Une banque d’affaires japonaise signe un accord pour tokenizer des propriétés Estoniennes

MBK-Angoo fintech- Bit of property

La banque d’affaires MBK (basée à Tokyo et cotée en Bourse) a signé un accord pour la tokenisation de l’immobilier en Estonie.

La société financière japonaise a annoncé lundi qu’elle travaillera avec BitOfProperty (BOP), une entreprise de Tallinn constituée à Singapour qui vend déjà des biens immobiliers en copropriété dans cet État membre de l’UE. BOP a déclaré qu’ils possèdent actuellement cinq propriétés dans la capitale du pays avec un rendement compris entre 5,3% et 6,59%.

Selon l’annonce, BOP sera responsable de l’acquisition des propriétés. L’entreprise travaillera avec MBK pour convertir les actifs en tokens basés sur la blockchain. Ces tokens seront ensuite négociés par l’intermédiaire d’Angoo Fintech, une société estonienne qui a été acquise par MBK en mai 2019.

A l’origine Angoo Fintech devait ouvrir sa plate-forme fin août mais ils ont été contraints d’attendre en raison de problèmes de conformité réglementaire.

MBK a été actif depuis un bout de temps dans le domaine des cryptos et de la blockchain. En 2017, MBK Asia a été créé avec BtcBox, une plateforme de trading japonaise créée en 2014 et enregistrée auprès du Kanto Finance Bureau.

Le mois dernier, MBK a déclaré avoir signé un accord avec BS Securities, une société cotée à la Bourse de Hong Kong. Ils vont coopérer dans le domaine des émissions de security tokens ainsi que pour soutenir le développement des activités au Japon et en Chine.

Fondée en 1947, MBK était à l’origine active dans le secteur textile. En terme d’investissement, l’entreprise se concentre principalement sur le Japon et la Chine et détient des participations dans un hôtel, un bowling et un café Internet au Japon.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Le gendarme financier allemand agit contre karatbar

Le gendarme financier allemand siffle la fin de partie pour KaratGoldCoin

L'étau se resserre autour de Karatbars. Quelques jours après son homologue Sud-Africain, c'est en effet le régulateur financier allemand qui vient d'ordonner à la société de cesser toutes activités en lien avec le token KaratGold, un jeton adossé à de l'or physique (et à ce…
UPS lance une solution de traçabilité blockchain

UPS déploie des solutions blockchain pour les livraisons USA-Japon

Fin 2018, Juan Perez, Ingénieur en Chef et Directeur des Systèmes d’Information au sein d’UPS, déclare qu’il est encore trop tôt pour que la blockchain puisse apporter des avantages significatifs en 2019. C'est pourtant, le 11 novembre 2019 que HerdX et UPS annoncent un partenariat…
L'armée chinoise, payée en cryptomonnaies ?

L’Armée Populaire de Libération va t-elle payer ses soldats en NEO ?

Le journal officiel de l’Armée Populaire de Libération du peuple chinois, le PLA Daily a suggéré, il y a quelques jours que les soldats chinois soient récompensés en cryptomonnaie. L’article de presse qui a mis en exergue ce système de récompense est rendu public alors…
NEO gagne 100% en 2 semaines

Le NEO prend 100% en 10 jours, l’effet «Xi Jinping » ?

Depuis le 25 octobre, le NEO a connu un rebond spectaculaire. Considérée comme l’Ethereum chinois, la cryptomonnaie a connu une hausse de 100% de sa valeur pendant les dernières semaines. Ce rebond intervient alors que le gouvernement chinois a fait de l’adoption de la technologie…

La crypto des BRICS serait utilisée par 3 milliards d’individus

le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud - les cinq nations constituant les BRICS - viennent d'annoncer leur volonté de créer une cryptomonnaie commune pour leurs transactions réciproques. Poussé notamment par la Russie, un futur système de crypto-paiements aura vocation à…