Un tribunal néerlandais ordonne le retrait des fausses publicités de Bitcoins sur Facebook

Rapporté par Reuters, un tribunal néerlandais a statué que Facebook devait dorénavant activement supprimer les publicités d’investissement frauduleuses liées au Bitcoin (BTC). Cette décision constitue l’épilogue d’uu procès intenté contre l’entreprise par John de Mol, le milliardaire créateur de l’émission Big Brother.


De Mol a entamé une procédure judiciaire contre le réseau social en juin 2019, affirmant que Facebook n’avait pas répondu à ses multiples demandes de retrait de publicités d’une escroquerie qui avait abusé de son image et de celle d’autres célébrités, faisant perdre une somme estimée à 1,7 million d’euros (1,8 million $) aux investisseurs.

Risque d’une amende de 1,2 millions d’euros

Suite à la plainte de M. de Mol, un tribunal néerlandais a considéré que le géant des réseaux sociaux devait retirer les publicités frauduleuses et fournir toutes les informations disponibles sur les individus qui étaient à l’origine de celles-ci. Autrement, Facebook pourrait se voir imposer une amende pouvant atteindre 1,1 million d’euros (1,2 million de dollars).

« Les arguments de Facebook selon lesquels le réseau social ne constitue en réalité qu’un entonnoir neutre transmettent les informations, l’exemptant de toutes responsabilités, ne sont pas acceptables. L’entreprise joue un rôle trop actif en ce qui concerne les publicités, qui constituent son principal modèle commercial, pour soutenir cela. » a déclaré le tribunal.

Devant les juges, Facebook a affirmé qu’il avait déjà retiré les annonces incriminées et que l’entreprise considérait « toutes les actions en justice, y compris un appel. »

La société a ajouté: « Il est important de noter que cette décision ne change pas notre engagement à lutter contre ce type de publicité. Nous ne saurions trop insister sur le fait que ce type de publicités n’ont absolument aucune place sur Facebook, et nous les supprimons dès que nous les trouvons.»

On rappellera que réseau social avait initialement interdit les publicités liées aux cryptos début 2018. Cependant, l’entreprise a changé de position quelques mois plus tard en mettant à jour ses politiques afin de permettre à nouveau ce genre de publicités sur sa plateforme, un an avant de publier le whitepaper annonçant le lancement de Libra.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Ironie de l’histoire, TheCoinTribune évoquait il y a à peine quelques semaines, comment Facebook laissait passer des annonces sponsorisées pour des sites d’arnaques…proposant à la vente sa propre cryptomonnaies Libra !

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies
Bitcoin (BTC) le 23 septembre 2020

Bitcoin (BTC) le 23 septembre 2020 – Cette Ligne Interdit Bitcoin de Chuter sous les 7000$ !

Petit chandelier vert quotidien suivi d’un autre de même taille mais, de couleur rouge : Bitcoin (BTC) reste comme figé suite à sa chute du 21 septembre 2020. Le BTC pourrait encore plonger en-dessous des 10 000 USD mais, son prix minimum…
Bitcoin (BTC) et le Dollar (USD)

BTC/USD faiblit dans le sillage de la Bourse, de l’Euro et de l’Or

BTC/USD semble suivre le sillage de la bourse américaine. La paire se retourne de nouveau en direction des 10 000 $ avec un petit temps de retard sur le NASDAQ et le S&P500 qui s'alourdissent. Pourtant, le scandale FinCEN impliquant…
Bitcoin (BTC) et l'or

Bitcoin (BTC) et Or, la vraie position des plus grands conservateurs de la Finance

L’émergence des cryptomonnaies, surtout celle du Bitcoin (BTC), a révolutionné le comportement des investisseurs sur le marché. Cela s’est d’ailleurs accentué avec la crise économique et la mauvaise santé du fiat qui perd progressivement du terrain. Naturellement, les investisseurs recherchent…
Bitcoin (BTC) le 22 septembre 2020

Bitcoin (BTC) le 22 septembre 2020 – Attention, COVID ou Crise, Bitcoin ne peut se permettre ni l’un ni l’autre !

Une petite pause après une journée sanglante pour Bitcoin (BTC) : on se pose et on réfléchit sur les causes de cette chute et sur le comportement probable des marchés dans les prochains jours. La COVID-19 continue de faire des victimes…
Cramer de CNBC est désormais pro Bitcoin (BTC)

Jim Cramer (CNBC) vient de changer d’avis sur Bitcoin (BTC)

Il n’est ni le premier et, ne sera point le dernier à reconnaître ses torts sur Bitcoin (BTC) : Peter Schiff a bien concocté tout un numéro sut Twitter pour pouvoir acheter des BTC sans perdre la face, MicroStrategy est passé…