YFI (Yearn.Finance) – Tout comprendre au Bitcoin (BTC) de la DeFi

Le lundi 10 août 2020 à 14h (heure française), Binance listait yearn.finance, autrement appelé YFI, avec une valorisation avoisinant alors les 6 000 dollars. Le token de gouvernance dont la valeur initiale était prévue pour ne pas avoir la moindre valeur en a fait du chemin. Un chemin tel que son parcours et ses caractéristiques en poussent certain à le comparer à un certain….Bitcoin, dont il a d’ailleurs largement dépassé la valeur par unité en quelques semaines à peine ! Pour comprendre son fonctionnement, il est important d’introduire quelques termes.

Pub

Coin, Token, Altcoin, Stablecoin… Quelles différences ?

Ces différents termes suscitent le débat au sein de la communauté ! Admettons les définitions suivantes comme vraies jusqu’à la fin de cet article : 

  • Un coin est une cryptomonnaie associée à la création d’une blockchain. 
  • L’ altcoin  représente toute cryptomonnaie qui n’est pas Bitcoin
  • Un stablecoin est une cryptomonnaie dont la valeur a pour but d’être… stable, elle est basée sur un autre actif par exemple  1 DAI = 1$
  • Un token correspond à la personnalisation d’un coin, il représente la création de valeur par reflet du coin en question (il est indexé sur un coin existant). Il est le plus souvent utilisé dans les Dapps (Decentralized Applications). Dans cette catégorie d’actif, un token ERC 20 correspond à un standard de tokens provenant de la Blockchain Ethereum. Notons enfin qu’il existe une multitude de tokens provenant de blockchains différentes (NEO, EOS, Stellar).

Très rapidement, avec la multiplication de projets indépendants les uns des autres, mais s’inscrivant dans des écosystèmes communs, s’est posée une question centrale : comment faire en sort que deux blockchains communiquent entre-elles ?

L'interaction des Blockchains

On appelle ce principe, l’interopérabilité des blockchains. Cette mécanique a été utilisée pour la première fois dans le cadre de la mise en place de TheMakerDAO (Decentralize Autonomous Organization). Sur cette architecture, il est devenu possible “d’emballer” (wrapping de son terme anglais) du Bitcoin afin de le rendre opérable sur Ethereum. Ce processus permet de convertir le coin bitcoin en wrapped bitcoin (équivalent d’un token ERC 20) et résout ainsi le problème d’écart de liquidité entre les Blockchains Bitcoin et Ethereum. Tout cela, permet de rendre interopérable les deux réseaux ETH et BTC.

YFI poursuit cette logique et utilise le wrapping pour convertir les coins et tokens que vous déposez sur la plateforme en yTokens. Le Yield Farming était né.

Qu’est-ce que le Yield Farming ?

Qu'est-ce que le yield farming ?

Le yield farming où culture de rendement en français est un processus complexe ; il consiste en recevoir un retour sur investissement après avoir utilisé son capital de manière productive. 

On pourrait le comparer à de l’épargne classique dans la mesure où votre épargne est elle-même prêtée à d’autres clients, cette délégation de vos actifs vous permettant d’obtenir des intérêts. En 2020, dans ce qu’il convient de qualifier de finance traditionnelle, les taux se situent traditionnellement entre 0,5 % (Livret A) et 2 à 3% (assurances vies, Livres défiscalisés), produit par le capital de base sur une année. Suffisamment pour qu’un banquier explique doctement que « l’argent n’a pas dormi, et a été utilisé de manière productive »…

Par ailleurs, on notera que le yield farming trouve son origine dans des services Defi antérieurs tels que Compound, Aave, Balancer ou encore Uniswap.  Si vous voulez en savoir un peu plus sur le Yield farming, c’est par ici.

Les Pool de Liquidités (LP)

Ces plateformes proposent d’ajouter de la liquidité à un réseau (on parle de “pool de liquidité”) afin que celui-ci prospère, en échange des fonds déposés, un pourcentage variable en fonction de la cryptomonnaie est collecté par le dépositaire, c’est le principe du lending.

Rapidement, cette déclinaison du yield farming a connu des évolutions alors que Coumpound introduisait son propre token de gouvernance le token COMP. Il n’est alors plus question de simplement toucher des intérêts avec le lending (dépôt de liquidité dans le réseau). Toutes personnes utilisant le service que ce soit pour faire du lending ou pour borrow (emprunter) gagne du COMP, dont la possession est assortie de privilèges particuliers. Voilà une récompense supplémentaire ne laissant pas indifférents les utilisateurs et attirant les spéculateurs

Uniswap

Élargissons quelque peu le spectre de la DeFi et observons l’exchange décentralisé (DEX) Uniswap. La plateforme à la Licorne permet quant à elle à ces dépositaires de toucher des frais sur les trades exécutés via sa réserve de liquidité (liquidity pool). Balancer, lui choisit de ne pas choisir et propose les deux options ; la mise en circulation du BAL – qui est lui-même un token de gouvernance – assortie de la possibilité de toucher des frais sur les trades pour les fournisseurs de liquidité.

C’est alors que le yield farming prend une autre dimension, générer des bénéfices en mettant son capital à disposition du pool, c’est bien, mais optimiser ses rendements en maximisant l’obtention de tokens de gouvernance, c’est encore mieux. 

Le Yield Farming, cause unique du pump de la DeFi ?

Le DAI est le stablecoin de Maker. Il est possible de prêter du DAI que l’on utilisera comme collatéral (actif déposé en garantie) pour emprunter de l’USDT par exemple, ces deux monnaies étant des stablecoins de natures différentes. L’USDT emprunté une fois échangé en DAI permet de rajouter de la liquidité et augmenter le montant du collatéral. Cette explication barbare illustre correctement l’un des moyens utilisés pour maximiser le nombre de tokens gagné par le lending et le borrow.

Pas besoin d’être un expert pour s’essayer au yield farming, aujourd’hui des outils tels que Instadapp permettent d’automatiser ces tâches. 

Pub

Le panel de services DeFi d'Instadapp
Le panel de services DeFi d’Instadapp

Pour être rentable de nombreux facteurs sont à prendre en compte notamment quel service propose le taux le plus intéressant pour la cryptomonnaie déposée afin de déplacer ses fonds là où ils rapportent le plus.

Ce que les yTokens, feront pour vous

Le yToken signifie littéralement, yield optimized tokens, token d’optimisation du rendement en français. Il fonctionne donc comme un comparateur entre les différentes entreprises DeFi (Decentralize Finance) représentées sur yearn.finance. Le protocole sélectionne celle proposant le meilleur rendement en fonction de la cryptomonnaie déposée. Tout cela grâce au wrapping on le rappelle.

YTokens et YFI un duo inséparable !

Earn.finance devient Yearn.finance lorsque qu’en juillet 2020 le token de gouvernance YFI est lancé, il a alors une valeur nulle. Lorsqu’il est créé par Andre Cronje, ce dernier établit que le seul moyen de s’en procurer sera en déposant des liquidités dans la réserve (pool). Cette architecture permet aux détenteurs qui stakent leur YFI de disposer d’un droit de vote sur l’évolution du protocole et ce peu importe le nombre de tokens à leur disposition. 

Un système totalement décentralisé où même le créateur n’a pas son mot à dire puisque contrairement à d’autres modèles type ICO (Initial Coin Offering) Andre Cronje n’a gardé aucun YFI sur les 30 000 créés. Un bel exemple de comment créer une DAO (Decentralized Autonomous Organisation).

La boucle vertueuse YFI

Le staking de YFI permet de recevoir un pourcentage des frais accumulés sur les différents produits de Yearn Finance. Les produits sont variés chez ce comparateur 2.0, on peut utiliser le yliquidate pour tracker instantanément où le seuil de liquidation est le plus haut ou encore ytrade afin de trouver la plateforme où un trade serait le plus avantageux ou bien le ypool permettant de trouver le service de DeFi proposant le meilleur retour sur investissement lors de l’ajout de liquidité dans un but de lending (ref GIF).

Ce GIF n’est en aucune manière représentatif des ROI proposés par ces différentes entreprises. Les chiffres choisis sont aléatoires, ils ont pour seul but d’illustrer le propos.

Les 6 entreprises comparées étant : Avee, Compound, Fulcrum, dYdX, ddex et dForce.

Par ailleurs, il est intéressant de noter que ce schéma est non-exhaustif dans la mesure où curve.fi, alloue une partie de sa liquidité aux différents protocoles DeFi tels que YFI

Voilà tant de choses qui rendent le YFI attractif et qui a su le différencier de ses concurrents indirects vus plus haut dans l’article ; il rend le yield farming accessible à plus de monde tout en offrant aux experts en la matière de nouveaux moyens de maximiser leur rendement.

Un avenir incertain…

Par essence même, les choix de la communauté pourraient faire faillir le projet, tout autant qu’un bug dans l’exécution des smart-contract (contrats intelligents) ainsi que l’histoire récente de la DeFi l’a démontré (catastrophe industrielle de Yam, errements de Curve…). Une autre possibilité pourrait être que tout simplement Andre Cronjre décide d’arrêter le développement du projet.

Pour autant, si les planètes restent alignées et qu’il n’y a pas de souci en cours de route, on peut entrevoir un avenir prospère pour Yearn Finance qui a su innover avec les yTokens en s’appuyant sur la technologie DeFi.

Pub

Cependant rester seul acteur dans un environnement open-source est chose plutôt difficile. YFI n’a pas dérogé à cette règle et de nombreux copy-cats (clones) sont rapidement apparus certains plus honnête que d’autres… Le plus connu étant le YFII la version chinoise du YFI.

On conviendra que pour l’heure, par son succès et l’élégance de son protocole, YFI est unique. Cependant, il ne faudra pas attendre longtemps pour que de nouvelles initiatives fleurissent dans le domaine de la DeFi. Ce marché en pleine évolution prendra ce protocole à bras-le-corps et le fera évoluer encore plus loin avec le temps, sous des formes probablement inédites et surprenantes. Pour le moment certains annoncent un YFI à 100 000 dollars.

Goal goal goal

La Blockchain pour gérer les transferts en football ?

Devenu une véritable industrie, le football génère aujourd’hui des milliards de dollars de revenus qui sont inégalement répartis. Pour essayer de combler les fossés entre différents clubs, la FIFA a donc initié le mécanisme de solidarité. Celui-ci permet notamment aux…
Internet crime and electronic banking security

Le protocole Origin perd 7 millions de dollars dans un hack

Quand est ce que les acteurs DeFi se décideront enfin à opter pour la meilleure technologie qui protègerait leurs protocoles d’un hack ? Origin Dollar (OUSD) a subi une attaque ayant entrainé une perte de 7 millions de dollars. Le hacker…
bitcoins on Mexico flag background

L’homme le plus riche du Mexique met 10% de sa fortune en Bitcoin (BTC)

Un feu de joie avec des fiats alimentant le bûcher : seuls les millionnaires et les milliardaires seraient donc conscients de la vraie valeur des fiats ? Les investisseurs institutionnels et les grandes fortunes se ruent de plus en plus vers Bitcoin (BTC).…
Bitcoins

Bitcoin (BTC) le 22 novembre 2020 – Ménage avant la rentrée des institutionnels

Les marchés se refroidissent un peu avant d’attaquer l’ouverture des marchés pour les institutionnels le lundi. Bitcoin (BTC) a chuté en-dessous des 18 000 USD aujourd’hui, 22 novembre 2020. Les institutionnels sont à l’origine du rallye actuel, une différence notable par…
cryptocurrency. bitcoin coin

Bitcoin (BTC) voit son nombre d’adresses actives exploser

La valeur du Bitcoin (BTC) ne cessant d’augmenter ces derniers jours, elle a engendré d’énormes bouleversements au sein de l’industrie. Pendant que nous assistons à la reprise du marché des cryptomonnaies, les détenteurs de l’actif ont également commencé par se…