Cours EOS (EOS-EUR) & Evolution du Prix en temps réel

EOS
EOS

2,56
0.00036001 BTC
Marketcap
€ 2.633.446.354
Volume (24h)
€ 1.351.568.138
Circulating Supply
1.031.362.257 EOS
Total Supply
0 EOS


  • Charts

  • Données historiques

  • Marchés

  • Zoom
  • Hour
  • Day
  • Week
  • Month
  • Year
  • Type
  • Line Chart
  • Candlestick
* Currency in EUR
Historical Price for EOS
DateOpenCloseHighLowVolume
EOS Markets
#SourcePairVolumePrixChangeUpdated

Convertisseur EOS

EOS

Actualités

Le 18 millionième Bitcoin redonne espoir au marché !

Le marché de la crypto connait une légère reprise après un autre mouvement à la baisse alors que Bitcoin (BTC) est de retour au dessus de 8.000 dollars.

Craig Wright serait-il l’inventeur de Bitcoin ?

L'australien Craig Wright a affirmé que Satoshi Nakamoto, l'auteur du white paper ayant donné naissance Bitcoin (BTC) l'a plagié. Cette affirmation a fait rire beaucoup mais pourrait-il y avoir un fond de vérité ?

Vous pourrez bientôt échanger du Bitcoin Cash (BCH) sur Binance !

Déjà disponible dans le monde entier, le Bitcoin Cash s'attaque maintenant à de nouveaux marchés et plateformes. La dernière plateforme a ajouté la crypto habituée du top 10 est l'échange décentralisé de Binance, la plateforme la plus populaire au monde en matière d'échange de cryptomonnaie.

Bitcoin est la technologie qui changera l’humanité – Stafford Masie (ex-CEO de Google Africa)

Le CEO de WeWork South Africa et l'ancien CEO de Google Africa, Stafford Masie, a déclaré que Bitcoin (BTC) va changer l'avenir de l'humanité plus que toute autre innovation technologique.

Keplerk, la “killer app” tant attendue pour adopter le Bitcoin ?

Chaque année a lieu au sein de la Silicon Valley , la conférence intitulée “Disrupt” qui rassemble tout ce qui se fait de mieux en termes de technologie. On peut aussi y voir les perspectives d’évolution du marché avec les start-ups en vogue. La conférence…

EOS, c’est quoi?

La petite histoire de la cryptomonnaie EOS depuis sa création

EOS est une Blockchain publique lancée en Juin 2018. Son lancement fait suite à une des plus grandes ICO (Initial coin offering) qui lui a permis de lever 1,7 milliards de dollars en 2017. Depuis son lancement, EOS est la 5ème plus grosse capitalisation du marché des cryptomonnaies derrière Bitcoin, Ethereum, Ripple et Bitcoin Cash. Le réseau EOS émet une cryptomonnaie du même nom : EOS.

Le projet EOS entend concurrencer le projet Ethereum en proposant une Blockchain publique pour supporter le développement d’applications décentralisées et de développer l’utilisation des smart contracts. EOS se base sur des caractéristiques techniques très avantageuses avec notamment une possibilité d’effectuer 300 000 transactions par secondes contre 15 pour Ethereum et 7 pour Bitcoin.

Après la fin de l’ICO, le prix EOS a connu une chute brutale, passant d’un maximum de 4,85 dollars à un peu plus de 0,50 dollars. Depuis lors, le prix EOS a atteint un sommet historique de 21 dollars avant de se stabiliser à son prix actuel d’environ 5 dollars.

EOS, de quoi s’agit-il ?

L’objectif d’EOS est de fournir une plateforme décentralisée pour héberger des applications, mettre en œuvre des contrats intelligents et utiliser la blockchain pour les entreprises tout en espérant résoudre les problèmes d’évolutivité rencontrés par les cryptomonnaies pionnières telles que Bitcoin et Ethereum. Deux caractéristiques d’EOS lui donnent un avantage sur le marché des blockchains : l’élimination des frais de transaction et l’évolutivité rapide de la technologie qui permettent au réseau EOS de traiter des millions de transactions par seconde.

Les caractéristiques avantageuses du réseau EOS :

Évolutivité

EOS introduit également la possibilité de corriger les bugs et les mise à jour technologiques avec un consensus à la majorité qualifiée, plutôt que de nécessiter un hard-fork. Cela s’expliquer par le fait que EOS utilise une preuve de participation déléguée, dans laquelle plusieurs nœuds témoins sont nommés par le réseau en tant que représentants pour prendre certaines décisions de haut niveau plus rapidement, sans interroger l’ensemble du réseau. Bien que cela rende la blockchain un peu moins décentralisée, cela renforce la capacité des entreprises traditionnelles à adopter et interagir avec la technologie de la blockchain. Ce manque d’évolutivité fait notamment souffrir les deux plus grosses capitalisations du marché des cryptomonnaies : Bitcoin et Ethereum : consultez nos guides: Qu’est-ce que Bitcoin ? et Qu’est-ce qu’Ethereum ? Pour en savoir plus.

Nombre de transactions élevé

EOS affirme que, grâce à DPOS (Delegetad proof of stake), le mécanisme de consensus distribué pour la preuve de participation, il est aisé de calculer des millions de transactions par seconde ce qui permettrait à EOS de concurrencer des systèmes tel que Visa ou encore Paypal sur ce segment d’activité.

Visa gère 1667 transactions par seconde tandis que Paypal en gère 193. Par rapport à cela, Bitcoin ne gère que 3 à 4 transactions par seconde, tandis que l’Ethereum affiche une meilleure performance à 20 transactions par seconde.

Réduction des frais pour les développeurs et les utilisateurs  

Le modèle EOS offre aux développeurs d’App des coûts d’hébergement prévisibles, permettant de créer des applications suivant un modèle gratuit ou « freemium ». Le modèle de validation des blocs selon le protocole de la « DPOS : Delegated Proof of Stake » permet d’éliminer les coûts de transaction liés à la validation des blocs, comme c’est le cas sur les blockchains qui utilisent le protocole de la Proof of work.

Facilité d’utilisation

EOS permet des niveaux d’autorisation bien définis en incorporant des fonctionnalités telles que la boîte à outils Web pour le développement d’interfaces, des interfaces auto-descriptives, des schémas de base de données auto-descriptifs. Avec EOS, tout est fait pour faciliter le travail des développeurs d’applications.  

Système d’exploitation décentralisé

Il s’agit de la fonctionnalité la plus critique pour réellement comprendre le fonctionnement d’EOS. Pensez à un MacOs / Windows avec incitation crypto économique.

Aujourd’hui, Ethereum est un superordinateur décentralisé, EOS se positionne comme un système d’exploitation. Cela fait donc d’EOS, tout au moins en théorie, un produit plus ciblé.

Gouvernance et utilisation

Les EOS permettent également à leurs propriétaires de participer à la gouvernance de la blockchain et de voter, proportionnellement à la participation du propriétaire.

La cryptomonnaie EOS fournit à la fois le stockage et la bande passante de la chaîne de blocs. Il est proportionnel à la totalité de la participation : ne posséder que 1% des jetons EOS permet d’utiliser jusqu’à 1% de la bande passante totale.

Une équipe expérimentée et la société Block.one sont à l’origine du projet EOS.

Fondée en 2016, Block.one est la société à l’origine du développement du projet EOS. Block.one pour objectif de démocratiser l’utilisation de la technologie blockchain par les entreprises. La société regroupe de véritables stars du monde des cryptomonnaies comme son PDG Brendan Blumer.

Brendan Blumer : PDG de block.one. Âgé de 31 ans, il est originaire des États-Unis, il a fondé Okay.com, puis est devenu le fondateur et le PDG de ii5.

Dan Larrimer : CTO de block.one et fondateur du projet EOS. C’est un développeur bien connu, impliqué dans de nombreuses entreprises reconnues, à savoir Steam et BitShares. Ce dernier a amené l’idée d’une organisation autonome décentralisée et a créé l’algorithme de validation des blocs selon le système de DPOS.

Les deux autres membres importants impliqués dans le projet EOS sont deux associés de la société block.one :  Ian Grigg et Brock Pierce. Ian Grigg, l’inventeur du contrat ricardien et le co-inventeur de la comptabilité à trois entrées. Brock Pierce est cofondateur de Blockchain Capital et président de la Fondation Bitcoin.

Zoom sur la plus grande ICO de l’histoire à ce jour

Block.one est surtout connu pour son projet EOS et son ICO qui a permis de lever plus de 4 milliards de dollars.

Avec son ICO à 4 milliards de dollars, EOS a réalisé la plus grosse levée de fonds jamais réalisée en utilisant ce mode opératoire. Les fonds accumulés représentent plus du double de la plus grande ICO réalisée auparavant par la société Telegram qui avait levée 1,7 milliards de dollars pour le lancement de la blockchain TON.

À la suite de cette nouvelle, l’augmentation du prix EOS lui a permis d’occuper la cinquième place sur le marché des cryptomonnaies en termes de capitalisation boursière ! Juste derrière Bitcoin, Ethereum, Ripple et Bitcoin Cash !

Rappelons que le concept d’ICO consiste à offrir un jeton « token » sous forme d’un système de prévente pendant une durée limitée. Les achats de ces jetons sont permis grâce au paiement d’une cryptomonnaie déjà existante (Bitcoin, Ethreum…). Une fois l’ICO terminé le jeton nouvellement créer est vendable et échangeable comme une cryptomonnaie classique.

eToro
€180
Dépôt minimum
Depot minimum: €180
Plateforme primée de trading des crypto-monnaies
11 modes de paiement, y compris PayPal
Réglementé par FCA et Cysec
75% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Smart Contracts, un des enjeux majeurs de la blockchain EOS

Les smart contracts fonctionnent comme toute instruction conditionnelle de type “if – then” (“Si” condition vérifiée “Alors” conséquence s’exécute), et présentent trois principaux apports : une vitesse accrue, une meilleure efficacité et une certitude que le contrat sera exécuté comme convenu. Ces programmes sont capables de surmonter les problèmes d’aléa moral et de réduire les coûts de vérification, d’exécution, d’arbitrage et de fraude.

Leur rôle consiste à effectuer des opérations en fonction d’instructions totalement auditables par les parties prenantes de ces contrats, en assurant une exécution non biaisée, puisque tous les contributeurs du réseau vérifient que personne n’a pu modifier le programme et la machine virtuelle Ethereum qui l’exécute. Ces contrats sont éventuellement déclenchés à partir de la validation de conditions, qui peuvent dépendre d’autres programmes informatiques, ou encore d’autres contrats.

Les contrats intelligents peuvent constituer le moyen ultime d’élargir un projet grâce à la force de la communauté et de ses développeurs. Block.one a souligné son désir de créer une technologie permettant une utilisation optimale des contrats intelligents avec le projet de blockchain EOS.

Les caractéristiques d’EOS en termes de rapidité des transactions et de frais de transaction quasi inexistants lui offrent une position privilégiée pour devenir la plateforme la plus adapté pour construire des applications incluant des contrats intelligents.

Cependant, il faudra pour EOS rattraper le retard pris sur la blockchain Ethereum qui dispose déjà d’une vaste adoption dans le monde des développeurs et sur laquelle repose déjà des cas d’usages concret comme :

Les contrats intelligents utilisés par BurstCoin sont en mesure d’exécuter des ventes aux enchères pour un produit donné en vérifiant automatiquement quel est l’acheteur le plus offrant dans un délai fixé et de rembourser tous les autres participants n’ayant pas remporté la mise automatiquement.

La start-up Slock.it travaille sur un projet reprenant le concept de Airbnb en se basant sur la technologie de la Blockchain Ethereum ainsi que les smart contracts.
Le projet est celui d’un « Airbnb-killer » : une porte avec laquelle nous pourrions interagir directement pour signer un contrat de location, ce qui déclencherait son ouverture et pourrait rémunérer le propriétaire, même si celui-ci se trouve à des milliers de kilomètres.

Comment EOS fonctionne avec la preuve de participation déléguée (DPOS) ?

La Blockchain EOS repose sur un système de validation des blocs que l’on appelle DPOS (Delegated Proof of Stake) que l’on peut traduire en français par : La preuve de participation déléguée. Elle vient se différencier des « Proof of work » utilisées par Bitcoin et Ethereum et de la simple « Proof of Stake » bientôt utilisée dans la nouvelle version d’Ethereum.

Qu’est-ce que la preuve de participation ?

La preuve de participation fonctionne davantage comme une « démocratie technologique » en ce sens que chaque personne qui adhère à ce modèle souscrit à un certain ensemble de règles qui régissent de manière cohérente la blockchain. Chaque détenteur d’EOS détient un droit de vote pour élire 21 super représentants qui seront chargés de valider les transactions.

En déplaçant constamment les représentants, la mise en commun des ressources est moindre et le traitement des transactions reste rapide même si le trafic réseau augmente continuellement.

DPOS permet également aux parties prenantes d’éliminer les mauvais représentants et de prendre très rapidement des décisions importantes au niveau de la blockchain, telles que l’annulation, le gel et la correction des bugs.

Le principal avantage de ce système est qu’il est moins énergivore que le proof of work. La preuve d’enjeu déléguée permet également d’éviter des forks (des versions différentes d’une cryptomonnaie), comme l’a connu le bitcoin avec le bitcoin cash et le bitcoin gold. Ainsi, au lieu de se concurrencer, les producteurs de blocs coopèrent.  

eToro
€180
Dépôt minimum
Depot minimum: €180
Plateforme primée de trading des crypto-monnaies
11 modes de paiement, y compris PayPal
Réglementé par FCA et Cysec
75% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

EOS, est-ce un bon investissement ?

Voici les différents avantages et inconvénients à considérer avant d’acheter EOS :

Les points positifs :

EOS sera probablement la première blockchain de troisième génération à se tourner vers le marché, elle dispose de caractéristiques uniques qui pourraient permettre de voir le cours EOS augmenter fortement d’ici les prochains mois :

  • Une technologie blockchain évolutive avec la validation des transactions selon le protocole DPOS.
  • Un nombre de transactions beaucoup plus élevé que les autres blockchains.
  • Pas de consommation d’énergie excessive
  • Il n’y a pas de frais de transactions, les mineurs sont payés par l’inflation.
  • C’est la plateforme qui donne l’accès le plus simple à la technologie blockchain et aux smart contracts pour les entreprises et les développeurs.
  • Le projet est porté par une société et des acteurs importants dans le monde des cryptomonnaies.
  • Grâce aux 4 milliards de dollars levées suite à son ICO, EOS dispose de réserves importantes pour développer une technologie blockchain de pointe et construire un écosystème qui pourra venir concurrencer Ethereum.

Les risques éventuels :

  • Une sécurité du réseau moins élevée
  • Blockchain centralisée autour de 21 nœuds
  • Des cas d’usages à mettre en œuvre pour valider le potentiel du réseau EOS
  • Blockchain nouvelle qui doit rattraper son retard en termes d’image notamment et de communication afin de favoriser son adoption
  • Concurrence féroce du réseau Ethereum

Comment Acheter EOS ?

Il est possible d’acheter EOS sur plusieurs plateformes d’échange. Vous trouverez EOS disponible à l’achat sur : Binance, Bitfinex, Huobi, Changelly, Etoro par exemple.

Bien qu’il puisse légèrement varier, le processus d’achat EOS consiste à remplir les étapes suivantes :

  1. Choisissez une plateforme d’échange
  2. Inscrivez-vous
  3. Vérifiez votre identité sur la plateforme
  4. Choisissez un mode de paiement
  5. Réalisez un dépôt en Euros
  6. Étudiez le cours EOS
  7. Définissez une stratégie d’achat
  8. Achetez EOS
  9. Stockez vos EOS dans un Wallet

Pour plus d’information sur l’achat et le stockage de cryptomonnaies, consultez notre guide : Débuter avec les crypto-monnaies.

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin est des crypto-monnaies