Upbit rejoint la longue liste des piratages d’exchange crypto et Bitcoin en 2019

Le récent piratage de UpBit sonne comme un rappel brutal du danger qu’il y a à stocker des cryptos sur un exchange. Triste récapitulatif de sept piratages majeurs survenus cette année, plus audacieux les uns que les autres.


Un parcours chronologique des différents piratages

Cryptopia a sombré dans l’obscurité le 15 janvier après avoir découvert une atteinte à la sécurité qui a entraîné d’importantes pertes. Le site n’a jamais vraiment commenté le dossier, car une enquête de police était en cours et le dommage était estimé à 16 millions de dollars. Les enquêteurs ont découvert en août que l’exchange avait mis en commun les fonds des utilisateurs dans un wallet fourre-tout. L’exchange a tenté de redresser son navire après le piratage, mais la société a été placée en liquidation en mai et 10 jours plus tard, déclarée en faillite.

Le 24 mars, DragonEx de Singapour a perdu un montant non divulgué de fonds d’utilisateurs. Quelques jours plus tard, les responsables ont révélé par Telegram que la perte s’élevait à 7 millions de dollars. DrangonEx ne semble pas avoir promis de remboursement intégral aux utilisateurs, mais un plan d’indemnisation préliminaire néanmoins a été mis en place pour rembourser les fonds perdus des victimes en Tether (USDT) ou en Dragon Token.

Résultat de recherche d'images pour "DragonEx""
Safe, safe….bon

Bithumb a lui aussi été la cible des hackers en mars visant à extorquer 13 millions de dollars en EOS, mais l’exchange a appris par la suite qu’il lui manquait 6,2 millions de dollars en Ripple (XPR). Cet autre piratage a eu lieu moins d’un an après un précédent piratage de 31 millions de dollars à la fin 2018. Bithumb a soupçonné que ce soient des actes des personnes
de l’intérieur, car des mouvements suspects de fonds avaient été repérés sur l’un de ses wallets. L’exchange affirme n’avoir perdu aucun fonds de ses utilisateurs dans ce nouveau hack.

Des hackers ont siphonné environ 7000 BTC soit 40,7 millions de dollars sur Binance en mai. La plus grosse plateforme d’exchange au monde a révélé une vulnérabilité dans son wallet le plus actif bien qu’il affirme que seulement 2 % du total des fonds s’y trouvaient au moment du piratage. Une partie des fonds volés a finalement été transformée en Fiat. Binance a fermé les services de dépôt et de retrait pendant une semaine pour renforcer les protocoles de sécurité.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.
Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

L’exchange a rouvert le 15 mai et s’est engagé à rembourser les utilisateurs grâce à son fonds d’urgence.

La plateforme BiTrue de Singapour a perdu 4,2 millions de dollars des fonds de ses utilisateurs en juin. Les hackers ont ciblé XPR (4,01 millions de dollars) et ADA (231?800 dollars) dans le cadre d’une violation exploitant une faille dans le processus de révision interne de l’accès des utilisateurs BiTrue. BiTrue a déclaré avoir travaillé avec des partenaires pour geler ces fonds et a promis de rembourser tous les utilisateurs concernés.

L’exchange japonais Bitpoint a perdu 28 millions de dollars en juillet, touchant 50?000 utilisateurs. Peu après cet épisode, la société mère de Bitpoint, Remixpoint, a promis rembourser les utilisateurs concernés. Le trading des cinq cryptos pris en charge par la plateforme (BTC, BCH, ETH, LTC, XPR) a repris en août.

Résultat de recherche d'images pour "Bitpoint""
Le logo prend tout de suite une autre signification

Et enfin le dernier en date?!

UpBit est donc la dernière victime de piratage en date après avoir perdu 49 millions de dollars le 26 novembre dernier. Une transaction anormale a entraîné une perte de 342?000 ETH en quelques minutes. L’exchange a déclaré que la perte n’impacterait pas les fonds des utilisateurs et qu’elle avait suspendu toutes les fonctionnalités pendant au moins deux semaines.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

En fin d’année, ces piratages présentent les risques énormes que représentent les exchanges dans lesquels les utilisateurs détiennent des wallets publics ou privés. Que nous réservera 2020?? On espère qu’il n’y aura pas de pertes causées par des grandes plateformes d’exchange de la crypto-sphère.

Bitcoin (BTC) le 23 septembre 2020

Bitcoin (BTC) le 23 septembre 2020 – Cette Ligne Interdit Bitcoin de Chuter sous les 7000$ !

Petit chandelier vert quotidien suivi d’un autre de même taille mais, de couleur rouge : Bitcoin (BTC) reste comme figé suite à sa chute du 21 septembre 2020. Le BTC pourrait encore plonger en-dessous des 10 000 USD mais, son prix minimum…
Bitcoin (BTC) et le Dollar (USD)

BTC/USD faiblit dans le sillage de la Bourse, de l’Euro et de l’Or

BTC/USD semble suivre le sillage de la bourse américaine. La paire se retourne de nouveau en direction des 10 000 $ avec un petit temps de retard sur le NASDAQ et le S&P500 qui s'alourdissent. Pourtant, le scandale FinCEN impliquant…
Bitcoin (BTC) et l'or

Bitcoin (BTC) et Or, la vraie position des plus grands conservateurs de la Finance

L’émergence des cryptomonnaies, surtout celle du Bitcoin (BTC), a révolutionné le comportement des investisseurs sur le marché. Cela s’est d’ailleurs accentué avec la crise économique et la mauvaise santé du fiat qui perd progressivement du terrain. Naturellement, les investisseurs recherchent…
Bitcoin (BTC) le 22 septembre 2020

Bitcoin (BTC) le 22 septembre 2020 – Attention, COVID ou Crise, Bitcoin ne peut se permettre ni l’un ni l’autre !

Une petite pause après une journée sanglante pour Bitcoin (BTC) : on se pose et on réfléchit sur les causes de cette chute et sur le comportement probable des marchés dans les prochains jours. La COVID-19 continue de faire des victimes…
Cramer de CNBC est désormais pro Bitcoin (BTC)

Jim Cramer (CNBC) vient de changer d’avis sur Bitcoin (BTC)

Il n’est ni le premier et, ne sera point le dernier à reconnaître ses torts sur Bitcoin (BTC) : Peter Schiff a bien concocté tout un numéro sut Twitter pour pouvoir acheter des BTC sans perdre la face, MicroStrategy est passé…