Un groupe d’experts indien propose amendes et peine de prison pour l’utilisation de cryptos

utilisation-cryptos-Inde

Un groupe d’experts relevant du ministère des Finances en Inde a suggéré que les régulateurs aient un « esprit ouvert » au sujet d’une crypto gouvernementale, mais ils ont également proposé des amendes et jusqu’à dix ans de prison pour une utilisation générale des cryptos dans le pays.

Le groupe d’experts a été créé par le ministère de l’Électronique et des Technologies de l’information, le Securities and Exchange Board of India et la Reserve Bank of India. Ils ont déclaré que la multiplication des crypto-monnaies émises à l’étranger et les nombreux investisseurs indiens suscitaient de graves préoccupations.

« Toutes ces cryptos ont été créées par des non-souverains. Par conséquent, le Comité est d’avis que les crypto-monnaies privées ne devraient pas être autorisées. Elles sont incompatibles avec les fonctions essentielles de la monnaie/devise, de sorte qu’elles ne peuvent pas remplacer les monnaies fiduciaires. Le Comité recommande que toutes les cryptos privées à l’exception de celles émises par l’État soient interdites en Inde. Le Comité approuve la position de la RBI visant à éliminer l’interface entre les institutions réglementées par la RBI et les cryptos. »

D’un autre côté, ils estiment qu’une crypto créée par la RBI pourrait être une aubaine pour le pays et que les organismes de réglementation devraient envisager d’en créer une souveraine.

« Le Comité recommande que la RBI examine l’utilité d’utiliser des systèmes basés sur le DLT (distributed ledger technology) pour permettre une infrastructure de paiement plus rapide et plus sûre, en particulier pour les paiements transfrontaliers » ont-ils écrit. « Le Comité recommande que MEITY envisage la possibilité d’utiliser des systèmes fondés sur la blockchain pour mettre sur pied un système de KYC à faible coût qui réduirait le besoin de dédoublement des exigences en matière de KYC pour les particuliers.

Le comité a également estimé que l’utilisation de DLT dans les actes fonciers pourrait être « bénéfique pour éliminer les erreurs et les fraudes sur les marchés fonciers si la technologie est mise en œuvre pour la tenue de ces registres ».

Ce que cela signifie dans la pratique n’est pas clair, bien que ces recommandations s’inscrivent dans une vision conservatrice de l’utilisation de la DLT et des cryptos. Les actes fonciers, par exemple, sont un cas d’utilisation distribuée populaire : Medici Ventures et Patrick Byrne ont exploré la création de ces registres comme une solution aux troubles civils.

Cela dit, 10 ans de prison semblent être une punition improbable – et injuste – de l’évaluation des comités. Peut-être les autorités indiennes découvriront-elles bientôt que les cryptos, comme l’Internet, ont tendance à contourner les dommages.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

La Blockchain Ontology permettra d’authentifier 250 millions de contenus

Les petits garçons adorent jouer aux pirates – pas tous mais, ils sont nombreux – rêvant de découvrir un trésor dans une malle, enterré quelque part sur une île déserte. Certains « grands » garçons adorent acheter des versions piratées de logiciels ou d’œuvres du 7ième art,…

Les secteurs crypto et blockchain se féminisent comme jamais

La Femme : celle qui avait le pouvoir de perturber le cérébral Sherlock Holmes, celle qu’il ne pouvait lire – peut-on interpréter cela comme un hommage au sexe féminin, par Sir Arthur Conan Doyle ? Sherlock avait Irene Adler, la cryptosphère elle, a récemment perdu une de…

La légende du Football Diego Maradona dribble sur la Blockchain Ethereum avec SORARE

Sorare, les cartes à jouer et à collectionner, émises sur la blockchain Ethereum sous forme de token non Fongibles (NFT) accueille aujourd'hui un invité prestigieux que tout amateur de ballon rond verra au minimum avec respect, et bien souvent avec vénération : Diego Maradona !…

L’écosystème Blockchain dépassera 20 milliards en 2025

Peut-on imaginer le monde de demain sans blockchain ? Cette question n’aurait tout simplement eu aucun sens, il y a 10 ans. Les projets, les solutions blockchain se multiplient ; la valeur de l’écosystème qu’ils forment, devrait dépasser les 20 milliards de dollars en 2025. Jackpot pour…

La nouvelle mode pour miner du Monero (XMR)? Le piratage de supercalculateur

Le Monero (XMR) sera-t-il le prochain Bitcoin (BTC) ? Un indicateur important : Il est devenu l’une des cryptos chouchou des hackers, qui n’hésitent pas à utiliser Taylor Swift, à pirater 35 000 ordinateurs au Pérou, ou même à installer leurs sales bestioles sur le site même du…
Pub