Une plateforme de freelances utilise la Blockchain EOS pour ses 700 000 utilisateurs.

Blockchain EOS

La plateforme de travailleurs freelances Moonlighting va intégrer son activité sur la blockchain EOS, permettant ainsi la réalisation de différentes transactions sur EOS. Un nouvel utilisateur de poids pour concurrencer sérieusement les applications de la blockchain Ethereum, en perte de vitesse depuis l’arrivée de la concurrence.

Ce mouvement de Moonlighting vers EOS intervient dans le cadre d’une levée de fond de 5 millions de dollars principalement financée par FinLab AG et Block.one. Les objectifs principaux seront de faire croître le nombre d’utilisateurs sur la plateforme Moonlighting ainsi que de proposer des transactions basées sur la blockchain EOS.

Les arguments du PDG de Moonlighting quant au choix de la blockchain EOS comme support des transactions réalisées sur sa plateforme sont : la capacité de mettre en oeuvre une solution transactionnelle à grande échelle, la possibilité de garder des coûts de transaction bas ainsi que la facilité de programmation du logiciel EOS intitulé EOSINO. Ce logiciel avait notamment été financé par l’ICO(Initial coin offering) réalisé par la société Block one, société mère de la cryptomonnaie EOS et qui avait permis de  lever près de 4 milliards de dollars !

Comme l’indique le PDG de EOS, la plateforme Moonlighting est un exemple parfait de plateforme qui a tout à gagner  en se basant sur la technologie blockchain. En effet, cette dernière permet surtout d’optimiser les transactions lorsqu’il y a un marché avec de nombreuses parties prenantes et qui induit donc de nombreuses transactions.

Toutefois, le PDG de Moonlighting souligne que ce n’est pas l’ensemble de l’activité qui est transférée sur la blockchain. Il s’agit pour l’instant uniquement des profils des freelances qui vont être transférés afin de pouvoir vérifier leur authenticité et garder une traçabilité. La base de donnée sera toujours gérée en interne par la société. Le fait d’utiliser la blockchain offrira de nouvelles fonctionnalités aux freelances comme la possibilité de déplacer rapidement leur profil sur d’autres plateformes ou encore d’authentifier des certifications et des formations dans le but de mettre en avant leur profil.

Si le passage de cette plateforme sur la blockchain est un exemple supplémentaire de l’adoption globale de la technologie et des cryptomonnaies, il sera maintenant intéressant d’observer les avantages de ce transfert ainsi que les effets sur le cours de la cryptomonnaie EOS, qui est aujourd’hui une des plus grosses capitalisations du marché et qui présente un potentiel de croissance encore important.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies

bank-of-america-cryptos-wallet

Bank of America cherche à breveter un portefeuille de cryptos

Bank of America cherche à breveter un système de sécurité « partitionné » pour les portefeuilles de monnaie numérique ce qui donnerait à différents utilisateurs différents niveaux d'accès aux fonds stockés.
Israël-regulations-finctech

L’organisme de réglementation israélien accélère le traitement de 2 000 demandes de licence Fintech !

L'organisme israélien de réglementation Fintech est en train de réorganiser son régime d'octroi de licences pour encourager la concurrence dans ce domaine.
levéedefond-CRM-blockchain

Le concurrent de Salesforce « Cere » lève 3,5 millions de dollars auprès de Binance Labs et d’autres partenaires

Le Cere Network, un logiciel de gestions des relations avec la clientèle (CRM) basé sur la blockchain vient de clôturer un tour de table « seed round » de 3,5 millions de dollars.
darkweb-trafic-cryptos

Un trafiquant de drogue du dark web perd des millions de dollars de gains cryptos illicites

Un homme a été condamné à San Diego, en Californie, pour de la vente de drogue contre des cryptos sur le dark web.