Création, équipe, ambitions…Tout savoir de Ripple (XRP)

Qui a créé le Ripple ?

Il existe des milliers de cryptomonnaies différentes qui répondent à des enjeux précis. Ripple (XRP), a été fondé par Jed McCaleb et Chris Larsen, en se basant sur le travail de Ryan Fugger, qui souhaitait créer quelque chose de similaire à un système d’échange local avec une monnaie propre dans un environnement décentralisé. Depuis 2014, Ripple se focalise sur les échanges interbancaires et devient une solution de rationalisation des transactions entre banques.


Le Ripple (XRP) en résumé

Histoire de la cryptomonnaie Ripple

Son concept

Le Ripple, connu également sous sa dénomination de XRP, est une devise numérique qui vise à accroître la rapidité des transactions financières en utilisant pour cela les avantages de la blockchain. Pour rappel, une blockchain est un type de registre d’informations (réseau de blocs) dans lequel ces dernières sont validées et s’ajoutent au réseau de manière linéaire et immuable.

Actuellement, les transferts d’argent interbancaires s’effectuent via le protocole SWIFT (réseau de normalisation de traitement bancaire), qui bien que fiable et sécurisé, est extrêmement lent. Ripple veut à terme remplacer ce système en le substituant par sa technologie qui garantit le même niveau de sécurité tout en réduisant significativement le délai de traitement des transactions.

Pour arriver à cette fin, la société Ripple utilise en partie son token (jeton, unité) XRP afin d’améliorer la vitesse des transactions. Le projet, même s’il n’est pas encore à son stade de développement final, présente déjà un produit fonctionnel et collabore avec plus d’une centaine de banques via plusieurs de ses produits, dont certaines très renommées comme American Express ou encore le Crédit Agricole.

Le Ripple avec des monnaies institutionnalisées

Son histoire

XRP tel qu’on le connait aujourd’hui, est une cryptomonnaie lancée en 2012, soit seulement trois années après le lancement de Bitcoin, ce qui en fait un des actifs virtuels les plus anciens de l’écosystème. Mais son histoire commence en réalité bien avant.

En effet, le registre XRP est basé sur le protocole de transaction Ripplepay développé dès 2004 par Ryan Fugger. Intéressé par cette technologie, Jed McCaleb monte une équipe dont Arthur Britto (qui est également le co-fondateur du projet Polysign) et David Schwarz (CTO chez Ripple et assiste Britto sur Polysign) sont les développeurs clés. Il recrute ensuite Chris Larsen qui avait déjà prouvé être un grand entrepreneur, et à eux deux ils convainquent Jesse Powell (PDG de Kraken) d’investir 100 000 $ dans le projet. Une fois cette équipe d’experts montée, McCaleb, Larsen et Powell négocient avec Fugger qui accepte de leur donner le contrôle de Ripplepay. McCaleb et Larsen co-fondent alors OpenCoin en 2012 et se mettent à développer la cryptomonnaie.

À noter : D’abord appelé “OpenCoin”, puis “Ripple Labs”, Ripple se rebaptise en 2015 pour avoir son nom actuel.

Le lancement du Ripple

Quel est le parcours de Jed McCaleb ?

Jed McCaleb est un entrepreneur et développeur talentueux qui était loin d’être un inconnu dans le monde des cryptomonnaies avant de fonder Ripple.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.
Jed McCaleb

Voici son parcours résumé en quelques points clés :

  • Il intègre la très prestigieuse université de Berkeley en Californie, mais il ne terminera jamais son cursus ;
  • Au cours de l’année 2000, il lance eDonkey2000, un programme de partage de fichiers de pair à pair basé sur ses sites de partages eDonkey et Overnet ;
  • En 2006, il est contraint de fermer eDonkey2000 et de verser une amende de 30 millions de dollars pour ne pas être poursuivi par les autorités américaines ;
  • Pendant l’année 2007, il achète le nom de domaine Mtgox.com pour en faire une plateforme d’échange de cartes Magic : The Gathering ;
  • Fin 2010, il transforme cette plateforme en un site d’échange de cryptoactifs, Mt. Gox ;
  • Au début de l’année 2011, il revendra cette plateforme à Mark Karpelès, qui la fera devenir la plus grande place d’échange de Bitcoin avant sa fermeture en 2014 ;
  • En 2011, il commence à travailler sur le projet Ripple jusqu’au moment de sa démission en 2013 (suite à une dispute interne);
  • Au cours de l’année 2014, il fonde une nouvelle cryptomonnaie, Stellar, sur la base de Ripple.

Quel est le parcours de Chris Larsen ?

Jed McCaleb étant une figure dans la cryptosphère, on a facilement tendance à laisser Chris Larsen dans l’ombre. Pourtant, si le projet Ripple est un tel succès, c’est en grande partie grâce à son expertise entrepreneuriale d’exception. En effet :

  • Il obtient un MBA de l’école de commerce de Standford en 1991 ;
  • De 1992 à 1997, il travaille sur E-loan, un site comparatif de prêts sans intermédiaire, à destination des particuliers. Il gère la société jusqu’en 2005, qui affiche alors une activité totale atteignant 18,9 milliards de dollars de prêts, avant de la revendre à Banco Popular ;
  • Il crée Prosper Marketplace en 2005, un genre d’eBay pour les prêts entre particuliers. Il démissionne de son poste de PDG en 2012 ;
  • En 2012, il co-fonde OpenCoin, la société-mère derrière le projet Ripple, et en devient le PDG. L’entreprise sera renommée Ripple Labs en 2013 puis simplement Ripple en 2015.

Quel sont les rôles de Jed McCaleb et Chris Larsen pour Ripple (XRP) aujourd’hui ?

Jed McCaleb ne possède plus aucun rôle actif dans la société Ripple. Il a quitté l’entreprise au cours de l’année 2013 pour se concentrer sur d’autres projets. En 2018, il a même reçu du New York Times une distinction comme étant l’une des 10 personnes qui possédaient une influence certaine dans le monde des actifs numériques et de la blockchain dans son ensemble.

Représentation de la blockchain

Cependant, ce n’est pas pour autant qu’il s’est séparé de ses tokens XRP. Pour l’anecdote, à la fin de l’énorme bullrun (engouement autour d’une cryptomonnaie qui engendre sa forte hausse en bourse) qui a atteint son sommet en janvier 2018, Jed McCaleb était considéré comme la 40ème personne la plus riche de la planète avec des avoirs, majoritairement en XRP, estimés à 20 milliards de dollars.

Chris Larsen, de son côté, est le président exécutif de Ripple Labs, la société qui contribue le plus au développement du consensus de vérification derrière le cryptoactif Ripple.

Le reste de l’équipe à ce jour

Comme nous avons pu le voir, l’aventure Ripple a connu de nombreuses péripéties avant de devenir l’entreprise multiproduits au token controversé que l’on connaît aujourd’hui (pour en connaître la raison, cliquez ici). Cette vie atypique a d’ailleurs l’air d’être un point commun avec ses fondateurs, pour le meilleur et pour le pire.

En effet, le talentueux développeur Arthur Britto aurait co-fondé Polysign en 2017 et travaillerait dessus en parallèle des tâches qu’il exécuterait pour Ripple. M.Britto nécessite que l’on parle de lui et de ses activités au subjonctif car il se veut très discret et ne s’est par exemple jamais montré en public. Un point plus certain en revanche est que David Schwarz collabore avec lui sur Polysign, ce qui promet de donner un résultat des plus intéressants. Cependant, tout n’est pas toujours rose. Pour ce qui est du créateur de Ripplepay Ryan Fugger, il n’a malheureusement pas pu faire évoluer son projet à cause du syndrome de fatigue chronique dont il est victime et qui réduit de plus en plus son temps de travail disponible par jour.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

S’il n’a pas commencé l’aventure Ripple en même temps que les fondateurs de ce dernier, Brad Garlinghouse porte de mieux en mieux le projet à l’instar d’un Steve Jobs, et donne une visibilité remarquable à la cryptodevise ainsi qu’à la société qu’il dirige. En effet, le moins que l’on puisse dire est que l’ambition est loin de lui manquer.

Bitcoin (BTC) pourra vous rendre riche… Mais ce n’est pas son Objectif

Le Bitcoin fait de plus en plus parler de lui ces dernières semaines. De plus en plus de grandes compagnies Américaines investissent dans le Bitcoin avec leur balance sheet. Cela montre à quel point les mentalités autour du Bitcoin ont…
Découvrez notre avis sur le projet Dash

Investir sur Dash ? L’Avis complet sur la Cryptomonnaie Dash

Si vous vous intéressez depuis peu au domaine des cryptomonnaies, vous ne connaissez peut-être pas encore le Dash. Bien moins connu que les stars de la crypto comme le Bitcoin ou l’Ethereum, le Dash fait pourtant partie du top 30…
Voici notre avis sur la deuxième plus grande cryptomonnaie au monde

Avantages et limites d’Ethereum (ETH) – L’Avis complet

Depuis la création du Bitcoin en 2009, d’autres cryptomonnaies ont pu voir le jour. Des particuliers, des institutions financières et même certains États n’hésitent plus à entrer dans la danse en proposant leur propre cryptomonnaie. Dans ce lot, certaines ont…
App Dharma

[DeFi] Zoom sur le projet Dharma, la porte d’entrée pour la Finance Décentralisée

Tout savoir sur le projet Dharma, basé sur le protocole Compound cette application vise a démocratiser l'accès à la DéFi.

Que nous dit l’Economie sur le Bitcoin (BTC) ?

Le Bitcoin (et les crypto-monnaies au sens large) ne possède une réelle logique de marché que depuis seulement quelques années, et reste une goutte d’eau dans l’Histoire économique. Il n’en demeure pas moins que sa récente utilité financière pourrait se…