Une bourse d’échange construite avec la technologie Ethereum (ETH) va lister sa première entreprise.

Bourse

SprinkleXchange est une société qui a établi une plateforme boursière en se basant sur le blockchain Ethereum (ETH).

La plateforme va entrer en fonctionnement avec l’entrée en bourse d’une première société. 

Alexander Wallin, le CEO de SprinkleGroup, société mère de la bourse SprinkleXchange a expliqué être conscient de bénéficier d’une position de premier arrivant sur le marché des bourses basées sur Ethereum. Il avoue en revanche être conscient que le marché va devenir très rapidement fortement concurrentiel. 

Pub

La bourse sera basée à Bahreïn et fonctionnera dans un cadre légal correspondant aux législations établies et contrôlées par la banque centrale du pays. En utilisant la technologie blockchain décentralisée d’Ethereum ainsi que des contrats intelligents, SprinkleXchnage va réaliser d’importantes économies en termes de coûts et gagner en rapidité sur la réalisation des transactions. Les prix seront fixés selon la méthode hollandaise et la bourse d’échange se financera en imputant une taxe d’1% sur l’ensemble des transactions réalisées. 

Wallin assure que l’accès au marché sera global et que les liquidités seront importantes. Des éléments essentiels pour attirer les acteurs de la bourse. 

SprinkleXchange souhaite attirer des entreprises ayant une capitalisation comprise entre 20 et 200 millions de dollars. Les dirigeants du groupe souhaitent lister 35 entreprises la première année et ont des objectifs ambitieux de 1000 entreprises listées sur la plateforme d’ici quelques années. La bourse inclura des actions d’entreprises privées, des cryptomonnaies mais aussi des produits dérivés. 

Si SprinkleXchange est la première bourse de ce type à intégrer la technologie blockchain afin de réaliser les transactions de manière plus efficace et réduire les coûts de fonctionnement. De nombreuses plateformes boursières existantes sont en train d’intégrer la technologie blockchain dans leurs processus existants. C’est notamment le cas d’une des principales bourse Suisse SIX qui va déployer une plateforme blockchain à partir de Septembre. 

Les projets de ce type sont nombreux, des bourses situées en Jamaïque, en Thaïlande et en Espagne ont fait des annonces similaires. Il sera donc intéressant d’observer la mise en place de cette première bourse Ethereum à Bahrain. 

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

L’exchange qui prend à sa charge tous les frais de transferts Ethereum

La congestion de la chaîne Ethereum (ETH) a eu des incidences sur la plateforme crypto FTX. En compensation, l'exchange a décidé de prendre en charge les frais de transaction, une mesure destinée surtout à consolider la confiance des utilisateurs envers la plateforme. Une compensation pour…

Business as usual, Binance double les frais de transaction Ethereum (ETH)

Apparemment, ce ne sont pas que les traders et les investisseurs qui se débattent contre l’impact meurtrier du récent crash des cryptomonnaies. Il faut croire que l’hémorragie financière est en train de réussir à pousser les gros bonnets de l’industrie dans leurs retranchements. C’est du…

Twitter a une influence incroyable sur le cours d’Ethereum

En 2017, alors que l’Ether connaissait une grande croissance de son cours, le nombre quotidien de tweets mentionnant Ethereum augmentait de concert, passant à une moyenne de 12 622 tweets par jour. De même, lorsque l’Ether dévissait de - 78,6% en 2018, l'activié sur Twitter…

Les baleines se gavent d’Ethereum dans la perspective de la Version 2.0

Considérant les prix récents de l'Ethereum (ETH), le pourcentage de l'approvisionnement en ETH contrôlé par les 100 principaux portefeuilles se situe à près de 25%. L'observation a été faite par la société d'analyse de données blockchain, Santiment, qui a tweeté un certain nombre de commentaires…

“The Sandbox” et son token LAND, nouveau crypto-continent à conquérir ?

Une grande partie de l'économie vidéo-ludique restera toujours dépendante des parents prêts à lâcher 2 ou 300 $ pour une console de divertissement Nintendo, cependant que des millions de gamers continueront à être attirés par des modèles freemium. La passion pour le gaming est tout…