Une blockchain pour collecter les données des voitures d’occasion se lance à Singapour !

Old car blockchain

La plateforme d’achat et de vente de voitures d’occasion basée à Singapour sgCarMart a développé en partenariat avec la société Ocean Protocol, une blockchain permettant de tracer les données des véhicules d’occasion. Annoncé début juillet, ce projet se nomme actuellement “Know Your Vehicle”. 

Pub

Ce projet de blockchain a pour objectif d’offrir un espace où les données relatives aux voitures d’occasion seront partagées de manière sécurisée et transparente afin de faciliter le travail de recherche des acheteurs notamment. Le marché des voitures d’occasion à Singapour représente environ 9000 transactions par mois selon les chiffres de l’année 2018. 

D’un point de vue purement économique, ce cas d’usage est très intéressant dans le sens où il montre que la technologie blockchain.

Grâce à ses caractéristiques de sécurité, immutabilité et surtout de transparence, permet de réduire l’asymétrie d’information présente sur les marchés économiques. En effet, une célèbre analyse de l’économiste américain Akerlof démontre la faille de l’asymétrie d’information sur les marchés en prenant l’exemple des voitures d’occasion dans un article universitaire intitulé “The market for lemons” lemons, citron en français faisait alors référence aux vieux taxis jaunes toujours en circulation à Cuba. Il expliquait que sur un marché où il y a des véhicules en très mauvais état, il ne restera au final que des véhicules en mauvais état, car, le prix de vente du marché ne sera plus assez incitatif pour les propriétaires de véhicules de bonne qualité souhaitant vendre leur voiture. Aujourd’hui, Akerlof pourrait donc revoir son article en proposant la mise en place de la technologie blockchain comme une solution pour réduire les asymétries d’information sur le marché. 

Ainsi, la plateforme Know-Your-Vehicle permettra de retracer l’historique des véhicules placés sur le marché.

Si ce premier cas d’usage est un très bon exemple de l’utilisation de la technologie blockchain, le fondateur d’Ocean Protocol souhaite multiplier les cas d’usages en proposant ses services au gouvernement dans le but d’améliorer les offres de produits et services présents sur le marché. Il déclarait notamment : 

“Ocean Protocole permet aux entreprises de disposer d’une plateforme sur laquelle il est possible de partager, monétiser et tracer des données de manière privée. Les entreprises peuvent ainsi contrôler les accès aux données tout en développant des incitations pour collecter et partager les données provenant des différentes parties prenantes.”

Le projet Know Your Vehicle est un exemple supplémentaire qui montre que le secteur de la mobilité présente de nombreuses opportunités de développement pour la technologie blockchain.

En effet, les dernières actualités faisaient notamment référence à un partenariat entre la ville américaine d’Austin au Texas et la blockchain IOTA pour développer des interopérabilités dans le système de mobilité de la ville. Honda et General motors mènent des expérimentations pour développer une blockchain permettant de réguler la distribution d’électricité des smart grids et Mercedes utilise déjà la technologie pour optimiser sa supply chain. Affaire à suivre ! 

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Hawaï : Les banques autorisées à conserver de la cryptomonnaie

Ce 17 janvier, un projet de loi autorisant les banques à détenir des actifs numériques a été présenté au Sénat de l'État d'Hawaï par cinq sénateurs des États, dont un membre républicain du Sénat, Kurt Fevella. Le projet a été adopté en première lecture le…

Dubaï : une Crypto-Valley “0 impôt” pour les sociétés blockchain

Ils sont Free il ont tout compris ! Rien de tel pour booster les ambitions, et vous n’aurez même pas besoin de Xavier Niel pour attirer les investisseurs. On s'en souvient, le crypto-exchange Bithumb avait investi 8 millions de dollars pour s’installer dans une regulation…

Demandez vos XTZ ! Tezos distribue gratuitement des tokens via un faucet

Plus d'un mois après la période de Noël, la distribution des cadeaux se prolonge avec Tezos. Tous, sans distinction, sont concernés. Développeurs, observateurs, passionnés et proches de la cryptosphère ou tout simplement personnes lambda, chacun a l'opportunité de recevoir des XTZ sans contrepartie, à travers…

6 géants en test sur une cryptomonnaie de Banque Centrale, le début des choses sérieuses ?

Dans un article du 12 décembre 2019, Le FMI avait exprimé son soutien au développement des Cryptomonnaies Des Banques Centrales (CDBC). Dans un communiqué de presse du 21 janvier 2020, la Bank of England (BOE) a annoncé que 5 banques centrales et la Banque des…

Telegram (TON) vs SEC : La Chambre de Commerce Numérique plonge dans la mêlée

Finalement, rien n’est encore joué ! On pensait que les carottes étaient cuites pour les frères Dourov après que la SEC ait déposé des factures prouvant que Telegram a vendu des GRAM post-ICO, à la Cour de district des États-Unis pour le district sud de New…