, nous sommes venus tester à nouveau la zone trois fois, mais en tant que support. Ce dernier a d’ailleurs tenu, et nous avons connu une montée du prix par la suite.

Mais ce qui est intéressant à retenir ici, ce n’est pas tant la montée du prix, mais de voir qu’une zone d’intérêts peut être aussi bien un support qu’une résistance.

Évaluer la force d’un support ou d’une résistance

En trading, tout n’est que probabilités. Jamais vous ne pourrez dire avec exactitude “le prix va baisser”, ou “le prix va monter” et encore moins “ce support ne tiendra pas la prochaine fois”.

Ou si vous entendez quelqu’un prétendre cela, je vous conseille de rapidement arrêter de le suivre, voire pire, de le payer. Mais c’est un autre débat…

Donc, comme je disais, tout n’est que probabilités.

Pas la peine de prendre peur, je ne vous demande pas là de me réciter vos cours de mathématiques. Mais si jamais le trading vous intéresse réellement, avoir des bases mathématiques aide à visualiser certains concepts que nous aborderons plus tard dans cette Tribune.

Au niveau d’une résistance et d’un support, ce concept de probabilité s’applique aussi. En effet, la question qui nous intéresse est de savoir si le support ou la résistance tiendra la prochaine fois que le prix ira tester cette zone.

Vous vous en doutez, aucune formule magique, ce serait trop beau. De même, la réponse ne peut être complète au sein de ce seul article.

En effet, d’autres éléments autre que le support ou la résistance en question peuvent intervenir et provoquer la rupture ou le maintien de votre zone d’intérêt.

Néanmoins, il existe une règle fondamentale à savoir : plus une zone est travaillée, plus elle est considérée comme solide.

De plus, lors de la rupture de cette zone, le momentum du mouvement (entendez par là sa force, son élan, la vigueur avec laquelle le prix va progresser) sera proportionnel au travail de la zone en question.

Prenons par exemple Bitcoin, et le travail de la zone des 6000$. Bitcoin a testé entre 5 et 10 fois ce support. Cette zone de prix était même vue comme intombable à l’époque.

Analyse technique réalisée par Cryptodidacte sur Bitcoin pour montrer que le momentum d'un mouvement dépend du travail de la zone en question, ici un support

Et pourtant… un jour pluvieux, sombre et triste… le support céda. Bon ok, je fais un peu dans le mélodramatique !

Mais, quand ce support a cédé, la force du mouvement baissier ne s’est pas faite attendre ! Nous avons vu le prix de Bitcoin quasiment divisé par deux en quelques jours.

Support et résistance : indispensable à un système de trading ?

Comme vous avez pu le découvrir tout au long de cette Tribune, les supports et résistances sont des éléments importants pour le trader.

En fait, “important” est un mot encore trop faible. Ces zones d’intérêts sont indispensables. Et je mesure mes mots.

Si vous vous lancez dans le trading, vous verrez qu’elles sont partout.

Au début, vous semblerez perdu devant votre graphique. Vous ne réussirez pas à les voir. Les dessiner. Les déterminer.

Et puis, petit à petit, avec l’expérience et la pratique, ces zones deviendront instinctives pour vous. Ces zones sont à la base de quasiment tous les systèmes de trading. Il n’est pas donc pas inutile de s’attarder sur le sujet et de bien tout comprendre !

D’ailleurs, nous y reviendrons très rapidement puisque derrière les patterns que nous verrons la semaine prochaine, vous verrez que se cachent des zones de support et de résistance temporaires.

Conclusion

Cette sixième Tribune du Trading se termine ici ! J’espère qu’elle vous aura toujours autant plu. Les résistances et les supports sont des éléments essentiels pour tous les traders. Sans exception. Il était donc important de dédier un chapitre de la Tribune à ce sujet.

La prochaine fois, nous parlerons des principaux patterns que nous pouvons retrouver dans le trading, et notamment, sur le trading de Bitcoin.

Dans tous les cas, j’espère que vous prenez du plaisir à lire tout cela, et que vous suivrez attentivement cette Tribune jusqu’au bout !

Pub

À la semaine prochaine !

Les précédents chapitres de la Tribune du Trading :

Le nouveau Cardano (ADA) est-il de taille à concurrencer Ethereum (ETH) ?

L’équipe de développement de Cardano vient enfin de lancer le réseau Shelley après plus de trois longues années d’attentes. Cet Hard fork du réseau principal Byron comprend plusieurs nouvelles fonctionnalités ainsi que de nouveaux pools de staking. La mise en…

Le géant chinois Huawei toujours plus engagé sur la Blockchain

Ce n’est désormais plus un secret pour personne : la Chine entend se positionner dans un avenir proche comme le leader mondial de la blockchain. À cette fin, plusieurs entreprises du pays s’activent pour mettre au point des applications innovantes…

L’amour des Américains pour Bitcoin (BTC) est essentiellement nocturne

Bit-quoi ? Du Bitcoin (BTC) et les américains semblent s’y intéresser surtout la nuit : quelques lignes sur les activités noctambules des activités US. Si Kanye West veut se présenter aux élections présidentielles américaines, il n’est pas impossible que son épouse Kim…

Emmener Bitcoin en vacance – Où s’arrêtera Travala (AVA) ?

Les partenariats, ça le connait : Travala (AVA) a noué récemment un partenariat avec Cardano (ADA). Le géant voit ses bénéfices s’envoler alors que le secteur s’effondre à cause de la pandémie de la COVID-19. Travala continue son développement en augmentant…

C’est le Grand Jour pour le Mainnet de Bluzelle (BLZ)

Bluzelle (BLZ) : tiens, je pense que c’est la première fois qu’on en parle sur TheCoinTribune mais bon ! Il y a une première fois à tout. Le projet dispose pourtant d’un bon potentiel et pourrait même jouer un rôle essentiel dans…