Quel destin pour Bitcoin si les États-Unis ne remboursaient pas leur dette à la Chine ?

L’agence de presse mondiale Reuters se demande pourquoi les États-Unis devraient rembourser leur dette envers les Chinois étant donné la catastrophe économique provoquée par le Covid-19. Voilà une question qui mérite effectivement d’être posée au regard de la guerre commerciale sans merci que l’Oncle Sam et tonton Chang se livrent depuis plusieurs années. Ne pas rembourser les 1100 milliards $ dus à la Chine reviendrait à saborder le dollar en tant que monnaie de réserve internationale. Un scénario idéal pour le Bitcoin…


Les dollars chinois

Le Dollar étant la monnaie de réserve internationale par excellence, il représente naturellement la majeure partie des réserves de change des banques centrales du monde entier. D’après le FMI, elles se composent à 60 % de dollars, 20 % d’euros, 2 % de Yuan (chine), 5 % de Sterling, 5 % de yen, etc. Si nous convertissons toutes ces réserves exclusivement en dollar, le montant total serait de 11 400 milliards $.

Sur ces 11 400 mds, la banque centrale chinoise en détient 1100 mds. Un pactole qu’elle ne garde pas sous forme de billets de 100 $ mais de dette américaine. En effet, quitte à accumuler des dollars, autant les placer dans des bonds du trésor US afin d’engranger des intérêts. Vu que la dette américaine est actuellement de 23 000 milliards, cela revient à dire que la Chine en posséde environ 5 % (1100 mds $).

La Chine detient ses dollars sous forme de dette US
Montant de la dette américaine détenue par la Chine

Le graphique ci-dessus montre que la Chine a cessé de financer la dette des États-Unis depuis la crise des subprimes. C’est-à-dire depuis que la FED a mis sa planche à billets en branle avec le fameux « Quantitative Easing ».

En effet, qui veut d’une monnaie en train d’être massivement dévaluée ? Personne. Mais personne n’a trop le choix non plus… Les États-Unis forcent le monde entier à commercer en dollar. Ils s’en assurent en imposant le pétrodollar de la pointe de l’épée.

Pour le dire autrement, tout pays producteur de pétrole (surtout le Moyen-Orient…) refusant de vendre son précieux liquide exclusivement en dollar peut s’attendre à recevoir la visite des GI. Et comme le pétrole est de loin la matière première la plus échangée du monde, les nations sont obligées de garder du dollar en réserve. CQFD.

Ce n’est pas pour rien que les États-Unis entretiennent près de 800 bases militaires de par le monde

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

La fin du dollar

L’article de Reuters rappelle que la constitution américaine interdit au gouvernement de faire défaut sur sa dette. L’auteur souligne néanmoins que « l’International Emergency Economic Powers Act » autorise le « commander in Chief » (Trump) à faire ce qu’il veut des propriétés appartenant à un pays représentant une « menace extraordinaire ».

Cet « act » a déjà été utilisé en 1979 pour geler les avoirs iraniens. Ou plus récemment, par Barak Obama, pour geler ceux du Venezuela. Encore un pays qui regorge de pétrole et refuse de le vendre en dollar (tout comme l’Iran)… Comme si le Venezuela pouvait menacer les États-Unis…

Pub

Ne pas rembourser la Chine reviendrait à se tirer une balle dans le pied. Cela minerait la confiance des autres pays dans le dollar. Cette éventualité est toutefois loin d’être impossible quand on sait que la Chine et son allié russe ont ouvertement annoncé vouloir supprimer le dollar du commerce international. Moscou s’est même débarrassé de 84 % de ses dollars en 2018.

Au lieu d’accumuler des billets verts, le tango sino-russe accumule désormais de l’or.

Les vraies reserves d'or de la Chine
Estimation des reserves d’or chinoises (les Etats-Unis ont 8133 tonnes d’or)

La raison étant que ces pays espèrent bien rétablir le Gold Standard. Un tel système signifiant qu’au lieu d’utiliser le dollar, les pays régleront leurs balances commerciales en or. Comme au bon vieux temps, lorsque les États-Unis ne bénéficiaient pas du “privilège exorbitant“.

Bitcoin : Big in China

C’est un secret de polichinelle. La plupart des mineurs de Bitcoin se trouvent en Chine. Et puisque le parti communiste chinois s’intéresse de près à la blockchain, il n’est pas farfelu de penser que Pékin accumule des bitcoins. Après tout, le Bitcoin est de l’or 2.0. De l’or pouvant se téléporter instantanément.

Carte des mineurs de Bitcoin par pays

Tableau basé sur les adresses IP des mineurs des pools BTC.com, Poolin et ViaBTC.
Ces pools représentent environ 37% du hashrate total de Bitcoin.
Période examinée : Avril 2020.

Ce tableau fourni par l’université de Cambridge vaut ce qu’il vaut. Il est permis de douter que la dictature capitalo-communiste chinoise puisse envisager le Bitcoin comme monnaie de réserve internationale.

Néanmoins… les citoyens chinois ont eux clairement intérêt à se procurer des Bitcoins. La raison étant que les autorités chinoises sont en train de faire disparaître le cash et d’instaurer un « crédit social ».

Le parti chinois utilise les historiques de paiement pour affiner le crédit social de chacun. D’ailleurs, le pseudo “cryptoyuan” fait partie de ce projet totalitaire.

En d’autres termes, celui qui achète un billet pour aller voir un groupe de rock transgressif verra son crédit social s’amenuir en même temps que ses libertés. Interdiction de voyager, taux d’emprunt plus élevés, postes dans l’administration barrés, écoles inaccessibles pour ses enfants, etc.

Pub

Pour résumer, le Bitcoin ne peut que profiter d’un défaut américain sur sa dette détenue par la banque centrale chinoise. Que ce soit le fait du gouvernement chinois et/ou de ses citoyens, l’empire du milieu est assurément le plus grand acheteur de Bitcoins….et la plus grande des menaces pour le dollar.

“Tous des Scams” Le Maximaliste Bitcoin Adam Back dézingue l’industrie Crypto

Certaines personnes ont toujours le mot pour rire, d’autres ont le tweet qui fâche : les règlements de compte se font par tweets acides et cinglants dans la cryptosphère. Adam Back se retient apparemment depuis un bon moment, vu tout ce…
VidéoHebdoKeplerk

Vidéo : L’actu crypto et blockchain by Keplerk #4

Retrouvez un condensé de l'actualité crypto et blockchain de la semaine par Keplerk. Au programme : Bitcoin, DéFi et les suites de l'affaire du hack Twitter

Retour du Gold/Bitcoin Standard – L’accord secret des Banques Centrales

Le « great reset » est dans toutes les bouches. Cette "remise à zéro" signifie que nous sommes à l'aube d'une refondation du système monétaire international. Un système faisant la part belle à l'or, la seule monnaie véritable, dixit Karl…
Bitcoin met sous pression les exchanges

Bitcoin le 8 août 2020 – Les 2 Nouveaux Records de BTC

Les taureaux n’ont pas faibli malgré la chute d’hier, 7 août 2020. Bitcoin (BTC) est reparti à la hausse aujourd’hui, 8 août 2020. Dans ce contexte bullish pour Bitcoin et alors que le dollar est en train de révéler ses…

Observez les Baleines de Bitcoin (BTC) et de 20 Blockchains avec Clank !

Quand un service ne te plais pas, améliore-le. Et si rien n'existe, crée le. Au-delà des définitions plus ou moins alambiquées, ce pourrait être là la parfaite description de ce qu'est un entrepreneur. Et le principe se décline depuis un…