Une explosion énorme en Corée du Nord…celle de la cryptomonnaie Monero !

Au moins les détracteurs du Bitcoin (BTC) ne pourront accuser la doyenne des cryptos d’être également l’outil financier préféré des pays dans le collimateur des pays occidentaux ou des Nations Unies, pour contourner les sanctions internationales. Même si il s’est servi du BTC pour contourner ces fameuses sanctions, Nicolas Maduro a préféré créer le Petro (PTR) national – ça fait probablement plus local aux yeux de ses compadres – et, Kim Jong-un préfère apparemment le Monero (XMR) – ça a peut-être un rapport avec Taylor Swift. Retour en Corée du Nord pour un crypto-tourisme, non pour discuter d’une énième épopée de Virgil Griffith mais, pour « visiter » les mines de XMR et les activités du minage dans le pays le plus fermé au monde.


Le Monero, crypto-star du net de Corée du Nord

Un rapport publié par l’Insikt Group cite une « augmentation de 300% du volume d’activité à destination et en provenance des réseaux nord-coréens depuis 2017 ». Une grande partie de ces activités serait dédiée au minage du Monero qui aurait été multiplié par 10 en Corée du Nord, au cours de l’année 2019.

Kim Jong-Un et ses proches semblent préférer le XMR au BTC, le Monero étant anonyme et axé sur la vie privée – c’est vrai que son pays est connu pour respecter la vie privée de ses citoyens – ce qui en fait l’outil idéal pour contourner les sanctions internationales.

Mais ce n’est pas tout !  Le Monero (XMR)a également été conçu de manière à rendre possible son minage, même par des machines non spécialisées et « et ses ports de minage tendent à s’adapter en fonction de leur capacité ».

De nombreux mineurs utiliseraient le port 3333 pour les machines bas de gamme et, le port 7777 pour des machines haut de gamme disposant de capacités nettement supérieures.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Kim adore Dennis Rodman et les cryptos

La Corée du Nord organise sa deuxième Conférence sur la blockchain et les cryptos du 18 au 22 février 2020, sous l’œil vigilant de l’ONU et de l’Oncle Sam.

Les activités du groupe de hackers Lazarus, qui a causé du tort à pas mal de wallets et de cryptophiles, seraient également financées par le régime de Pyongyang pour renflouer les caisses du pays.

Pub

Pas facile d’obtenir son visa pour la Corée du Nord mais, vous n’en aurez pas besoin si vous vous appelez Monero ou si vous trouvez un moyen de vous tokeniser: Le minage du Monero y a été décuplé en 2019.  Kim Jong-Un ira-t-il jusqu’à financer ou même ouvrir une free tax & regulation zone pour les startups blockchain et cryptos du monde entier ?

Une convergence Binance-Hyundai sur fond d’Internet des Objets et de Trilemme des Blockchains

Les partenariats d’envergure ne cessent de voir le jour chez les sociétés proposant des services basés sur la blockchain, en témoigne le dernier accord conclut par Hdac. La société soutenue par le géant de l’automobile Hyundai vient en effet de finaliser son partenariat avec Certik.…

Le GhostCoin de McAfee va hanter Hong Kong

Après un lancement controversé, le Ghost Coin de l'inénarrable John Macafee vient de franchir un grand pas dans le processus de son adoption. En effet, il sera désormais possible de l’utiliser comme solution de payement dans certains distributeurs automatiques de Hong Kong. L’altcoin a notamment…

L’Union Européenne sort la carte de la Régulation pour les Stablecoins.

Le Vice-président de la commission européenne invite les Etats membres à une réglementation plus stricte pour encadrer l’industrie des cryptomonnaies. Vladis Dombrovskis recommande de conserver un regard pointilleux sur les stablecoins mondiaux. L’Union Européenne préconise une réglementation appropriée dans le secteur de la Finance Numérique…

Assistons-nous (enfin) à l’essor de la “Alt Season” ?

Avec la domination sans partage du bitcoin sur le marché des cryptomonnaies depuis quelques années, les altcoins font de leur mieux pour exister. Il semblerait désormais que l’Altcoin Season tant attendue au sein de l'écosystème soit enfin de retour selon certains analystes. Si la percée…
Stellar Lumens met à jour son protocole

La communauté Stellar Lumens (XLM) appelée à se prononcer sur le futur

Le 18 juin dernier, les validateurs du réseau Stellar (XLM) étaient appelés à se prononcer sur la dernière version de son protocole de base. Ce vote devrait notamment permettre d'exercer une plus grande surveillance réglementaire au sein de l’écosystème. Baptisé "Protocole 13", ce nouvel ensemble…