Une blockchain pour collecter les données des voitures d’occasion se lance à Singapour !

Old car blockchain

La plateforme d’achat et de vente de voitures d’occasion basée à Singapour sgCarMart a développé en partenariat avec la société Ocean Protocol, une blockchain permettant de tracer les données des véhicules d’occasion. Annoncé début juillet, ce projet se nomme actuellement “Know Your Vehicle”. 

Ce projet de blockchain a pour objectif d’offrir un espace où les données relatives aux voitures d’occasion seront partagées de manière sécurisée et transparente afin de faciliter le travail de recherche des acheteurs notamment. Le marché des voitures d’occasion à Singapour représente environ 9000 transactions par mois selon les chiffres de l’année 2018. 

D’un point de vue purement économique, ce cas d’usage est très intéressant dans le sens où il montre que la technologie blockchain.

Grâce à ses caractéristiques de sécurité, immutabilité et surtout de transparence, permet de réduire l’asymétrie d’information présente sur les marchés économiques. En effet, une célèbre analyse de l’économiste américain Akerlof démontre la faille de l’asymétrie d’information sur les marchés en prenant l’exemple des voitures d’occasion dans un article universitaire intitulé “The market for lemons” lemons, citron en français faisait alors référence aux vieux taxis jaunes toujours en circulation à Cuba. Il expliquait que sur un marché où il y a des véhicules en très mauvais état, il ne restera au final que des véhicules en mauvais état, car, le prix de vente du marché ne sera plus assez incitatif pour les propriétaires de véhicules de bonne qualité souhaitant vendre leur voiture. Aujourd’hui, Akerlof pourrait donc revoir son article en proposant la mise en place de la technologie blockchain comme une solution pour réduire les asymétries d’information sur le marché. 

Ainsi, la plateforme Know-Your-Vehicle permettra de retracer l’historique des véhicules placés sur le marché.

Si ce premier cas d’usage est un très bon exemple de l’utilisation de la technologie blockchain, le fondateur d’Ocean Protocol souhaite multiplier les cas d’usages en proposant ses services au gouvernement dans le but d’améliorer les offres de produits et services présents sur le marché. Il déclarait notamment : 

“Ocean Protocole permet aux entreprises de disposer d’une plateforme sur laquelle il est possible de partager, monétiser et tracer des données de manière privée. Les entreprises peuvent ainsi contrôler les accès aux données tout en développant des incitations pour collecter et partager les données provenant des différentes parties prenantes.”

Le projet Know Your Vehicle est un exemple supplémentaire qui montre que le secteur de la mobilité présente de nombreuses opportunités de développement pour la technologie blockchain.

En effet, les dernières actualités faisaient notamment référence à un partenariat entre la ville américaine d’Austin au Texas et la blockchain IOTA pour développer des interopérabilités dans le système de mobilité de la ville. Honda et General motors mènent des expérimentations pour développer une blockchain permettant de réguler la distribution d’électricité des smart grids et Mercedes utilise déjà la technologie pour optimiser sa supply chain. Affaire à suivre ! 

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

bank-of-america-cryptos-wallet

Bank of America cherche à breveter un portefeuille de cryptos

Bank of America cherche à breveter un système de sécurité « partitionné » pour les portefeuilles de monnaie numérique ce qui donnerait à différents utilisateurs différents niveaux d'accès aux fonds stockés.
Israël-regulations-finctech

L’organisme de réglementation israélien accélère le traitement de 2 000 demandes de licence Fintech !

L'organisme israélien de réglementation Fintech est en train de réorganiser son régime d'octroi de licences pour encourager la concurrence dans ce domaine.
levéedefond-CRM-blockchain

Le concurrent de Salesforce « Cere » lève 3,5 millions de dollars auprès de Binance Labs et d’autres partenaires

Le Cere Network, un logiciel de gestions des relations avec la clientèle (CRM) basé sur la blockchain vient de clôturer un tour de table « seed round » de 3,5 millions de dollars.
darkweb-trafic-cryptos

Un trafiquant de drogue du dark web perd des millions de dollars de gains cryptos illicites

Un homme a été condamné à San Diego, en Californie, pour de la vente de drogue contre des cryptos sur le dark web.