Zuckerberg à Washington, la dernière chance de Libra ?

Mark Zuckerberg, CEO et fondateur de Facebook, va devoir faire face aux questions de la Chambre Américaine aujourd’hui pour tenter de défendre Libra, la cryptomonnaie centralisée de Facebook annoncée en juin dernier.

Il témoignera devant le Comité des services financiers de la Chambre des représentants, affirmant que Libra profitera aux personnes en situation précaires et sans compte en banque et que les États-Unis devraient permettre son lancement.

Pour Zuckerberg, le principal problème est que ce comité pourrait être bien plus intéressé par Facebook que par Libra. En effet, dans des remarques préparées publiées mardi, Zuckerberg a reconnu cette méfiance à l’égard de Facebook en écrivant : “Je suis sûr que les gens souhaiteraient que ce soit quelqu’un d’autre que Facebook qui propose cette idée”.

La confiance ne règne pas entre les politiciens et le géant des réseaux sociaux, entre autre à cause de son rôle dans l’élection du président actuel Donald Trump.

Néanmoins, Zuckerberg devrait soutenir que Libra pourrait aider à fournir des services financiers à 1,7 milliard de personnes sans compte en banque dans le monde entier, permettant des transferts de fonds internationaux rapides et peu coûteux. Il s’opposera encore davantage à l’idée que Libra puisse remplacer les banques centrales ou perturber la politique monétaire globale existante.

Cela fait seulement quatre mois que Libra a été dévoilée pour la première fois. En juin, Facebook a annoncé sa vision d’une cryptomonnaie capable de transférer de façon transparente par le biais de ses plateformes de messagerie existantes comme Messenger, ainsi que des portefeuilles en ligne.

Libra devra assurer non seulement les législateurs et les régulateurs américains, mais aussi les politiciens internationaux, après que les ministres français et allemands aient averti qu’ils chercheraient à empêcher le lancement de la cryptomonnaie.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Les compagnies d’Assurances continuent à explorer le potentiel de la Blockchain

La blockchain révolutionne de nombreux secteurs de services, allant de la finance avec les entreprises dans la DeFi, en passant par la logistique avec les systèmes de tracking optimisés, jusqu’aux assurances. L’assurance décentralisée permet d’améliorer l’expérience client, en rendant possible par exemple le remboursement quasi-instantané…
Comment miner du Litecoin ?

Bitcoin est inaccessible ? Le Guide pour miner du Litecoin

Miner du Bitcoin de manière rentable pour un particulier relève désormais du doux rêve. A ce titre, le Litecoin (LTC), un de ses plus proches cousins, qualifié parfois "d'argent numérique" - là où son aîné s’apparenterait à de l'or -, devrait retenir votre attention. Avant…

18% de tous les Tezos (XTZ) sont sur 5 plateformes. Et c’est un problème

Jusqu’où ira Tezos (XTZ) ? Il est déjà aux coins de 10 000 rues en France. Il a même surperformé Bitcoin (BTC). Pour autant, une menace guette : Sa gouvernance est aujourd’hui mise en péril par des Baleines qui naviguent dans l’Océan Tezos et, qui pourrait faire…

Bitcoin le 1er juin 2020 – Le Point Rouge qui va affoler les Taureaux

Bitcoin (BTC) de retour à ses niveaux d’avant le Black Thursday : fait ! Bitcoin clôturant le mois de mai 2020 durant lequel a eu lieu le halving, avec un fort risque de capitulation des mineurs, sans oublier les rumeurs d’un Satoshi Nakamoto déplaçant ses BTC et,…

Ebang, un géant du minage de Bitcoin aux pieds d’argile ?

Bitcoin (BTC) sur les marchés financiers traditionnels classiques : sacrilège ? Une autre société de production de matériels de minage de BTC veut faire son entrée en bourse sur le Nasdaq. Une autre, car elle n’est pas la première et, peut-être ou probablement pas la dernière à…
Pub